FilmsActu.com

Les pires films de l'année 2014

Le 22/08/2014 à 19:30
Par
Les Pires films de l'année 2014 [Top 20]

L'été touche à sa fin, c'est l'heure pour les magazines et autres sites américains d'établir une liste partielle mais impartiale des pires navets de l'année en cours. Nous avons compilé pour vous les films qui ont attiré les foudres des spectateurs comme des rédacteurs dans les différents classement publiés par nos confrères américains, d'Indie Wire à Rolling Stone Magazine, en passant par HitFix ou encore le célèbre classement de Rotten Tomatoes. C'est donc avec un plaisir non dissimulé que nous voyons certains films atterir sur la-dite liste tandis que d'autres ne nous semblaient pas mériter un tel traitement. Quoi qu'il en soit les malheureux élus au titre peu convoité de pires films de l'année 2014 sont les suivants (sans ordre particulier, avec les punchlines des sites web incluses ! 

(Et n'hésitez pas à nous faire part de votre propre avis dans les commentaires !)


The Amazing Spider-Man : le Destin d un Héros
The Legend of Hercules : De Renny Harlin Avec Kellan Lutz et Scott Adkins, à ne sourtout pas confondre avec le Hercule de Brett Ratner avec Dwayne Johnson dans le rôle-titre. Bien que ce dernier n'ait pas encore fait ses preuves (il sortira chez nous le 27 août prochain), le film de Renny Harlin à pour sa part prouvé son statut de navet. Il obtient un solide score de 3% d'approbation sur Rotten Tomatoes... 

The Amazing Spider-Man : le Destin d un Héros

The Amazing Spider-Man 2 : Moins de 2 ans se sont écoulés entre la sortie du reboot de Marc Webb, The Amazing Spider-Man et sa suite, The Amazing Spider-Man 2 et le moins que l'on puisse dire c'est que ça se voit. Peter Parker (Andrew Garfield) est devenu un ado "swag" et tellement tête à claques que l'on a qu'une seule envie, c'est de le voir passer le masque et ne plus jamais s'en défaire. Mais là encore, le film est plombé par des séquences d'action vite filmées, vite montées qui, même si elles sont agréable à regarder, manquent terriblement de punch. Jamie Foxx en Electro ne laissera pas un souvenir impérissable, Dane Dehaan qui incarne à la fois le meilleur ami de Parker et le Bouffon Vert s'en sort mieux.

Nos pires voisins

Nos Pires Voisins : Le bras de fer entre Zac Efron, meneur d'une meute de post-adolescents en pleine régression et Seth Rogen, père de famille hanté par la peur d'être has-been n'a pas convaincu les lecteurs du magazine Rolling Stones qui ont élu le film de Nicholas Stoller "pire comédie de l'année. Ouch...



I, Frankenstein :
Aaron Eckart en Frankenstein sexy ? En voilà une idée qu'elle est mauvaise ! Et la critique ne s'y est pas trompée. Et lorsqu'un film de 90 minutes à peine parait durer une eternité, sa place sur cette liste est toute trouvée !


Noé

Noé
(Noah) : Le film de Darren Aronofski avec Russel Crowe, Jennifer Connelly et Emma Watson avait dès le départ de quoi diviser. En prenant le parti d'apporter des éléments nouveaux à cette aventure biblique certes assez ténue dans les textes et en attribuant une facette sombre à son héros, Aronofski n'a contenté ni les Evangélistes ni les non-croyants. 


Albert à l Ouest

Albert à l'Ouest (A Million Ways to Die in the West) : Seth Macfarlane commencerait-il a agacer ? Alors que Les Griffin sont sur la pente descendante avec une 12ème saison en demie-teinte aux Etats-Unis., les déboires du réalisateur de Ted se poursuivent au cinéma. Son western comique (un sous-genre extrêment éxigeant), produit, réalisé et avec lui-même a attiré sur lui les foudres de la critique.  Certains se demande même s'il n'aurait pas été aveuglé par sa vanité... Il faut dire aussi qu'être l'objet de convoitise à la fois de Charlize Theron et d'Amanda Seyfried, ça peut faire des envieux.




Transcendance
: Une grosse, grosse déception que ce Transcendance. On attendait énormément (sans doute un peu trop) des débuts derrière la caméra de Wally Pfister, chef opérateur sur des long-métrages tels que The Dark Knight ou Inception pour lequel il a reçu un l'Oscar de la Meilleure photographie en 2011. Son premier film s'avère raté, faussement intelligent mais réellement plein d'esbrouffe, Transcendance paye le prix de son scénario bancal qu'un Johnny Depp literallement désincarné ne peut et n'essaye absolument pas de sauver. 


Pompei

Pompei : Quand Jack Bauer affronte Jon Snow pour le coeur de la Baby Doll de Sucker Punch devant la caméra du réal de Resident Evil, on obtient Pompei, un film catastrophe on ne peut plus classique. La relation interdite entre la riche jeune fille et le bel esclave ajoute encore au classicisme du film de Paul W.S. Anderson qui, contrairement à son sujet, ne laissera pas un souvenir imperissable.




A Haunted House 2 : Y a-t-il quelqu'un pour sauver Marlon Wayans ? En tout cas, il est bien trop tard pour sauver son film A Haunted House 2 du déluge de mysoginie, d'homophobie et de blagues scatologiques qui plombent cette satire flémmarde des classiques de l'horreur. Réalisé par Michael Tiddes avec Marlon Wayans et Jaime Pressly, A Haunted House 2 est l'archétype d'un style de comédie qu'il faudra à l'avenir laisser à sa place, c'est à dire au fond des toilettes. 


Un Amour d Hiver
Un Amour d'Hiver (Winter's Tale) : Premier long de Akiva Goldsman, qui jusqu'ici s'était cantonné à l'écriture et à la production du meilleur comme du pire de l'industrie Holywoodienne (du laxatif Batman Forever à l'oscarisé Un Homme d'Exception). Goldsman s'est rêvé en réalisateur après avoir mis en boîte quelques épisodes de la série Fringe et le voilà soudainement téléporté à la tête de l'adaption d'un roman à succès de Mark Helprin. En résulte un film pataud qui applique à la lettre les recettes que Goldsman lui-même ressassent jusqu'à l'usure depuis les années 90. Une façon de faire d'un autre âge pour un film qui accuse déjà le coup.




Sex Tape
: Autant Bad Teacher s'il n'était pas un chef d'oeuvre disposait d'une certaine énergie et d'une bonne dose de fun, autant Sex Tape du même réalisateur (Jake Kasdan) et toujours avec Cameron Diaz et Jason Segel est décrit comme un ratage sur toute la ligne. Une fois dépassé le postulat de départ totalement stupide d'un couple qui réalise une sex-tape et le regrette immédiatement, tout le reste du film n'est qu'incohérences et situations plus que tirées par les cheveux. Les seules éclaircies comiques sont à chercher du côté des one-liners de quelques bons seconds rôles, ce qui est plutôt mauvais signe. 



Depuis 2007, FilmsActu couvre l'actualité des films et séries au cinéma, à la TV et sur toutes les plateformes.
Critiques, trailers, bandes-annonces, sorties vidéo, streaming...

Filmsactu est édité par Webedia
Réalisation Vitalyn

© 2007-2022  Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.