FilmsActu.com



Jacques Attali et les scénaristes de séries

Interview Jacques Attali et Hadopi.

Lors d'une interview accordée à Libération et éditée hier sur le site ecrans.fr (appartenant à Libération), Jacques Attali s'exprime longuement sur le financement des œuvres culturelles. L'homme de tous les paradoxes qui alterne souvent idées fantaisistes et idées brillantes semble être dans une bonne phase.

 

Au cours de cette interview relativement pertinente et très sévère avec Hadopi, l'essayiste aborde pêle-mêle licence globale (son cheval de bataille), licence Musique*, chronologie des films, système des aides, avenir du paysage audiovisuel... Il pointe également du doigt, et c'est suffisamment rare pour être souligné, la situation des scénaristes de séries en France en faisant le parallèle avec les Etats-Unis:

 

« Si nous aimons tant les fictions américaines, c'est parce qu'il y a de formidables syndicats d'auteurs de scénarios. Ces auteurs savent défendre leurs intérêts, sont très bien payés et attirent les meilleurs écrivains. C'est une autre bataille très importante, celle de la représentativité des différents métiers de l'art, par exemple des scénaristes, qui sont certainement, aujourd'hui en France, les parents pauvres de l'industrie culturelle. ».

 

On ne peut effectivement qu'être d'accord sur la différence de traitement des scénaristes aux Etats-Unis et en France. Ne parlons même pas de la marge de manoeuvre laissée aux scénaristes des deux côtés de l'Atlantique pour leur travail, les chaînes françaises étant incroyablement frileuses à l'idée de produire et diffuser des concepts originaux.

 

Interview Jacques Attali et Hadopi.Série américaine

 

 

L'interview de Jacques Attali :



Morceaux choisis :


A propos de la Licence Musique « C'est une avancée naturelle, et prévisible. ».

A propos d'Hadopi « Ce sera encore une loi, plus ou moins avortée, qui ne servira à rien. »

A propose de l'obstination du gouvernement à passer cette loi « Il y a une cohérence. Celle de défendre quelques vedettes politiquement très visibles, mais qui ne représentent rien. Et qui, si on y réfléchit bien, sont surévaluées au regard de leur utilité artistique, pour ne pas parler de leur utilité sociale. Ils ne représentent pas la véritable créativité française. »

A propos de l'évolution du paysage audiovisuel d'ici 5 à 10 ans « Je pense qu'il y aura progressivement la mise en place de licence globale avec un système de répartition des droits qui tiendra compte des véritables usages [...]Il n'est pas plus difficile de connaître le nombre de fois où un film a été téléchargé, que de faire le tour de tous les bals populaires pour savoir quelles musiques ont été jouées par les orchestres amateurs, comme le fait la Sacem depuis un siècle. »

A propos de l'évolution chronologique d'une œuvre « Le calendrier de mise en œuvre des différents supports est une question fondamentale, qui va devoir progressivement s'adapter et disparaître. »

 

* La Licence Musique est un concept avancé par Laurent Petitgirard, ex-président du conseil de la SACEM. Pour 6 euros par mois, l'internaute aurait accès aux sites officiels de téléchargement de musique mais sans possibilité de partage.

 

Interview Jacques Attali et Hadopi.

Série française



Par Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




TF1

Les dernières news
TF1 concurrence le téléchargement illégal des séries sur Facebook
Gossip Girl, Vampire Diaries et Dr House le lendemain de la diffusion aux USA !

Interview de Samuel Benchetrit
Le réalisateur de J'ai toujours rêvé d'être un gangster nous parle aussi des Tontons Flingueurs, de Bienvenue chez les ch'tis, de TF1, ...

1952 : George Clooney dans la partie ?
Braid Bird, Damon Lindelof et maintenant Clooney...what else ?

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.