FilmsActu.com

Tout ce qui brille

Le 24/03/2010 à 10:00
Par
Notre avis
8 10

Les histoires les plus simples sont souvent les plus belles. Tout ce qui brille en est une nouvelle fois la preuve. Avec son scénario classique mais plein de tendresse, le film de Géraldine Nakache et Hervé Mimran nous raconte une savoureuse histoire d'amitié menée tambour battant et portée par trois comédiennes de caractère qui tiennent presqu'à elles seules le film sur leurs épaules. Pleine de sincérité et dynamisée pour une énergie qui n'a d'égale que la fougue et la joie de vivre de ces héroïnes, cette comédie est une véritable ode à la vie, chargée de rires, d'émotions et de séquences potentiellement cultes. Un film qui vient malicieusement tordre le coup à cette vieille maxime qui dit que "Tout ce qui brille n'est pas or".

Découvrez ci-dessous la critique de Tout ce qui brille.


Critique du film Tout ce qui brille de Géraldine Nakache et Hervé Mimran

CRITIQUE TOUT CE QUI BRILLE


Tout ce qui brille, c'est l'histoire d'Ely et Lila. Deux filles de Puteaux qui aimeraient quitter leur banlieue pour vivre plus près des étoiles d'une Tour Eiffel qui illuminent leurs fenêtres une fois la nuit tombée. Enchainant les aventures nocturnes dans la cité des Lumières, telles deux héroïnes d'un After Hours au féminin, les deux amies vont vite devoir faire un choix entre leurs rêves de bacchanales et un besoin d'évoluer dans une vie sans mensonges, entre les strass d'une poupée de verre qu'elles ont érigé en modèle (Lin-Dan Pham) et le stress de leurs parents qu'elles aimeraient éviter. Un parcours vers la maturité qui mettra à rude épreuve une amitié que l'on pensait pourtant inoxydable ...

 

Critique du film Tout ce qui brille de Géraldine Nakache et Hervé Mimran

 

Film d'ouverture du treizième festival de la comédie de l'Alpe d'Huez, Tout ce qui brille repartira finalement avec deux récompenses, dont celle tant convoitée du public. D'ailleurs, comment aurait-il pu en être autrement ? Le public, tout comme nous, aime quand on lui parle ave sincérité. Il aime lorsqu'on le prend par la main, qu'on le regarde droit dans les yeux et qu'on lui raconte quelque chose qui lui va au cœur. Et c'est précisément ce que sont parvenus à faire Géraldine Nakache et Hervé Mimran avec leur premier film. Une œuvre simple, mais généreuse, qui - de loin - ne semble s'adresser qu'à une niche mais qui finit par toucher du doigt un message universel. Comme l'on fait à leur époque Nos jours heureux, Bienvenue chez les Ch'tis et La première étoile, Tout ce qui brille se sert des petites histoires - celles qui dépaysent, celles qui attisent la curiosité - pour raconter la grande - celle qui délivre le message et nous parle à tous. Les ressorts sont connus, la conclusion aussi, mais qu'importe, l'énergie est palpable et le film atteint son but : nous rappeler à tous qu'à un moment donné de notre existence, nous avons eu le sentiment de passer juste à côté de l'essentiel. En l'occurrence : une belle histoire d'amitié. Et aussi le besoin de s'émanciper, le désir de se sentir libre. Sans moralisme factice, Tout ce qui brille aborde des sujets pas si faciles, mais fait preuve de suffisamment de jugeote pour ne pas se prendre les pieds dans le tapis en rendant son propos trop pesant. Juste ce qu'il faut pour nous tenir en haleine 1h30 et nous attacher à ses personnages.

 

Critique du film Tout ce qui brille de Géraldine Nakache et Hervé Mimran

 

Mais ce qui brille, c'est surtout le regard de ces fantastiques comédiennes que Géraldine Nakache, Leila Bekhti et Audrey Lamy. Tour à tour complices, délirantes, opposées, fâchés, puis réunies, ces formidables jeunes femmes nous offrent une partition parfaite, sans calcul ni pirouettes. Bien aidées par des dialogues qui sonnent juste et des séquences qui donnent la pêche (on prédit un retour en fanfare pour Véronique Sanson en 2010 !), elles semblent prendre autant de plaisir à jouer ensemble que le public en a à les regarder, et forment de très loin comme la meilleure triplette de jeunes actrices que l'on ait pu voir sur les écrans depuis bien longtemps. Que ce soit par leur gouaille, leur grâce ou leur naturel, on reste sous le charme de ses trois bouts de femmes capables de dynamiter une scène en une phrase (mention spéciale à Audrey Lamy pour le coup, dont quasiment chaque réplique fait mouche), en un sourire, en une larme. Et au final, plus que l'histoire charmante mais classique du film, c'est bien ces trois prestations exceptionnelles que nous retiendrons. Car une chose est sûre : ces filles ont des idées dans la tête, elles font ce qu'elles ont envie. Et nous, on a aimé faire un tour, dans leur drôle de vie.

 

Critique publiée de 26 Janvier 2010.

 

Critique du film Tout ce qui brille de Géraldine Nakache et Hervé Mimran





À voir aussi
Tout ce qui brille : le clip de la chanson du film !
01/01/1970, 01:00
Tout ce qui brille : interview de l'équipe du film
01/01/1970, 01:00


Depuis 2007, FilmsActu couvre l'actualité des films et séries au cinéma, à la TV et sur toutes les plateformes.
Critiques, trailers, bandes-annonces, sorties vidéo, streaming...

Filmsactu est édité par Webedia
Réalisation Vitalyn

© 2007-2022  Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.