FilmsActu.com



Méandre : un survival SF dont on ne ressort pas indemne (critique)

Notre avis
8 10 Un vent de fraîcheur vient secouer le cinéma hexagonal. Après le prometteur Hostile, Mathieu Turi prouve que le cinéma de genre a bel et bien sa place dans nos salles de cinéma. Survival SF brillamment mis en scène, Méandre est de ces films qui marque et s'impose comme un vraie expérience de cinéma. Angoissant, intense mais ludique.

Une jeune femme (Gaia Weiss vue dans Vikings et dans la Révolution sur Netflix) se réveille dans un labyrinthe de tubes rempli de pièges mortels. Pour ne pas mourir, elle devra constamment avancer. Mais qui l'a mise ici ? Et pourquoi ? Qu'est ce que ce bracelet qu'elle porte ? Et d'où sortent tous ces gadgets futuristes ?

 

Méandre

 

Au pitch de départ, impossible de ne pas penser à Cube. Une impression qu'appuie la bande-annonce. Pourtant, le film de Mathieu Turi s'affranchie très rapidement de cette étiquette d'erstaz de Cube.

 

De même, si Méandre présente certaines similitudes avec Oxygène (qui hasard du calendrier est sorti deux semaines avant sur Netflix), elles ne sont que de l'ordre de l'idée de base (un survival claustro avec une blonde coincée dans un huit clos futuriste). Le reste diffère. Alors qu'Alexandre Aja filme Mélanie Laurent immobile, Mathieu Turi suit Gaia Weiss en action, forcée à toujours avancer pour survivre et à prendre des décisions à chaque croisement dans le labyrinthe (pas étonnant d'apprendre que réalisateur français est un gamer passionné).

 

Méandre

 

Méandre nous offre une véritable expérience de cinéma. Sensorielle, haletante, angoissante et viscérale. Comme Gaia Weiss, on est perdu dans ce labyrinthe cauchemardesque. Comme elle, on souffre, on frémit, on s'interroge aussi sur le pourquoi de ce piège.

 

Surprenant, brillamment mis en scène, Méandre est porté par la performance intense de Gaia Weiss, qui ne se ménage pas, tant physiquement que mentalement.

 

La voir ramper de détresse dans ce tunnel de l'enfer en attente d'une des nombreuses surprises du scénario rappelle directement certaines scènes d'Aliens de James Cameron.

 

Méandre

 

Cauchemar total, série B aux accents 80's, Méandre n'en reste pas moins ludique dans sa construction et poétique par son final. Sous son simple apparat de survival, le second film de Mathieu Turi se révèle bien plus profond qu'il n'en parait avec une réflexion sur la vie, la mort, la réssurection, la maternité, le lâcher prise. On n'en dira pas plus pour que ne rien spoiler.

 

Méandre est le genre de film à aller voir en en sachant le minimum. C'est le genre d'expérience dont on ne sort pas indemne et qui nous hante encore longtemps après le générique de fin. Hautement conseillé.

 

Retrouvez Mathieu Turi en interview sur Filmsactu

 

 

 

Méandre

 

Méandre



Par Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.