FilmsActu.com



Terminator Dark Fate : on a vu le vrai Terminator 3 ! - critique

Notre avis
7 10 Après plusieurs faux départs, la franchise Terminator est enfin de retour dans le droit chemin, et ça fait du bien ! Dark Fate est de loin le meilleur des opus sortis depuis 2003 et on tient là un “vrai” Terminator 3. Si le résultat est loin de la claque visuelle qu’a été Terminator 2 à sa sortie, la faute à un Tim Miller qui montre là les limites de ses talents de réalisateur, l’histoire, le casting et les innovations de Dark Fate nous offrent enfin ce qu’on rêvait de voir depuis 30 ans : une suite de Terminator 2 qui ne fait pas honte à son illustre prédécesseur et ressuscite de la plus belle des façons une saga qu’on croyait enterrée.

C’est certain : Terminator Dark Fate risque de diviser. Il faut dire que le nouvel épisode de la franchise créée par James Cameron ne cède pas à la facilité et décide de se focaliser sur le destin de nouveaux personnages. Si vous espérez suivre une énième aventure de John Connor, vous risquez d’être déçu.e ! Mais c’est là l’une des forces de cette suite : se servir d’un univers familier pour nous raconter une nouvelle histoire.

 

 

Une nouvelle histoire dans laquelle Sarah Connor a néanmoins un rôle à jouer. Nihiliste, badass et plus vnr que jamais, le personnage campé par une Linda Hamilton impériale est l’autre grande force de ce Terminator.

Si les deux autres personnages féminin ne sont pas en reste (Mackenzie Davis est épatante dans le rôle de Grace), force est de constater que Sarah Connor bouffe l’écran, et Linda Hamilton nous offre une performance qui prouve qu’elle n’est pas simplement venue encaisser son chèque : Sarah Connor, c’est elle ! Et on la sent réellement habitée par ce personnage emblématique de sa carrière.

 

 

Autre retour, celui de Schwarzy dans le rôle, encore une fois, d’un Terminator vieillissant. Un retour pas forcément nécessaire, mais qui a le mérite d’introduire quelques touches d’humour dans le film sans pour autant dénaturer la figure emblématique du T-800, comme ce fut le cas dans Genisys. Mieux : cette version du Terminator soulève même une réflexion sur le libre arbitre d’une intelligence artificielle.

Là où Terminator Dark Fate déçoit, c’est lors de ses séquences les plus spectaculaires. Visiblement, Tim Miller n’est pas l’homme de la situation. En témoigne notamment une séquence de chute libre d’un avion en feu à bord duquel se déroule une grosse baston. On ne comprend pas grand chose, c’est très brouillon, aussi réaliste qu’un carambolage numérique de Fast & Furious, et on sent que le réalisateur de Deadpool peine à mettre en images cette scène qui aurait mérité d’être mise entre les mains de quelqu’un de plus doué. 

 

Mais peu importe ces défauts : on aime Dark Fate pour son audace, pour ses idées et par les symboles qu’il met en avant. Si le scénario efface Terminator 3, Renaissance, et Terminator Genisys, on dirait que les auteurs en ont conservé les meilleures points.

De
Terminator 3, on retrouve l’idée d’un jugement dernier pas annulé mais seulement repoussé. De Terminator Renaissance, le concept d’un humain amélioré a été conservé, et les flash-forwards ne sont pas sans rappeler l’esthétique du film de McG.


Mais là où Dark Fate se distingue de ces pâles prédécesseurs, c’est lorsqu’il innove et ose : le film se paye le luxe de déboulonner ouvertement l’Amérique de Trump en mettant au premier plan une femme, une jeune immigrée mexicaine, sur les épaules de laquelle reposent tous les espoirs de l’humanité.


Osé et franchement bien amené. On espère donc que le succès sera au rendez-vous dans les salles obscures, car on aimerait beaucoup voir un Dark Fate 2. Laissez-vous tenter, ça va bien se passer.

Terminator 6 Dark Fate

Terminator 6 Dark Fate



Par 28 commentaires


Derniers commentaires
Par KONRAB il y a 2 mois
Kalon a écrit:P***** m***e!quand je paie une place pour voir Terminator, je veux voir du Terminator pas un film politiquement correct, dirigé contre Trump avec son mur contre les mexicains et flatté la gente féminine!Le chef de la résistance n'est pas un jeune blanc charismatique mais une jeune mexicaine d'1m30 et épais comme un cure-dent, sans aucun charisme et qui est arrêtée par les gardes frontières américains!mais j'hallucine!!!on en a rien à foutre de la politique contre Trump ou du message égalité homme-femme !C'EST TOTALEMENT DÉPLACÉ!!!Terminator doit s'affranchir de la politique pour être un terminator!un film bourré d'incohérence!et commençons par la pire: John Connor après avoir héroïquement survécu au Terminator T-1000 dans T2, se fait buter comme une merde par un autre Terminator T-800!Parce que ce que vous saviez pas: dans T2, il n'y'avait pas qu'un seul T-800 mais plusieurs!!!! Ah les couillons que nous sommes, on l'avait pas vu celle-là!Bon bref, si Connor, enfant, meurt dans un bar mexicain, comment est-il né ?Si Connor enfant est tué, le futur change et Connor n'existe plus dans le futur: l'histoir a changé! Plus de Skynet, etc....Sauf que Connor pour naître avait besoin d'un père!!! Or son père vient du futur et a été envoyé par lui!Alors comment a t il pu naître, si dans le futur il n'existe pas, pour renvoyer son père dans le passé pour le concevoir!??UNE BOUSE IMMONDE!!!j'ai mal pour James Cameron, que j'aime, mais qui là, s'est couvert de ridicule!On dit que le ridicule ne tue pas, heureusement!A mon sens, le meilleur Terminator après T1 et T2, est incontestablement Terminator 4, Renaissance!Un Christian Bale hyper charismatique, endurci par la Guerre Post-apocalyptique, qui incarne un John Connor chef de la Résistance!Un Sam Worthington, impeccable dans le rôle innovateur d'un hybride (Marcus), inconscient de sa nature, véritable héros Racinien, déchiré!Des personnages avec de la profondeur, de l'épaisseur!Mais dans Dark Fate, un festival de Ridicule:Une sarah Connor en mamy de 200 ans, pitoyable!Dani Ramos, en future chef de la Résistance humaine: ridicule! Elle n'a aucun charisme (toute petite, toute menue et gaminette au possible!)Seul des c*** molles pourraient la suivre, et on est mal barré pour gagner la Guerre contre les machines!Elle n'est la que dans un seul but pour faire passer un message politique: être une pauvre mexicaine victime de la monstruosité de Trump et flatter tous les mouvements féministes !Le chef de la Résistance n'est pas un Mâle blanc, dur, fort, qui parle peu (Connor a de la dureté des machines!) et qui a la gueule balafrée par les combats, c'est une Femelle hispanique, petite, fragile, qui tape des discours à l'eau de Rose et qui est charismatique comme mon chat de 15 ans qui n'effraie plus les souris qui passent devant lui!Ridicule! Honteux! Minable!Que dire de papy Schwarzy, recalé au rang de baby Sitter: le gars pèse 500kg, ne pisse jamais, ne chie jamais, ne mange jamais, ne dors jamais...et sa femme et son fils adoptif n'ont jamais rien remarqué en 20 ans de vie commune!Vas-y, prends moi pour un con!Le pompon, le héros venu du futur pour protéger la victime du terminator Rev-9, je vous le donne en mille: U N E N A N A ! ! !Elle est génétiquement améliorée (non pas au stade ovulaire, ce qui aurait crédible!), mais à la suite d'une bataille!Elle passe sur la table d'opération et devient super-woman!Sauf, qu'elle a besoin d'un shoot de temps en temps sinon c'est une loque humaine! Pitoyable!Une copie honteuse et mal faite du brillant Marcus dans Terminator 4!Quant au Rev-9, il est aussi effrayant qu'un ours en peluche!A en pleurer!Navrant!Désolant


C'est vrai!A force de refaire du réchauffé ,ils se mélangent les pinceaux et, nous avec "téléspectateurs" !Au final,on y aura rien compris mais, on aura eu notre dose d'actions et, de tirs "explosifs" !Faut faire attention avec les "retours vers le passé" recomposé ...?!

Répondre
-
voter voter


Par JohnC il y a 2 mois
Le fan edit Terminator The Cyber Christ Cut qui propose un montage des six films de la saga a fait mieux que ce navet de Dark Fate. Pour moi ce montage est la version définitif de Terminator. D'après ce que j'ai lu la conclusion semble respecter une vielle idée de James Cameron.
Répondre
-
voter voter


Par Karev il y a 4 mois
mdr le déluge de dislikes mais c'est la folie les mecs!! continuez allez faites-vous plez et en plus c'est gratos loooool
Répondre
-
voter voter
3


Par Karev il y a 4 mois
Les différentes itérations ont fini par tuer le mythe! Dommage ils auraient du s'arrêter après le 2...
Répondre
-
voter voter
3


Par Pierre G il y a 4 mois
Ce film ne cherche qu'à assouvir les nostalgiques. Whouaaa bravo, on a réussi à réunir Arnold, Linda et james Cameron, le méchant robot liquide, en ramenant des clichés (mauvais d'ailleurs). C'est vraiment tout ce que ce film a, car l'histoire est mauvaise, incohérente. Ils auraient dû miser sur le rajeunissement numérique de Arnold. Et tant qu'à faire Robert Patrick aussi. Bref film à oublier
Répondre
-
voter voter
3


Par Kalon il y a 4 mois
P***** m***e!
quand je paie une place pour voir Terminator, je veux voir du Terminator pas un film politiquement correct, dirigé contre Trump avec son mur contre les mexicains et flatté la gente féminine!
Le chef de la résistance n'est pas un jeune blanc charismatique mais une jeune mexicaine d'1m30 et épais comme un cure-dent, sans aucun charisme et qui est arrêtée par les gardes frontières américains!
mais j'hallucine!!!
on en a rien à foutre de la politique contre Trump ou du message égalité homme-femme !

C'EST TOTALEMENT DÉPLACÉ!!!

Terminator doit s'affranchir de la politique pour être un terminator!

un film bourré d'incohérence!
et commençons par la pire: John Connor après avoir héroïquement survécu au Terminator T-1000 dans T2, se fait buter comme une merde par un autre Terminator T-800!
Parce que ce que vous saviez pas: dans T2, il n'y'avait pas qu'un seul T-800 mais plusieurs!!!! Ah les couillons que nous sommes, on l'avait pas vu celle-là!
Bon bref, si Connor, enfant, meurt dans un bar mexicain, comment est-il né ?
Si Connor enfant est tué, le futur change et Connor n'existe plus dans le futur: l'histoir a changé! Plus de Skynet, etc....
Sauf que Connor pour naître avait besoin d'un père!!!
Or son père vient du futur et a été envoyé par lui!
Alors comment a t il pu naître, si dans le futur il n'existe pas, pour renvoyer son père dans le passé pour le concevoir!??

UNE BOUSE IMMONDE!!!

j'ai mal pour James Cameron, que j'aime, mais qui là, s'est couvert de ridicule!
On dit que le ridicule ne tue pas, heureusement!

A mon sens, le meilleur Terminator après T1 et T2, est incontestablement Terminator 4, Renaissance!
Un Christian Bale hyper charismatique, endurci par la Guerre Post-apocalyptique, qui incarne un John Connor chef de la Résistance!
Un Sam Worthington, impeccable dans le rôle innovateur d'un hybride (Marcus), inconscient de sa nature, véritable héros Racinien, déchiré!
Des personnages avec de la profondeur, de l'épaisseur!

Mais dans Dark Fate, un festival de Ridicule:
Une sarah Connor en mamy de 200 ans, pitoyable!
Dani Ramos, en future chef de la Résistance humaine: ridicule! Elle n'a aucun charisme (toute petite, toute menue et gaminette au possible!)
Seul des c*** molles pourraient la suivre, et on est mal barré pour gagner la Guerre contre les machines!
Elle n'est la que dans un seul but pour faire passer un message politique: être une pauvre mexicaine victime de la monstruosité de Trump et flatter tous les mouvements féministes !
Le chef de la Résistance n'est pas un Mâle blanc, dur, fort, qui parle peu (Connor a de la dureté des machines!) et qui a la gueule balafrée par les combats, c'est une Femelle hispanique, petite, fragile, qui tape des discours à l'eau de Rose et qui est charismatique comme mon chat de 15 ans qui n'effraie plus les souris qui passent devant lui!
Ridicule! Honteux! Minable!
Que dire de papy Schwarzy, recalé au rang de baby Sitter: le gars pèse 500kg, ne pisse jamais, ne chie jamais, ne mange jamais, ne dors jamais...et sa femme et son fils adoptif n'ont jamais rien remarqué en 20 ans de vie commune!
Vas-y, prends moi pour un con!
Le pompon, le héros venu du futur pour protéger la victime du terminator Rev-9, je vous le donne en mille: U N E N A N A ! ! !
Elle est génétiquement améliorée (non pas au stade ovulaire, ce qui aurait crédible!), mais à la suite d'une bataille!
Elle passe sur la table d'opération et devient super-woman!
Sauf, qu'elle a besoin d'un shoot de temps en temps sinon c'est une loque humaine! Pitoyable!
Une copie honteuse et mal faite du brillant Marcus dans Terminator 4!

Quant au Rev-9, il est aussi effrayant qu'un ours en peluche!

A en pleurer!
Navrant!
Désolant

Répondre
-
voter voter
3


Par Judex6 il y a 6 mois
Skuld a écrit:SPOIL SPOIL Bonsoir,ce Terminator n'est pas un mauvais film,c'est un bon film qui arrive avec 20 - 25 ans de retard. Imaginez le début du film mais avec 20 min de plus pour le combat de J.Connor/Sarah Connor contre le T800 et après le reste de l histoire ça va . J'aurai aimé en savoir en petit peu plus sur cette LEGION dont parle le film pour le reste c’était pas mal. Le vrai Terminator 3 est là,en retard mais il est là.


LEGION ? ben en fait c'est Skynet avec 25 ans de retard sur les previsions mais avec un autre nom (et evidemment que ni lui ni ses terminators ne connaissent skynet et ses terminators car de toute maniere, il n'a jamais ete appelé comme ça depuis qu'il est cree et il a acces aux avancees technologiques dernier cri, du coup il fait de sterminators plus avances que l'autre).
il fait quasiment la meme chose que Skynet, a ete mis en ligne pour les memes raisons que dans T3 (la guerre et la cyber guerre) et a exactement les memes idees que lui...
en gros, c'est le meme personnage avec un autre nom mais sans John Connor pour l'emmerder et Dani Ramos la place pour lui peter la gueule dans l'avenir !
il n'y a donc rien a connaitre de Legion que ce qui a été dit dans le film... si ça se trouve, il a été conçu a partir de back up du travail de Cyberdyne detenu par une filiale rachetee par l'armee apres la chute de la maison mere et le projet a mis des annees pour se concretiser... Pourquoi attendre longtemps ? peut etre que le projet a ete mis en stand bye pour des raisons gouvernementales puis relancé par un autre president des USA...
a part ça....

Répondre
-
voter voter
3


Par berni il y a 6 mois
A mon avis vous n'avez pas vu le film. Le T800 respecté ? c'est une blague ! Même T3 est supérieur à ce navet et d'ailleurs vu le flop au box office, la franchise est bel et bien finie.
Dommage pour Linda et Arnorld, ils jouent très bien mais c'est JC et Tim miller les responsables de ce gachis avec un scénario reboot mais sans vouloir l'assumer. Ils ont essayé de faire comme dans SW 7 avec Rey, Finn et les anciens héros. Un film qui aurait eu du succès c'est montrer le futur et la guerre contre les machines.

Répondre
-
voter voter
3


Par SEIYA il y a 6 mois
J'ai du mal à croire qu'un tel article existe. Est-ce que vous avez vu le film au moins ou c'est un copié-collé d'un article étrangé?
Répondre
-
voter voter
3


Par william il y a 7 mois
Un Terminator vendeur de rideaux - jusqu'où le cinéma tombera ??? c'est ma question - manque plus que Superman en Baby-brother et Bruce Wayne en femme de ménage...au nom de l'égalité qui existait déjà en 1991 lors de la sortie de Terminator 2 - où Linda Hamilton était une femme forte sans renfort de propagande "communautaire" en mode "truelle filmique"comme dans ce film.

2 Films en mode "protection" de John, pour le voir le personnage flingué au bout de quelques minutes de film. Tout ça pour ça ? 17 morts dans le commissariat en 1984 destruction complet de Cyberdyne et menace du T- 1000 Robert Patrick pour en finir là ? John Connor meurt cueillit comme une "fleur" sur une plage.

Ce Film est un "crachat" aux amateurs de cinéma,pour mettre du politiquement correct sous pretexte de renouvellement qui n'amène à rien !!! HONTE !!!.

Répondre
-
voter voter
3


>> Voir les 28 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2020 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.