FilmsActu.com



Les Méchants "On est venu faire du cinéma pas une banane" Mouloud Achour

Rencontre et interview en mode Kourtajmé avec Mouloud Achour pour la sortie de son premier film au cinéma, Les Méchants (co-réalisé avec Dominique Baumard), une comédie absurde, drôle et déjantée qui ridiculise l’hystérie collective des chaînes d’info.

comédie

L'histoire : Patrick et Sébastien ne se connaissent ni d'Adam ni d'Eve, mais se retrouvent à passer la pire journée de leur vie ensemble. Tout ça à cause d'une fake news complètement inventée par la journaliste Ludivine Arioule, prête à tout pour devenir la star du JT de 20h, et Kheyssus, un spécialiste du buzz. Patrick et Sébastien deviennent alors les méchants les plus recherchés de France. Une situation qu'ils n'étaient pas du tout prêts à gérer.

Devant la caméra, Roman Frayssinet et Djimo dans les rôles principaux, mais aussi Ludivine Sagnier, Samy Naceri, Marwa Loud, le rappeur Heuss L'enfoiré, Alban Ivanov, Mathieu Kassovitz, Anthony Bajon (génial en Teddy), Kyan Khojand,  Bun Hay Mean (aka Le Chinois Marrant), Omar Sy et des dizaines d'autres.

"On voulait faire du cinéma. On n'est pas venus faire une banane." nous explique Mouloud.

MOULOUD ACHOUR - interview en mode KOURTAJMÉ à l'ancienne pour LES MÉCHANTS
 
""Les Méchants", c'est évidemment un film Kourtrajmé." confie Mouloud. "Il y a 5 ans, les producteurs de SRAB Films Toufik Ayadi et Christoph Barral, sont venus nous voir Ladj Ly et moi en disant : "On ne comprend pas, dans Kourtrajmé, vous n'avez pas encore fait de films..." "...et il y a 3 réalisateurs de Kourtrajmé qu'on n'a pas encore vus au cinéma." Il y a eu Ladj Ly, moi, et Hi-Tekk de La Caution : Mohamed Mazouz. Donc Ladj Ly a fait "Les Misérables", moi "Les Méchants", et Hi-Tekk prépare le sien. Là, l'idée, c'est qu'on sorte à peu près tous les ans un film de l'équipe."
 
Les Méchants
 
 "Il n'y aucune impro. Pour le coup, je me suis beaucoup inspiré de Kim (Chapiron). Quand je voyais la façon de faire, sur les courts-métrages. On savait toujours ce qu'on voulait comme énergie sur chaque scène. Il y avait le dialogue, et après, dans les propositions que les acteurs nous faisaient, on les orientait ou on réécrivait des phrases sur le tournage. Mais c'était jamais de l'impro. Pour qu'une comédie soit marrante, il y a quand même un tempo à respecter.
 
Quand on voit, par exemple Roman ou Djimo sur scène, c'est des gens qui ont une musique, qui ont un tempo. Et la façon dont on a construit ce film, c'est un peu comme quand on construit un morceau avec des samples, en fait. Prends les samples, prends les références cinématographiques, et le beat, en fait, ça va être les comédiens qui viennent avec leur tempo comique, leur façon de poser les mots, et on a joué beaucoup là-dessus, c'est pour ça que dans le film, il y a beaucoup d'arrêts, beaucoup de silences. On adore jouer avec l'humour d'embarras, quoi. J'ai été très touché par un commentaire de Vincent Lindon qui n'est quand même pas le mec le plus proche de notre univers.
 
Il nous a dit que ça lui rappelait "La Cité de la Peur", et "La Cité de la Peur", c'est une référence. Et faire des comédies françaises qui ne soient pas des comédies à l'américaine, des comédies de studio, ça nous tenait à coeur. "Les Méchants", c'est un film indépendant. Et on voulait faire du cinéma, quoi. On n'est pas venus faire une banane."
 
Les Méchants, actuellement au cinéma.
(interview & montage Pierre Champleboux).
 
 
Les Méchants
 
Les Méchants
 
comédie


Par Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.