FilmsActu.com



Dog Pound

Notre avis
6 10 Quatre ans après Sheitan, Kim Chapiron s'éloigne de la déconne façon Kourtrajmé en s'infiltrant derrière les murs d'un pénitencier juvénile et livre un film coup de poing - un uppercut filmique plutôt ! - porté sur les épaules crispées d'Adam Butcher, LA révélation du film. Ne manque plus à l'approche documentariste de Chapiron qu'un point de vue tant sur ses personnages que sur le système et les institutions qui les brisent. Dog Pound confirme néanmoins pour ceux qui en doutaient l'éclosion d'un futur grand cinéaste.
Découvrez ci-dessous la critique de Dog Pound.

Critique Dog Pound
Critique Critique Dog PoundCritique Dog Pound

On connaissait Kim Chapiron en jeune loup au sang chaud, prêt à foutre le boxon au sein d'un cinéma hexagonal sclérosé et vieillissant. Au travers de ses kourtrajmé faussement je-m'en-foutistes et de Sheitan, son premier long, Chapiron bousculait les conventions, mixait allégrement les genres et les styles tout en imposant une griffe personnelle tout à fait reconnaissable. Ne craignant pas un seul instant de s'agiter dans tous les sens, il se heurte alors violemment à l'incompréhension d'une frange du public hostile à tout ce barouf. Chapiron n'est pour eux qu'un trublion gâté qui ne trouve rien de mieux à faire que de mordre la main qui le nourrit. Quatre ans plus tard, Dog Pound, son second effort, un huis clos dans un centre pénitencier pour adolescents, prend une tangente inattendue et impose un style si différent que l'on croirait presque avoir affaire à un tout autre cinéaste. Les excès de mise en scène de Sheitan font effectivement place à une approche plus épurée - tant au niveau des cadres que de la lumière, et plus clinique, lorgnant parfois vers la docufiction. A la base il y a un film, Scum, un violent brûlot naturaliste réalisé par deux fois par Alan Clarke, pour la BBC d'abord, puis pour le grand écran deux ans plus tard suite à la non-diffusion du téléfilm par la chaîne de service publique. Directement inspiré au point d'en être une sorte de remake-hommage, Dog Pound n'est certes original en rien, mais résonne durement comme un condensé d'agressivité juvénile.

Critique Critique Dog Pound
Les matons sont davantage soucieux de maintenir un semblant d'autorité que de réhabiliter les détenus, le système carcéral détruit les individus plutôt qu'il ne leur rend service : tel est ce que nous aimerions lire en filigrane. Seulement à l'instar des clips de son compère Romain Gavras (Stress pour Justice, Born Free pour M.I.A. pour ne citer que les plus polémiques), Chapiron privilégie le rythme et l'affect sur le sens, si bien qu'on ne peut que s'interroger sur la finalité du propos. Son défaut serait en somme de ne pas être parvenu à suffisamment entrer en résonance avec l'actualité. Quelle qu'elle soit. Dog Pound exerce néanmoins une réelle fascination, largement portée par l'interprétation instinctive et enragée d'Adam Butcher - LA révélation du film - qui rappelle forcément celles de Ray Winstone (Scum) et Tim Roth (Made in Britain), tout deux découverts par Alan Clarke.

Critique Critique Dog Pound



Par 4 commentaires


Derniers commentaires
Par Capitaine_ariane il y a 10 an(s)
Ce film coupe le souffle. Adam Butcher est excellent, naturel, vrai... Mais il est vrai que la fin nous laisse un peu perplexe, on voudrait en savoir plus à plusieurs moments. Le film est tourné de manière a donner l'impression qu'il s'agit d'un documentaire. Le jeu des acteurs de seconds rôles laisse parfois à désirer.
Répondre
-
voter voter


Par levieuxdragon il y a 10 an(s)

likeSmall 4
jlb29 a écrit:Ce film m'attire, j'irais surement le voir même si je n'avais pas aimé sheitan qui avait un aspect crasseux qui me derrangeais


je te rassure, ce film n'a rien à voir avec Sheitan. Fonce le voir !!!

Répondre
-
voter voter


Par jlb29 il y a 10 an(s)

likeSmall
Ce film m'attire, j'irais surement le voir même si je n'avais pas aimé sheitan qui avait un aspect crasseux qui me derrangeais
Répondre
-
voter voter


Par levieuxdragon il y a 10 an(s)

likeSmall 4
Absolument d'accord sur un point: ce film est une bombe atomique !! Mains moites, boule au ventre...l'histoire de ces 3 petits lascars m'a scotché au fauteuil. Adam Butcher envahit l'écran rien qu'avec son regard. Époustouflant !! Par contre, pourquoi Eric Chapiron devrait faire une analyse sur le système et ses institutions ? Comme si cela devait être obligatoire de tout expliquer. Dog Pound est un film réalisé avec les tripes (rien avoir avec Sheitan) et se regarde avec les tripes !!!!
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 4 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Dog Pound

Les dernières news
Les meilleurs films de l'année 2010
Quels sont les films préférés de la rédaction de Filmsactu.com ?

Dog Pound frappe en DVD et Blu-ray
Les chiens fous de Kim Shapiron bientôt dans les bacs

James Cameron défend la fin de Titanic
Kate & Leo sont dans un bateau

David Fincher démonte le JOKER avec Joaquin Phoenix
"une pauvre resucée de Martin Scorsese"

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.