FilmsActu.com



Test Blu-ray : Coffret Jean-Paul Rappeneau

Test du coffret Blu-ray Jean-Paul Rappeneau Sans nouvelle de Jean-Paul Rappeneau depuis l'échec commercial cinglant de Bon Voyage en 2003, Pathé nous donne l'occasion de réévaluer deux de ses plus gros succès, 4,7 millions de spectateurs pour Cyrano de Bergerac, 2,5 pour Le Hussard sur le toit, grâce à leur sortie en Haute-Définition.

Sortie du coffret Blu-ray : 6 octobre 2010

Test du coffret Blu-ray Jean-Paul Rappeneau



Par Réagir


Image : 8/20

Cyrano de Bergerac : 3/5

Jean-Paul Rappeneau et son chef opérateur Pierre Lhomme ont volontairement banni toutes les couleurs criardes de la photo du film pour se concentrer sur des teintes plus sourdes. Il n'est donc pas étonnant que la première partie du film, se déroulant pratiquement dans des intérieurs enfumés, demeure quelque peu monochrome, l'image étant légèrement mais agréablement voilée. La haute-définition n'est pas vraiment flagrante durant la première demi-heure et il faut véritablement attendre les premières scènes de jour où le piqué et la luminosité sont nettement plus aiguisés qu'une simple édition SD. Ce qui étonne surtout, c'est le choix du réalisateur à tourner Cyrano de Bergerac en format 1.66, donnant un aspect téléfilm de luxe dont la profondeur de champ est forcément réduite même en HD. En revanche, la restauration du film est indéniable, les noirs sont profonds bien qu'un grain cinéma subsiste, surtout sur quelques aplats de couleurs, sans pour autant être gênant. Essentiellement, l'apport HD est révélé par la grande clarté des séquences diurnes, les matières comme la pierre et les tissus possèdent un relief bienvenu mettant en valeur les superbes décors naturels et les costumes. Le master pêche quelque peu au niveau de la restitution des gros plans qu'on espérait plus précis, notamment le visage d'Anne Brochet dont les tâches de rousseur ont semble-t-il posé quelques difficultés à l'encodage et entraînent quelques légers fourmillements. Les plus observateurs d'entre vous s'amuseront à repérer la prothèse nasale de Gérard Depardieu, visible à quelques occasions grâce au dépoussiérage effectué pour cette édition Blu-ray. Au final, le piqué n'égale évidemment pas celui des films plus récents mais Cyrano de Bergerac trouve en HD un nouvel écrin qui lui convient très bien.


Coffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauLa petite fille à gauche n'est autre que Ludivine Sagnier
dans l'une de ses premières apparitions au cinéma


Le Hussard sur le toit : 4,5/5

Contrairement à Cyrano de Bergerac, Le Hussard sur le toit bénéficie du cadre large et de moyens encore plus conséquents. Le résultat en HD est de ce fait plus flagrant grâce à une palette colorimétrique plus riche et détaillée, le piqué s'avèrant quant à lui joliment aiguisé. La photo du film signée Thierry Arbogast renaît littéralement durant les séquences diurnes en extérieur où le relief est fort appréciable bien que les noirs tirent parfois sur le vert. La profondeur de champ est également étonnante (le film date tout de même de 1995) et certains plans de la nature provençale sont vraiment somptueux. Dépourvu de poussières, de fourmillements (point faible de l'édition SD) et d'accrocs divers, ce master HD est lumineux, la définition jamais prise en défaut et les séquences tamisées éclairées uniquement à la bougie sont divines.


Coffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul Rappeneau


Son : 8/20

Cyrano de Bergerac : 4/5

Le Hussard sur le toit : 4,5/5

 

Le spectacle est de mise pour les deux films même si les pistes de Cyrano de Bergerac restent parfois un peu étouffées par rapport au Hussard sur le toit. Le premier film s'accompagne d'une version DTS HD MA 5.0 (assez rare) et d'une DTS HD MA 2.0, celle-ci étant d'excellente facture et percutante. Film de cape et d'épée, Cyrano de Bergerac propose quelques séquences de duels où le fracas des lames croisées est habilement restitué par les canaux arrière tandis que les alexandrins sont divinement bien rendus sur les frontales, très dynamiques. Evidemment, l'écoute ne rivalise pas avec les standards actuels mais compte tenu de l'âge du film, qui a plus de vingt ans déjà, l'ardeur est bel et bien présente, la spatialisation concrète et la musique de Jean-Claude Petit retentit sur toutes les enceintes durant plus de deux heures. Quelques séquences distillent enfin de nombreuses ambiances environnantes comme l'orage au début du film, les acclamations de la foule en liesse et la cacophonie de la séquence d'entrainement (40ème minute). Plus récent, Le Hussard sur le toit se voit gratifier d'une DTS HD 5.1 MA ainsi que d'une DTS HD 2.0 MA, toutes deux d'une ampleur inattendue. Cette fois encore, le thème musical de Jean-Claude Petit bénéficie d'une spatialisation spectaculaire, tandis que les dialogues demeurent d'une intelligibilité exemplaire. Parfois digne d'un véritable film d'action, Le Hussard sur le toit enchaine les séquences de galops, de bagarres et de simples échanges verbaux avec la même intensité, mais d'une ampleur plus marquée que pour Cyrano de Bergerac. Le spectateur aura pour le coup l'impression d'être véritablement environné par les cigales qui se font rudement entendre par moment et même si l'on perd les effets arrière en 2.0, l'écoute demeure tonitruante.


Coffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul Rappeneau


Bonus : 7/20

Suppléments de Cyrano de Bergerac :


Interview de Jean-Paul Rappeneau (19min03)

Cet entretien a été réalisé avant la production de Bon voyage (visiblement en 2000) donc ne vous étonnez pas de son aspect quelque peu daté dans sa forme qui renvoie aux prémices du support DVD. Jean-Paul Rappeneau revient ici sur la genèse de l'adaptation de l'oeuvre d'Edmond Rostand, un projet avorté en 1984 faute de producteurs emballés par le projet. Finalement, la production est véritablement lancée en 1989 sous l'impulsion de Gérard Depardieu qui désire incarner le personnage principal depuis longtemps, soutenu par le producteur René Cleitman auréolé du succès de Tenue de soirée. Dans une seconde partie, Jean-Paul Rappeneau dissèque le long procésus d'adaptation qu'il a effectué en compagnie de Jean-Claude Carrière, un dépoussiérage de quelques vers dont personne n'en comprenait le sens a entre autre été effectué malgré les réticences des puristes. Le cinéaste évoque ensuite le tournage en Hongrie, les thèmes du film, la construction des décors, l'élaboration des costumes et le succès du film. Enfin, la petite anecdote finale est amusante puisque Jean-Paul Rappeneau évoque "le nouveau support numérique appelé DVD, une véritable révolution qui dépasse la qualité de la VHS proposant une image exceptionnelle". On vous rappelle que cette interview a presque dix ans !

 

Coffret Jean-Paul Rappeneau
L'interactivité de ce premier Blu-ray se clôt sur la bande-annonce (1min57) et une galerie photos (1min09) proposée en HD.

Coffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul Rappeneau

Suppléments du Hussard sur le Toit :

 

Du roman au cinéma : Le Hussard sur le toit (51min02)

Réalisé en 1995, ce documentaire donne la parole à Jean-Paul Rappeneau, Juliette Binoche, Olivier Martinez et quelques collaborateurs du réalisateur, qui reviennent sur l'aventure cinématographique du Hussard sur le toit. A l'instar de l'entretien avec le réalisateur présent sur le Blu-ray de Cyrano de Bergerac, le point central de ce segment demeure les difficultés d'adaptation, ici de l'oeuvre de Jean Giono longtemps jugé inadaptable. De nombreuses images du tournage nous permettent de voir le maquillage des figurants, notamment ceux incarnant les victimes du choléra, de faire un petit tour dans les coulisses et d'apercevoir le réalisateur à l'oeuvre avec ses comédiens. Making of précieux dont on peine aujourd'hui à retrouver la qualité, ce documentaire se révèle finalement plus passionnant que le film lui-même et permet en outre d'apprendre que Jean Giono avait pensé adapter son roman au cinéma. Quelques propos de l'écrivain sont ainsi restituées par une voix-off superposée sur des images de la Provence, la fille de Jean Giono témoigne de son côté des difficultés rencontrées par son père qui ont finalement eu raison de son projet cinématographique.


Coffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul RappeneauCoffret Jean-Paul Rappeneau
L'interactivité de ce Blu-ray se clôt sur la bande-annonce (1min48) ainsi qu'une belle galerie photos (1min10) proposée en HD.

Coffret Jean-Paul Rappeneau


À voir aussi
Cyrano de Bergerac
Le Hussard sur le toit
2 Mammuth
La Tête en friche

Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2020 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.