FilmsActu.com

Wild Side Video : prévisions 2008 et perspectives pour 2009

Le 21/03/2008 à 12:29
Par
Wild Side Video : prévisions 2008 et perspectives pour 2009 Nos confrères de DVDClassik.com ont eu la possibilité de longuement s'entretenir avec Manuel Chiche, directeur de Wild Side Video. Passionnante, l'interview que vous trouverez ici revient sur une année 2007 jugée décevante par l'éditeur, et sur les perspectives pour les années à venir en ce qui concerne leur travail éditorial sur les films de patrimoine : encore plus de Dario Argento et de Alejandro Jodorowsky, une rétrospective sur Mario Bava et Roberto Rossellini, une restauration d'une flopée de films tombés dans le domaine public, Cecil B. DeMille, du western spaghettis, du X 70's américain... En trois mots : que du bonheur !

Retrouvez le compte-rendu complet ci-dessous.


"C'est finalement un goût un peu amer qui nous reste sur l'année 2007".

Tels sont les propos de Manuel Chiche qui confirme ce que l'on redoutait : les coffrets dédiés aux cinéastes japonais que sont Masahiro Shinoda, Tomu Uchida ou Eiichi Kudo ont été de vraies déceptions en terme de vente. L'éditeur regrette une perte de "curiosité, [et d'] esprit de découverte" aussi bien des journalistes que les "consommateurs". En tirant toutes les leçons qui s'imposent, l'éditeur annonce relifter sa collection cinéphile les Introuvables pour y apporter une certaine cohérence éditoriale tout en minimisant les coûts jugés superflus. Au revoir donc aux coffrets cartonnés, et bonjour à la nouvelle charte graphique mettant en avant au moyen d'une signalétique l'origine et la thématique des films : l'Âge d'or du cinéma asiatique, l'Âge d'or du cinéma américain, l'Âge d'or du cinéma européen, les Maîtres du fantastique et l'Âge d'or du manga.

Wild Side Video : prévisions 2008 et perspectives pour 2009

Prévisions des sorties de 2008

Manuel Chiche annonce enfin une sortie française "décente" du film culte La Dernière maison sur la gauche (The Last House on the Left, 1972) de Wes Craven qui signait ici son premier essai cinématographique. "Ce sera une édition double ou triple DVD, ça reste à déterminer". L'éditeur prévoit déjà que le coffret comprendra deux éditions du film, la version anglaise et la "version habituelle".

Le classique du cinéma horrifique espagnol Les Révoltés de l'an 2000 (¿ Quién puede matar a un niño ?, 1976) de Narciso Ibáñez Serrador sera aussi proposé dans une édition double DVD, "dans une copie qui n'est pas parfaite mais qui enterre tout ce qui existe aujourd’hui" prévient l'éditeur. On pourra compter sur la participation de Guillermo Del Toro, Jaume Balaguero et Nacho Cerda dans les suppléments qui, nous n'en doutons pas, seront une mine d'informations sur le cinéaste de La Résidence (La Residencia, 1969).

Après un coffret regroupant ses trois premiers films (Fando and Lis, El Topo et La Montagne Sacrée), Wild Side Video éditera Santa Sangre (1989) et Le Voleur d'arc-en-ciel (The Rainbow Thief, 1990) d'Alejandro Jodorowsky, des films qui ont pour l'occasion été remastérisés en haute définition.

Wild Side Video : prévisions 2008 et perspectives pour 2009
Autres bizarreries prévues au programme, la sortie en édition double DVD de Black Christmas de Bob Clark, le réalisateur de Karaté Dog himself.(Cliquez ici pour plus d'info)

En juillet, Wild Side éditera Last Man on Earth (1964), l'adaptation par Sidney Salkow du roman Je suis une légende de Richard Matheson avec Vincent Price dans le rôle titre. Tombé dans le domaine public, le film a eu le droit (à raison !) à une remasterisation HD par l'éditeur. Voilà une bonne occasion de comparer cette version fidèle à Matheson avec l'adaptation boiteuse de Francis Lawrence et Will Smith.

L'éditeur prévoit d'ailleurs de sortir 53 films du domaine public remasterisés en HD par leurs soins. Sont prévus entre autres au programme Les Chasses du Comte Zaroff (The Most Dangerous Game, 1932) de Irving Pichel et Ernest B. Schoedsack, La Rue rouge (Scarlet Street, 1945) de Fritz Lang et Plus fort que le diable (Beat the Devil, 1953) de John Huston.

L'éditeur se "[penchera] sur le cas de Cecil B. DeMille" en trois films : L'Odyssée du docteur Wassel (The Story of Dr Wassel, 1944) et Les Tuniques écarlates (North West Mounted Police, 1940), tout deux avec Gary Cooper, et "un film que j'aime moins" Le Signe de la Croix (The Sign of the cross, 1932).
Autre film avec Gary Cooper à être édité, Peter Ibbetson (1935) de Henry Hathaway.
Enfin, pour terminer ce petit tour d'horizon de "l'Âge d'or du cinéma américain", Wild Side Video éditera deux films (peut-être trois) de Curtis Harrington : Le diable à trois (Games, 1967) avec James Mason et Simone Signoret, et Marée nocturne (Night Tide, 1961) avec Dennis Hopper.

Wild Side reviendra ensuite faire un tour du côté du western italien avec Far West Story (La Banda J.S.: Cronaca criminale del Far West, 1972) de Sergio Corbucci et O’ Cangaceiro (1970) de Giovanni Fago, tout deux avec Tomas Milian dans le rôle principal, Blindman (1971) de Ferdinando Baldi avec un Ringo Starr échappé des Beatles, et Navajo Joe (1966) de Sergio Corbucci avec Burt Reynolds. Tous ces films seront présentés "dans des éditions double DVD réalisées avec de nouveaux télécinémas, un peu de compléments, et probablement les musiques des films".

Wild Side Video : prévisions 2008 et perspectives pour 2009
A la fin de l'année 2008, Wild Side sortira "une édition ultra collector" de Let's Get Lost (1988) de Bruce Weber "totalement remastérisé en haute définition". Sont prévus en guise de suppléments une "pléthore de compléments sur Chet Baker".
Est aussi prévu Wanda's Café (Trouble in Mind, 1985) de Alan Rudolph avec Kris Kristofferson
Mais notre intérêt va plutôt du côté d'une nouvelle collection dédiée au cinéma X américain couvrant la période 1978-1983. Les petits cochons que nous sommes y trouverons entre autres Debbie Does Dallas (1978), Ecstasy Girls (1979), Nine Lives of a Wet Pussy (1976) de Abel Ferrara, ainsi qu’un film avec Vanessa Del Rio.

Une année 2008 plus que chargée en découvertes, donc ! Mais attendez de voir les perspectives pour 2009-2010.


Perspectives pour 2009-2010

"Le cinéma italien, c'est pour 2009" annonce Manuel Chiche. "Notre cycle italien démarrera avec la quasi intégrale de Roberto Rossellini restaurée en haute définition" poursuit-il. Pas plus d'info pour l'instant mais nous pouvons faire confiance à l'éditeur au chat qui miaule pour qu'il nous propose des éditions référence en termes de transfert et de contenu.

Wild Side Video poursuivra aussi son travail éditorial sur Dario Argento en "redonnant vie" aux gialli que sont Chat à neuf queues, L'Oiseau au plumage de cristal et Ténèbres, mais aussi Phenomena, un des films les plus singuliers de sa filmographie. L'éditeur prévient tout de même que ces films n'auront le droit qu'à une restauration SD et non HD. Bonne nouvelle (?), Wild Side travaillerait cependant sur une restauration HD de Inferno sur les mêmes bases que le master controversé de Suspiria. Manuel Chiche avoue aussi chercher à se procurer les droits de ce qui reste sans doute le meilleur giallo du maître, Quatre mouches de velours gris. Pourrons-nous enfin jeter notre DVD pirate allemand ?

Wild Side Video : prévisions 2008 et perspectives pour 2009
Autre maître du giallo et du fantastique transalpin, Mario Bava aura lui aussi le droit à sa restrospective. Parce que c'est un chantier colossal, Manuel Chiche avoue qu'il devra collaborer avec un éditeur américain pour pouvoir remasteriser en haute définition tous les titres de leur collection. Il prévient d'ailleurs que la première vague de treize titres ne sortira pas avant fin 2009 - début 2010. L'éditeur espère pouvoir collaborer sur ces titres avec Tim Lucas, auteur de Mario Bava : All the Colors of the Dark, ouvrage de référence sur le réalisateur italien.


Wild Side Video : Blu-ray et VOD

Bien que possédant quelques masters en haute définition (dont Suspiria, Macbeth, Le Secret Derrière La Porte et Lettre d'une inconnue), Wild Side Video tâte encore le terrain et ne prévoit pas dans un futur proche d'éditer des films en Blu-ray. Manuel Chiche souligne que presser un Blu-ray revient 5 à 6 fois plus cher qu'un DVD, et revenait à 35 % plus cher que presser un feu-HD-DVD. Il semblerait que l'éditeur se concentre plus sur la VOD en mettant à disposition quasiment tout son catalogue (mis à part les films de patrimoine japonais dont ils ne détiennent pas les droits Internet) au prix de 3,99 euros la location et 7,99 euros pour le téléchargement définitif.


Après une année 2007 en demi-teinte donc, Wild Side Video ne se décourage pas et continue malgré tout ce précieux travail éditorial entrepris depuis maintenant six ans, aussi bien sur le cinéma de genre que sur un cinéma dirons-nous plus officiel. Les prochains mois s'annoncent enthousiasmants !






Wild Side Video

Les dernières news
L'Âge d'or du X américain : les tests DVD
21/03/2008, 12:29
L'intégralité des tests DVD de la collection L'Âge d'or du X américain de Wild Side Vidéo

L'Âge d'or du Roman Porno Japonais : les tests DVD
21/03/2008, 12:29
L'intégralité des tests DVD de la collection de Wild Side Vidéo

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Depuis 2007, FilmsActu couvre l'actualité des films et séries au cinéma, à la TV et sur toutes les plateformes.
Critiques, trailers, bandes-annonces, sorties vidéo, streaming...

Filmsactu est édité par Webedia
Réalisation Vitalyn

© 2007-2022  Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.