FilmsActu.com

Go Fast

Le 09/07/2008 à 15:28
Par
Notre avis
7 10

Soyons honnêtes, Go Fast fait partie de ces films qui claquent le beignet à nous, les vilains journalistes cyniques. Deux attitudes s'opposaient face à ce film avant de le voir : soit nous n'en attendions rien du tout, soit nous attendions sauvagement au tournant ce qui s'annonçait comme une production parfaitement casse-gueule sur le papier, répondant à une certaine pauvreté cinéphilique française qui cherche à s'américaniser avec tous les mauvais exemple en tête que l'on connaît.

 

Au final Go Fast n'est effectivement rien de tout ça et s'impose, à notre grande surprise, comme un polar jeune super bien emballé, réaliste, documenté et énergique qui préfère flirter du coté de chez Alain Corneau (avant Le Deuxième souffle) que d'un Fast And Furious quelconque. Une étonnante démonstration de cinéma de genre bien de chez nous s'adressant enfin à un public adulte. Un exemple à suivre, assurément !!


Critique Go Fast

Les préjugés étaient là, comme accrochés au bout d'une perche. Europa, d'une part, avec tout le passif que l'on connaît mais qui tend, petit à petit, à proposer quelque chose de moins facétieux que Taxi et consorts. Et puisque l'on parle de voiture, le pitch et l'affiche de Go Fast n'étaient pas sans rappeler un certain Fast And Furious, une saga déjà inintéressante en l'état et qui ne pouvait qu'empirer une fois rebidouillée par les français, affublée en plus d'un anglicisme inquiétant dans le titre (même si l'on découvre très vite que le terme Go Fast existe bel et bien et correspond à une énorme organisation criminelle). Cerise sur le gâteau, un tel film était confié à Olivier Van Hoofstadt dont le registre semblait plus la comédie non-sensique puisqu'on lui devait Dikkenek. Pour résumer, l'entreprise s'annonçait particulièrement moisie.

 

Grand mal nous a pris de tirer à boulet rouge sur le projet avant même de le découvrir, et peut-être encore un peu plus à Europacorp de fausser son identité au niveau marketing (on pense à l'affiche). Premier bon point : Go Fast ne s'adresse SURTOUT pas aux ados demeurés qui s'esclaffent devant Taxi 1, 2, 3 ou 12 !

 

Critique Critique Go Fast

 

Mais si l'on doit parler de qualité, c'est assurément la grande, très grande maturité des polars traditionnels qui émane de ce spectacle tout en conservant l'énergie que se doit de proposer l'industrie contemporaine. Le carrefour culturel idéal qu'on espérait enfin découvrir chez nous, où les méthodes de papa ne tombent pas dans le passéisme complaisant et où l'utilisation du cinéma d'action moderne ne reste pas confiné qu'au gros bouffeurs de pop corn. Un parti pris ingénieusement entretenu par l'atmosphère du film, contournant avec brio les innombrables clichés qui lui tendaient les bras. Les flics et les voyous de cités sont des "gens" dans tout ce que ce terme a de plus simple, chacun avec sa moralité (il y a des méchants et des gentils, normal), mais jamais caricaturés et encore moins glorifiés. En gros, pas de crétins en uniforme qui tirent à vue, pas de John Wayne de bazar, ni de "Yo Wesh-wesh attitude"... Mais si, mais si, nous sommes bien dans une production Besson.

 

Critique Critique Go Fast

 

Go Fast répond donc à de ce que l'on peut vraiment attendre de ce type de film, chez nous. A savoir quelque chose encore éloigné d'une mauvaise tentative américaine, ancré dans une véritable intrigue de cinéma avec son héros, sa cassure personnelle et la construction de vengeance en plongeant tout de go (fast) dans les griffes de l'ennemi. Et ce en restant informatif (voire presque pédagogique) sur la façon dont évolue l'organisation secrète des forces spéciales de police d'un côté, et une branche de la criminalité de l'autre. Un parti pris narratif qui éloignera parfois un tantinet l'intrigue de son personnage principal (et toute la dramaturgie qui va avec) pour quelque chose de plus documentarisé, mais rien qui ne lui fasse défaut en tout cas. Un vrai film métissé, dans sa construction comme dans ce qu'il raconte, chaudement recommandable. Comme quoi, tout arrive.








Depuis 2007, FilmsActu couvre l'actualité des films et séries au cinéma, à la TV et sur toutes les plateformes.
Critiques, trailers, bandes-annonces, sorties vidéo, streaming...

Filmsactu est édité par Webedia
Réalisation Vitalyn

© 2007-2022  Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.