FilmsActu.com



Test DVD : Coffret le Parrain

Test DVD Coffret le Parrain Vous l'attendiez tous, le voilà ! Le test complet du nouveau coffret de la trilogie du Parrain. Dans les bacs depuis le 3 Juin, cette nouvelle édition 2008 est constituée de pas moins de cinq DVD, les trois films se partageant trois disques tandis que les deux derniers disques sont entièrement consacrés aux suppléments. Contrairement au précédent coffret, Le Parrain 2 tient sur un seul et même disque et non plus deux. De plus, l'image et le son de chacun des films ont été restaurés, chaque volet étant ainsi présenté dans un transfert 16/9 au format 1.85 respecté, accompagné de pistes DD 5.1 en anglais et en français.

Au côté de ce coffret, sortiront aussi à l'unité chacun des épisodes, dans des éditions DVD à l'unité, les deux disques de bonus restant exclusifs au coffret. Decouvrez le Test DVD de Coffret le Parrain.


Test DVD Test DVD Coffret le Parrain



Par Réagir


Image : 9/20

Le Parrain

 

Disons le franchement : ce nouveau transfert du chef d'œuvre de Francis Coppola enterre dans les grandes largeurs le précédent, qui décevait déjà quelque peu lors de sa sortie et qui a aujourd'hui pris un sérieux coup de vieux comparé aux standards de perfection actuels. Premier constat : un nettoyage total du master a été opéré par Paramount, qui a réussi à enlever une grande partie des poussières et rayures qui venaient troubler la vision du Parrain première partie. Alors, il en reste encore quelques unes (souvent lors des nombreux fondus enchaînés du film), mais dans l'ensemble, c'est une copie impec' qui nous est proposée ici.


Le Parrain (en cours)

ancienne édition

Le Parrain (en cours)nouvelle édition

 

Ensuite, deuxième point de comparaison, cette nouvelle édition nous propose une version recadrée du film, nous faisant gagner un peu d'image à gauche, à droite et en haut de l'image. On remarque en effet avec stupeur en découvrant ce nouveau transfert que la précédente édition avait été « croppées » sur les bords, et légèrement écrasée à l'horizontale. Défaut corrigé ici, puisque l'on retrouve l'intégralité du format 1.85 du film, et un paquet de détails sur les bords du cadre.


Le Parrain (en cours)

ancienne éditionLe Parrain (en cours)nouvelle édition

 

Enfin, dernière amélioration et pas des moindres, la colorimétrie du film dans cette nouvelle édition semble enfin digne de la magnifique photographie de Gordon Willis, là où l'ancienne édition nous paraissait bien fade et délavée. On retrouve donc des tonalités bien plus travaillées, les couleurs oscillant naturellement entre l'orangée et le bleuté, venant souligner des contrastes poussés mais pas outranciers. On appréciera par exemple de découvrir enfin un beau ciel bleu lors de la fameuse scène du champ de blé, ou encore le fait que les luminaires de la séquence de l'hôpital aient gagné un peu en puissance, redonnant à l'image du film un peps qui avait été perdu lors du premier transfert. De plus, l'encodage étant fait aux petits oignons, ce n'est que très rarement que l'on ressent la compression du DVD (alors que le film dure quand même 2h48), ce qui nous laisse profiter du grain unique de la pellicule des années 70. Seul souci, ce nouvel étalonnage fait quelque peu perdre en définition, en particulier sur les visages, souvent « lissées » par les aplats de couleurs. Un défaut corrigé dans la version HD ? Peut-être, lorsque celle-ci sera d'actualité...


Le Parrain (en cours)ancienne éditionLe Parrain (en cours)nouvelle édition

 

Le Parrain 2

 

Même constat que sur le premier film. Recadrage, colorimétrie et définition entièrement retravaillés pour que l'on puisse apprécier pleinement ce que beaucoup considèrent comme le meilleur épisode de la série. La copie n'est pas encore totalement immaculée, et si lors de la première scène en Italie, on peut avoir peur que les étalonneurs aient un peu éclairci le film (voir les captures ci-dessous), on est vite rassuré lorsque l'on constate que la restauration de ce Parrain II a été pensée de la même manière que celle du premier. Seule petite ombre au tableau : l'encodage. Comme on pouvait s'y attendre, étant donné la longueur du film (3h15) et la présence de quatre pistes son, l'encodage de ce DVD est un poil moins fin que pour les deux autres films. Rien de dramatique, et on préfère largement ça au fait de devoir changer de galette en plein film, comme c'était le cas avec le précédent coffret.


Coffret le Parrainancienne éditionCoffret le Parrainnouvelle éditionCoffret le Parrainancienne éditionCoffret le Parrainnouvelle éditionCoffret le Parrainancienne éditionCoffret le Parrainnouvelle éditionCoffret le Parrainancienne éditionCoffret le Parrainnouvelle éditionCoffret le Parrainancienne éditionCoffret le Parrainnouvelle édition

 

Le Parrain 3

 

Pour le plus récent des trois films, Paramount avait un peu moins de travail de nettoyage à faire, mais n'a pas oublié de redonner un coup de jeune à l'image du film. Encore une fois les contrastes sont plus appuyés, les couleurs tirent un peu plus vers le doré souhaité par Gordon Willis et la définition est bien meilleure que sur le précédent coffret.


Coffret le Parrainancienne éditionCoffret le Parrainnouvelle éditionCoffret le Parrainancienne éditionCoffret le Parrainnouvelle éditionCoffret le Parrainancienne éditionCoffret le Parrainnouvelle édition


Son : 9/20

Les fans du film le savent bien : ce n'est pas avec le Parrain que notre petit kit 5.1 sera mis à rude épreuve. Pourtant, dès lors que la musique se fait un peu plus présente (on pense par exemple au début de la partie où Mike Corleone est en Italie), on ressent pleinement la beauté de la musique de Nino Rota et le charme opère immédiatement. Mention spéciale bien sûr à la scène du baptême, qui avec sa montée en puissance (les basses et les arrières augmentant crescendo jusqu'à l'explosion finale) nous a laissé des frissons pendant plusieurs minutes. L'univers sonore du film étant minimaliste, difficile de faire une comparaison flagrante avec la précédente édition, les pistes Anglais 5.1 et Français mono nous semblant même être les mêmes qu'avant. Quant à la petite nouvelle piste Française 5.1, elle nous a semblé un peu moins punchy que sa grande sœur, avec des voix un poil étouffées sur les avants et de nouveaux doublages peu convaincants. On préférera la piste mono d'origine qui nous permet de redécouvrir dans de bonnes conditions la VF du film qui a bercé notre enfance et qui restent encore sublimes plus de 30 ans après.


Le Parrain (en cours)


Le Parrain II et III

 

Pareil que pour le premier, avec toujours le sentiment que les pistes 5.1 françaises et leurs nouveaux doublages dénaturent quelque peu le souvenir que l'on avait de la trilogie. Quitte à regarder le film en VF, on conseillera la piste mono.


Coffret le Parrain


Bonus : 8/20

DVD 1 / 2 / 3 - LES FILMS

 

Commentaire audio de Francis Ford Coppola


Déjà présents sur le précédent coffret, ces commentaires sont sans doute les plus passionnants qu'il nous ait été donné d'entendre. Source intarissable d'anecdotes en tous genres, Coppola nous dévoile, avec beaucoup de recul et de pertinence, d'une part sa vision du cinéma en général, et de l'autre ses différents choix de mise en scène, son travail avec les acteurs et surtout la perception du film par les spectateurs lors de sa sortie. Dommage que celui ci fasse souvent de longues pauses pour écouter le film, car on aimerait en avoir encore plus. A la fin de ce bonus, on comprend mieux Sofia Coppola lorsqu'elle dit que c'est d'entendre son père parler de cinéma qui lui a donné l'envie d'être réalisatrice !

 

Le Parrain (en cours)

 

DVD 4 - LES BONUS ORIGINAUX

 

Ce quatrième DVD regroupe les bonus déjà présents sur la précédente édition.

 

Dans les coulisses

 

Un chapitre qui regroupe les principaux documentaires de cette galette. On y retrouve tout d'abord la pièce maîtresse, intitulée Vu de l'intérieur (70mn), qui retrace toute l'histoire de la célèbre trilogie. Regroupant de nombreux intervenants (tous les acteurs sont présents) et entrecoupé de diverses interviews de Coppola (dont une assez surréaliste autour d'un repas à table), ce module est de loin le bonus le plus complet de ce 4e disque. Les anecdotes sont nombreuses (même si elles s'avèrent parfois redondantes avec les commentaires audio) ce qui rend l'ensemble agréable à suivre.


Coffret le ParrainCoffret le Parrain

 

On regrettera juste le manque d'images d'époque pour venir illustrer les paroles des principaux intéressés, mais ce défaut est corrigé avec le module Lieux de tournage (6mn56) qui vient juste après, et dans lequel le chef décorateur Dean Tavoularis nous emmène dans les rues de New York où ont été tournées certaines scènes de la trilogie. Et c'est là que nous avons le plaisir de découvrir un document rare tourné sur le plateau du Parrain 2, où un jeune étudiant en cinéma est venu réaliser un documentaire sur le film de Coppola. On y voit les habitants du quartier à l'époque parler du travail de décoration effectué par l'équipe du film, ainsi que Coppola expliquer son choix de tourner en décors naturel plutôt qu'en studio.

 

Coffret le ParrainCoffret le Parrain

 

Arrive ensuite Le Carnet de Francis Ford Coppola (9mn49), un autre document immanquable pour les fans de la saga. Dans ce court module, Coppola nous explique sa méthode de travail lorsqu'il a dû adapter le roman de Puzzo pour en faire un scénario en nous montrant son carnet de notes prises à partir du matériel de base. Un classeur rempli d'annotations, que le réalisateur considère encore aujourd'hui comme l'élément central de son travail. « J'aurais pu me passer du scénario, ce classeur aurait suffit » avoue-t-il même à la fin.

 

Coffret le ParrainCoffret le Parrain


La musique du Parrain se divise en deux parties. Tout d'abord une partie dans laquelle on peut entendre Nino Rota (compositeur de Fellini, on le rappelle pour les deux du fond) faire différents essais de musique pour le premier Parrain (8mn35). Un document audio unique. La deuxième partie est quant à elle ciblée sur le travail de Carmine Coppola (le père de). On y découvre quelques documents vidéo d'époque, accompagnés d'interviews du compositeur ainsi que de Francis Ford Coppola, qui évoque l'influence des souvenirs de son père sur le scénario (3mn18).


Coffret le ParrainCoffret le Parrain

 

 

On enchaîne avec Francis Ford Coppola et Mario Puzzo à l'écriture (7mn48). Un module consacré aux véritables origines du projet, à savoir le roman de Puzzo. Les deux intéressés reviennent très sérieusement sur leur collaboration, et sur la manière dont ils ont réussi à faire d'un roman fleuve un véritable scénario de cinéma. Gordon Willis à l'image (3mn37) donne la parole au chef opérateur de la trilogie. Le talentueux DoP dévoile à la caméra quelques unes de ses ficelles, avouant même à un moment avoir un peu trop abusé de la sous-exposition dans certains plans. « Mais Rembrandt en a aussi abusé » ajoute-t-il ensuite !


Coffret le ParrainCoffret le Parrain

 

Viennent ensuite quelques Story-board du Parrain II et III, pas forcément passionnants, et enfin les Coulisses du Parrain en 1971 (8mn35), un making-of promo d'époque sur le tournage du premier épisode de la trilogie. Un document immanquable, ne serait-ce que pour les quelques images volées de Marlon Brando sur le plateau du film.


Coffret le ParrainCoffret le Parrain

 

On retrouve enfin de très nombreuses Scènes supplémentaires (34 en tout, 48mn14), regroupées en fonction de l'époque à laquelle se déroule l'action, ainsi que les biographies des comédiens et des techniciens du film, et un arbre généalogique de la famille Corleone qui, en plus de nous montrer les liens entre les différents personnages, nous offre des petites biographies de chacun d'entre eux. Enfin, on trouvera quelques bandes annonces d'époque, une galerie photos et enfin et surtout les vidéos des différentes cérémonies des Oscars où la trilogie a gagné neuf récompenses pour 28 nominations.

 

Coffret le ParrainCoffret le ParrainCoffret le Parrain

 

DVD 5 – DE TOUS NOUVEAUX SUPPLEMENTS

 

L'Univers du Parrain (10mn56)

 

 

Un petit bonus très fun à regarder dans lequel des pointures tels que David Chase (créateur de la série Les Sopranos), William Friedkin, Trey Parker, Guillermo Del Toro, Alec Baldwin, Tom Hanks et Steven Spielberg parlent de l'influence majeure qu'ont eu les films de Coppola sur le cinéma américain. Dépassant largement le cadre du simple film, la trilogie est pour eux devenue totalement culte aux yeux de toute une partie des cinéphiles de la planète, à tel point que même ceux qui n'ont jamais vu les films (honte à eux) arrivent à comprendre lorsque quelqu'un y fait référence. Le tout est illustré par des extraits des Sopranos, des Simpsons, de South Park ou d'autres films (Mafia Blues, Vous avez un message) qui font directement référence à la trilogie du Parrain.

 

 

Coffret le ParrainCoffret le ParrainCoffret le Parrain

 

Le chef d'œuvre qui a failli ne pas être (29mn42)

 

Comme son titre l'indique, ce bonus revient sur la genèse mouvementée du premier opus de la saga du Parrain. Seul hic : si les propos des différents intervenants s'avèrent plutôt intéressants, la quasi totalité a déjà été dit dans les suppléments du DVD 4 ! Certes, on est content que des personnes comme Robert Evans ou Georges Lucas prennent la parole afin de remettre les choses dans leur contexte et de décrire la crise que traversait Hollywood à la fin des années 60 quand le film a été mis en chantier, mais il n'empêche qu'on a comme un léger sentiment de déjà-vu. De plus, la deuxième partie du bonus aurait eu davantage sa place dans le module précédent, puisqu'à nouveau, des metteurs en scène viennent expliquer l'influence que les films de Coppola ont eu sur les trente années de cinéma américain qui suivirent. Intéressant donc, à condition de ne pas avoir regardé le reste des suppléments.


Coffret le ParrainCoffret le ParrainCoffret le Parrain

 

A la fin du tournage (14mn16)

 

Encore une fois un bonus qui ne parvient pas à éviter les redites. Mais à un degré moindre que le précédent tout de même. Tournant principalement autour de la postproduction des trois films, ce supplément fait intervenir les monteurs image et son de Coppola, ainsi que Steven Spielberg, proche du metteur en scène. On apprend donc quelques anecdotes sur la composition de la musique (par exemple pour la scène de la tête de cheval), sur le montage à proprement parler (Coppola a fourni une version du Parrain de 2h15, que le studio a qualifié de « bande-annonce » avant que la version de 2h45 sans entracte ne soit validée) et sur le mixage (l'idée que Pacino hurle en silence à la fin du 3 vient en fait du monteur son de film Walter Murch). Sympathique, mais largement moins passionnant que le reste.


Coffret le ParrainCoffret le Parrain

 

Restauration – Révéler le Parrain (19mn53)

 

Le voilà, le bonus vraiment inédit de cette nouvelle édition ! Bien plus qu'un petit doc sur le nouveau transfert de ce nouveau coffret, ce module est une véritable mine d'informations sur la manière dont un film vieux de 35 ans peut se voir offrir une nouvelle jeunesse. De nombreux intervenants, un discours technique certes mais néanmoins très ludique, et un bon paquet d'images illustratives provenant des laboratoires de Paramount et de Warner rendent ce supplément passionnant du début à la fin. En prime : un petit constat amusant de Coppola qui avoue qu'à force de voir son film à la télé ou en VHS, il en avait oublié sa magnifique photographie et en était venu à penser qu'il était tout simplement laid. Vivement le Blu-ray !


Coffret le ParrainCoffret le ParrainCoffret le Parrain

 

Le Parrain sur le tapis rouge (4mn02)

 

Un peu d'autopromo, ça ne fait pas de mal ! Paramount profite d'une avant première de Cloverfield pour faire défiler des stars au micro et leur faire dire des gentillesses sur les films de Coppola. Matt Reeves et toute l'équipe du film sont donc au rendez-vous, de même que quelques guests comme Harold Perrineau de Lost ou John Cho du film Harold et Kumar. Fun mais dispensable.


Coffret le ParrainCoffret le Parrain

 

Quatre courts-métrages sur le Parrain (7mn25)

 

Pas vraiment des courts-métrages mais plutôt des prolongements des interviews précédentes sous forme de petits délires. On apprendra donc que David Chase n'aimait pas le Parrain avant d'avoir vu le II, que Francis Coppola était obsédé par les Cannoli dans sa jeunesse (d'où la fameuse réplique) et que si Clemenza n'apparaît pas dans le Parrain II, c'est parce que... allez, on ne vous le dit pas, regardez par vous-mêmes !


Coffret le ParrainCoffret le Parrain


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Le Parrain 3
Le Parrain 3
Sortie : 3 Juin 2008
Éditeur : Paramount Home Video

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.