FilmsActu.com



Test DVD : Sword of the Stranger

Test DVD Sword of the Stranger Sorti début novembre chez Beez Entertainment, le collector de Sword of the Stranger rend hommage dans les formes au chambara splendide de Masahiro Ando, à travers des bonus soigneusement choisis, mais des qualités techniques rares sur un DVD de film d'animation. Un bonheur détaillé dans le test DVD ci-dessous.

Sortie DVD : 10 novembre 2009

Test DVD Test DVD Sword of the Stranger



Par 1 commentaires


Image : 9/20
L'éditeur Beez Entertainment nous offre une édition à la mesure de Sword of the Stranger avec ce transfert d'une qualité rare pour un DVD d'animation japonaise, qui laisse à peine échapper ici et là de légers défauts de compression. Cet unique bémol qui reste heureusement bien négligeable au vu de la précision de la définition. L'image, très joliment contrastée, fait preuve d'une véritable profondeur et ne souffre d'aucun effet d'entrelacement. Un point particulièrement important étant donné la splendeur des scènes d'action du film : les maniaques de l'animation pourront ainsi apprécier plan par plan le détail des combats ultra dynamiques qui ponctuent le film jusque dans leurs moindres détails. C'est d'ailleurs l'occasion de constater à quel point l'oeuvre est soignée, non seulement au niveau des animations clés, mais aussi des intervalles, irréprochables. Et que dire des décors, magnifiquement mis en valeur par cette définition très fine et par un étalonnage parfait qui respecte en tout point la photographie originale. Un véritable régal pour les yeux.

Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger

Son : 8/20
Face à une image aussi splendide, on s'attend forcément à ce que les trois pistes audio, Japonais, Anglais et Français Dolby Digital 5.1, soient au diapason. Et là encore, l'éditeur ne déçoit pas, chacune d'entre elles faisant montre d'une grande qualité d'ensemble en dépit de quelques petites différences. La piste française n'est pas mauvaise, loin de là, mais elle se situe légèrement en-dessous des deux autres en termes de punch et de puissance. A un chouïa près, la piste anglaise est sans doute la plus impressionnante, suivie de très près par la piste japonaise, impeccable elle aussi. Les deux font étalage d'un mixage parfaitement équilibré ainsi que d'un dynamisme réjouissant qui leur permet d'accompagner à la perfection les scènes d'action du film. Le caisson de basse vibre au rythme de la musique, tandis que tous les instruments de la composition de Naoki Sato sont mis en valeur à chaque instant. Les bruitages sont agressifs et nous plongent littéralement au coeur du combat, grâce à une répartition très soignée entre les différentes enceintes. Les dialogues ne sont pas en reste, toujours parfaitement audibles sans jamais se montrer envahissants. Si l'on tient compte à la fois de l'image et du son, cela fait très longtemps qu'un anime n'avait pas bénéficié d'une telle qualité technique sur le support DVD. Un détail qui n'est pas négligeable, à l'heure où tous les efforts semblent se concentrer sur le Blu-Ray.

Sword of the Stranger

Bonus : 8/20
Comme toujours avec Beez Entertainment, l'interface et les différents menus sont très ergonomiques et agréables à l'oeil. Le premier DVD ne propose en guise de bonus que des bandes-annonces, celle de Sword of the Stranger et celles d'autres titres Beez du moment tels que Gurren Lagann, Mobile Suit Gundam 00 et Ghost in the Shell SAC Solid State Society. C'est donc sur le deuxième disque qu'il faut se pencher pour profiter des suppléments offerts sur cette édition collector. Le gros du programme se compose d'un making of relativement long et du court métrage qui a donné naissance au film.

Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger

La fabrication du film (49mns)
De la genèse au résultat final, tout le parcours de Sword of the Stranger nous est relaté dans ce long documentaire qui donne la parole aux acteurs clés du projet : le réalisateur Masahiro Ando bien sûr, le scénariste Fumihiko Takayama, le directeur artistique Atsushi Morikawa, le directeur de la photographie Yohei Miyahara, le directeur du son Kazuhiro Wakabayashi ainsi que le producteur et président de Bones Masahiko Minami. M. Ando souhaitait explorer le domaine de l'action dans un chambara, genre peu représenté dans l'animation car peu vendeur auprès des investisseurs ainsi que nous l'explique M. Minami. Le réalisateur nous en dit plus ici sur ses influences et ses intentions et s'attarde sur le pilote de trois minutes (voir bonus suivant) réalisé afin de vendre le projet. Ce qui est intéressant, c'est que tous les aspects du film ou presque sont abordés : l'écriture du scénario et les corrections qui y ont été apportées, le travail effectué sur la vitesse dans les scènes d'action (l'accent étant mis sur le mouvement et les ruptures de rythme), le soin apporté aux décors, le contraste entre le réalisme de l'oeuvre et ses touches fantastiques, la difficulté de rendre la photographie cohérente avec autant de plans enneigés...

Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger

Le reportage nous entraîne durant un long moment au coeur du studio d'enregistrement où Tomoya Nagase (Ikebukuro West Gate Park) vit sa première expérience de seiyuu avec le personnage de Sans-Nom. Une expérience très concluante puisque son jeu a été jugé si puissant qu'il a fallu modifier en retour les images voire la mise en scène sur certains passages afin d'éviter tout décalage malencontreux... Nous découvrons le petit Yuki Chinen, qui débute lui aussi avec talent en tant que seiyuu dans le rôle de Kotaro. Sont ensuite interviewés les seiyuu confirmés qui participent régulièrement aux productions Bones et ont été conviés à participer à Sword of the Stranger : Akio Ohtsuka, Unshô Ishizuka, Maaya Sakamoto, Mamoru Miyano et Kôichi Yamadera (qui a dû en découdre avec la langue chinoise pour le personnage de Luo-Lang). Toujours dans la partie post-production, nous sommes amenés à pénétrer le studio d'enregistrement de la musique du film composée par Naoki Sato (X de Yoshiaki Kawajiri) selon les indications données par Kazuhiro Wakabayashi. Suit le mixage, ultime phase de post-prod, et bien sûr l'avant-première de Sword of the Stranger au cinéma du Théâtre Shinjuku à Tokyo, le 29 septembre 2007. Une belle conclusion pour ce reportage complet, intéressant et divertissant.

Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger

Le pilote (3mns46)
Intitulé L'Histoire du sabre dans un monde sans roi, ce court pilote sans dialogue est un véritable petit bijou à lui tout seul, qui pose les bases de Sword of the Stranger en affichant la même virtuosité de mise en scène, le même soin du détail dans les décors, les postures et les mouvements des personnages, la photographie en demi-teinte... On y retrouve aussi ces magnifiques ruptures de rythme caractérisant l'action chez Masahiro Ando, avec un temps pour l'attente suivi d'un jaillissement extrêmement maîtrisé d'une violence à la fois réaliste et esthétique. A ne pas manquer.

Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger

Les acteurs japonais (17mns18)
Ce module débute sur l'avant-première du film avec les comédiens Tomoya Nagase et Yuki Chinen, superbement mis en scène dans les rôles respectifs de Sans-Nom et Kotaro : autant le dire, ces deux-là pourraient nous faire la version live de Sword of the Stranger ! Les deux acteurs sont parallèlement interviewés chacun de leur côté, et livrent leurs impressions sur cette première expérience et sur leurs personnages. Un supplément réussi une fois de plus.

Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sword of the Stranger

Séquences crayonnées (3mns04)
Dernier vrai bonus de cette édition, ce module nous explique en quelques images comment ont été conçues les extraordinaires scènes d'action du film, en commençant par le premier combat, absolument sublime. Pour chaque séquence, le montage propose de suivre alternativement la version crayonnée et la version finale.

Sword of the Stranger
Sword of the Stranger

Les bonus se complètent de trois bandes-annonces cinéma (dont un teaser) et de quatre spots TV (environ une minute chacun) de Sword of the Stranger.

Derniers commentaires
Par seb2brest il y a 12 an(s)

likeSmall 4
Excellent et t il prevue en bluray?
Répondre
-
voter voter


>> Voir la réponse dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Sword of the Stranger
Sword of the Stranger
Sortie : 10 Novembre 2009
Éditeur : Beez entertainment

Les dernières news
Sword of the Stranger en Blu-Ray : visuel et spécifications
Le film d'animation le plus tranchant de ces dernieres années enfin en haute définition !

Top 10 2009 : Les Meilleurs films de l'année
Top 10 2009 : Les Meilleurs films de l'année. Quel est le meilleur film de l'année ? Attendez qu'on le retrouve... Ha le voici !

Interview : Masahiko Minami
A notre micro, le président des studios japonais Bones (Sword of the Strangers, Fullmetal Alchemist, Wolf's Rain...)

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2022 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.