FilmsActu.com



Test Blu-ray : Vendredi 13 – Blu-Ray

Test Blu-Ray de Vendredi 13

Film pas bon du tout, ayant initialement eu la prétention de rehausser des séries Z finalement bien plus sympa, cette nouvelle mouture de Vendredi 13 peut se targuer d'être proposée dans d'excellentes conditions techniques en Blu-Ray. C'est déjà ça...

 

Test Blu-Ray de Vendredi 13





Par Réagir


Image : 9/20

Présenté dans une interactivité entièrement statique, les bonus n'offrent pas un grand intérêt et ne risquent pas de faire revoir à la hausse le verdict porté sur un film qui représente à peu près tout ce qu'un slasher peut être de plus idiot. Nous confions la plume à Elodie Leroy qui s'est déjà penchée sur ces suppléments peu utiles dans son test DVD.

 

Vendredi 13 – Blu-Ray

 

Nous commençons par La Renaissance de Jason Voorhees (10mns58) qui revient d'abord grossièrement sur le personnage légendaire à travers quelques tentatives simplistes d'explication de sa soif de tuer, avant de s'intéresser à Derek Mears, soit l'interprète de Jason, filmé dans l'atelier de maquillage alors qu'il enfile les prothèses. Pas d'information majeure à retirer de ce making of très conventionnel. Le second module, intitulé Taillader d'un sens à l'autre (11mns), se montre encore plus inintéressant : acteurs, réalisateur et producteurs nous racontent leur traumatisme du premier Vendredi 13 et leur volonté d'en restituer l'esprit (grosso modo du sang, du sexe, de la drogue, selon la vision des producteurs), tout en proposant quelque chose de "nouveau" (les mêmes producteurs ont tout de même le culot de comparer ce reboot à celui de Batman par Christopher Nolan !)

 

Vendredi 13 – Blu-Ray

 

Les scènes alternatives (8mns05) constituent le seul bonus valable de cette interactivité dans la mesure où elles révèlent certaines des limites que s'est vu accorder le réalisateur. Rien que la première scène présentée, celle où Jason trouve le fameux masque, s'avère parlante : non seulement la découverte du masque et le meurtre qui précède sont différents de la version du film, mais la présence de marijuana est bien plus explicite. Dans la scène finalement retenue, la séance de fumette a été remplacée par un monologue de la victime devant un mannequin féminin nu. Si la seconde scène présentée ne présente pas beaucoup d'intérêt (il s'agit juste d'un dialogue entre les deux flics), la troisième propose une autre version de la "mort" de Jason. Une version plus simple, moins poussive et sans la réplique "Dis bonjour à Maman... en Enfer!" de la jeune fille. En d'autres termes, le montage finalement retenu a opté pour davantage de spectacle inutile.


Son : 8/20

Présenté dans une interactivité entièrement statique, les bonus n'offrent pas un grand intérêt et ne risquent pas de faire revoir à la hausse le verdict porté sur un film qui représente à peu près tout ce qu'un slasher peut être de plus idiot. Nous confions la plume à Elodie Leroy qui s'est déjà penchée sur ces suppléments peu utiles dans son test DVD.

 

Vendredi 13 – Blu-Ray

 

Nous commençons par La Renaissance de Jason Voorhees (10mns58) qui revient d'abord grossièrement sur le personnage légendaire à travers quelques tentatives simplistes d'explication de sa soif de tuer, avant de s'intéresser à Derek Mears, soit l'interprète de Jason, filmé dans l'atelier de maquillage alors qu'il enfile les prothèses. Pas d'information majeure à retirer de ce making of très conventionnel. Le second module, intitulé Taillader d'un sens à l'autre (11mns), se montre encore plus inintéressant : acteurs, réalisateur et producteurs nous racontent leur traumatisme du premier Vendredi 13 et leur volonté d'en restituer l'esprit (grosso modo du sang, du sexe, de la drogue, selon la vision des producteurs), tout en proposant quelque chose de "nouveau" (les mêmes producteurs ont tout de même le culot de comparer ce reboot à celui de Batman par Christopher Nolan !)

 

Vendredi 13 – Blu-Ray

 

Les scènes alternatives (8mns05) constituent le seul bonus valable de cette interactivité dans la mesure où elles révèlent certaines des limites que s'est vu accorder le réalisateur. Rien que la première scène présentée, celle où Jason trouve le fameux masque, s'avère parlante : non seulement la découverte du masque et le meurtre qui précède sont différents de la version du film, mais la présence de marijuana est bien plus explicite. Dans la scène finalement retenue, la séance de fumette a été remplacée par un monologue de la victime devant un mannequin féminin nu. Si la seconde scène présentée ne présente pas beaucoup d'intérêt (il s'agit juste d'un dialogue entre les deux flics), la troisième propose une autre version de la "mort" de Jason. Une version plus simple, moins poussive et sans la réplique "Dis bonjour à Maman... en Enfer!" de la jeune fille. En d'autres termes, le montage finalement retenu a opté pour davantage de spectacle inutile.


Bonus : 4/20

Présenté dans une interactivité entièrement statique, les bonus n'offrent pas un grand intérêt et ne risquent pas de faire revoir à la hausse le verdict porté sur un film qui représente à peu près tout ce qu'un slasher peut être de plus idiot. Nous confions la plume à Elodie Leroy qui s'est déjà penchée sur ces suppléments peu utiles dans son test DVD.

 

Vendredi 13 – Blu-Ray

 

Nous commençons par La Renaissance de Jason Voorhees (10mns58) qui revient d'abord grossièrement sur le personnage légendaire à travers quelques tentatives simplistes d'explication de sa soif de tuer, avant de s'intéresser à Derek Mears, soit l'interprète de Jason, filmé dans l'atelier de maquillage alors qu'il enfile les prothèses. Pas d'information majeure à retirer de ce making of très conventionnel. Le second module, intitulé Taillader d'un sens à l'autre (11mns), se montre encore plus inintéressant : acteurs, réalisateur et producteurs nous racontent leur traumatisme du premier Vendredi 13 et leur volonté d'en restituer l'esprit (grosso modo du sang, du sexe, de la drogue, selon la vision des producteurs), tout en proposant quelque chose de "nouveau" (les mêmes producteurs ont tout de même le culot de comparer ce reboot à celui de Batman par Christopher Nolan !)

 

Vendredi 13 – Blu-Ray

 

Les scènes alternatives (8mns05) constituent le seul bonus valable de cette interactivité dans la mesure où elles révèlent certaines des limites que s'est vu accorder le réalisateur. Rien que la première scène présentée, celle où Jason trouve le fameux masque, s'avère parlante : non seulement la découverte du masque et le meurtre qui précède sont différents de la version du film, mais la présence de marijuana est bien plus explicite. Dans la scène finalement retenue, la séance de fumette a été remplacée par un monologue de la victime devant un mannequin féminin nu. Si la seconde scène présentée ne présente pas beaucoup d'intérêt (il s'agit juste d'un dialogue entre les deux flics), la troisième propose une autre version de la "mort" de Jason. Une version plus simple, moins poussive et sans la réplique "Dis bonjour à Maman... en Enfer!" de la jeune fille. En d'autres termes, le montage finalement retenu a opté pour davantage de spectacle inutile.


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Vendredi 13
Vendredi 13
Sortie : 11 Août 2009
Éditeur : Paramount Home Video

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.