FilmsActu.com

Seuls Two

Le 09/06/2008 à 12:21
Par
Notre avis
2 10

Seuls Two est à l'image du duo de comique qui se partage son affiche : prétentieux, ennuyeux, bavard, débile et surtout pas drôle du tout. 18 Millions d'euros foutus en l'air pour mettre sur pied un caprice puéril de deux trentenaires ayant un âge mental à peine supérieur que celui d'un élève de CE2, ça fait tâche. Alors soyons un peu démago et ayons une pensée pour le spectateur qui a payé sa place 10€, qui se retrouve entouré de débiles à casquettes qui se marrent toutes les trois secondes en faisant beaucoup de bruit, qui finit par s'enfoncer dans son siège au fur et à mesure que le film avance et qui tue le temps en engrainant les minutes qui le séparent du générique de fin.

Pour le coup, celui-là doit vraiment se sentir tout seul.


Critique Seuls Two

Après nous avoir étonné dans Steak, Eric et Ramzy reviennent aux fondamentaux avec Seuls Two. Et une chose est désormais certaine : le film de Quentin Dupieux était un accident de parcours dans la carrière cinématographique du duo de comique le moins drôle de la scène française. On ne s’attardera pas une nouvelle fois à parler de « l’humour » de ces deux mecs, ce serait une perte de temps. On aime ou on n’aime pas. Nous, on n’aime pas, voilà c’est dit.

 

Non, ce qu’il y a de vraiment rageant dans un projet comme Seuls Two, c’est de voir qu’autant de fric a été confié à deux types dont le CV contient des "perles" tels que Double Zéro ou Les Dalton, des succès populaires certes, mais des films que mêmes leurs géniteurs qualifient de mauvais. Et aujourd’hui, comme si de rien n’était, pour leur première réalisation, voilà qu’on leur donne un joli chèque de 18 millions d’euros pour mettre en chantier un nouveau caprice de gamin attardé, dont ils parleront avec dédain dans 2 ans, lors de la promo de leur prochain projet. Un caprice, oui, un gros délire, voilà ce qu’est réellement Seuls Two. On imagine très bien que ça a du être très fun de rouler en Formule 1 sur les quais de Seine, ou de se balader à Barbès en criant « Ils sont où les noirs et les arabes ? ». Ca a du être un vrai rêve de gosse qui se réalise de pique-niquer au milieu de l’autoroute A5, ou encore d’avoir eu le Stade de France pour soit tout seul pour beugler « Thiis iiis Barcaaa ! ». On a tous des trucs un peu fous qu’on aimerait faire un jour devant une caméra... mais contrairement à Eric et Ramzy, on a la décence de ne pas le faire en dépensant l’équivalant du PIB du Togo.


Critique Critique Seuls Two

 

Alors voilà à quoi se résume ce film. Un gros trip à la Bip-Bip et Coyote, certes très réussi d’un point de vue visuel (on attend impatiemment le DVD, histoire de voir comment ils ont réussi à vider les rues de Paris) et au pitch de départ plutôt sympathique (on se laisse encore aller à imaginer ce qu’aurait pu être le film entre de bonnes mains), mais qui est irrémédiablement plombé par le duo de comédien, incapable d’offrir au spectateur quelque chose de plus abouti que ce qu’il a l’habitude de pondre. Ils ne jouent pas, ils sont juste eux-mêmes - tels qu’on les voit chez Cauet faire les andouilles - et nous balancent encore et toujours les mêmes vannes usées jusqu’à l’os, basées sur du franglais Foonesque et des fautes de langages qui avaient déjà lassé tout le monde dès la deuxième saison de H. Alors oui on sourit par moment (allez, sur 90 minutes de film il y en a bien 2 ou 3 à sauver), mais hélas pour truc et bidule, ce ne sont pas eux mais les seconds rôles qui arrivent à nous chatouiller les zygomatiques. Chez FilmsActu, on rêve d’un spin-off du film tournant uniquement autour du personnage de Blanchette, un truand martiniquais qui en l’espace d’une réplique (où il tente de comprendre quelque chose au bazar fantastico-foutraque créé par les deux autres zouaves) a réussi à nous faire oublier plus d’une heure de gags ratés. Bref, Seuls Two est une belle arnaque boursouflée pondue par deux mégalos, dont on attend impatiemment le remake américain. Avec Harold et Kumar dans les rôles titres, ça aurait quand même une autre gueule !


Critique Critique Seuls Two








Depuis 2007, FilmsActu couvre l'actualité des films et séries au cinéma, à la TV et sur toutes les plateformes.
Critiques, trailers, bandes-annonces, sorties vidéo, streaming...

Filmsactu est édité par Webedia
Réalisation Vitalyn

© 2007-2022  Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.