FilmsActu.com



Betty saison 2 : faire du skate à New York pendant la pandémie

La saison 2 de la pétillante et miraculeuse série Betty est actuellement en cours sur HBO (OCS en France) à raison d'un épisode par semaine.

 

Les rideuses de New York (Camille, Kirt, Janey, Honeybear, Indigo) reviennent arpenter le bitume pour 6 nouveaux épisodes toujours réalisés par Crystal Moselle.

 

Betty

 

Cette saison 2 de Betty se déroule en pleine pandémie de Covid-19 à New York. Alors que la ville est meurtrie par la crise sanitaire, le skate est plus que jamais un échappatoire pour nos "héroïnes".

 

Rachelle (Camille) nous évoque cette dernière année à skater à New York.


Rachelle : Honnêtement, pour les skateurs, la pandémie n’a pas été si terrible. Des tonnes de lieux se retrouvaient fermés, vides, sans sécurité, donc accessibles pour nous. Les rues étaient vides, personne pour te dire de ne pas skater sur le trottoir, les flics avaient d’autres soucis, les kids n’avaient plus école… C’était plutôt fun. On passait notre temps dehors à skater. Et on a pu skater dans des endroits où cela nous est interdit en temps normal. Je ne veux pas paraître horrible, cette pandémie est horrible. Mais l'été dernier, j’ai rencontré tellement de monde à New York en skatant pendant le confinement. J'en garde un souvenir intense.

 

Betty

 

 

"Il est plus facile de commencer le skate en étant une fille aujourd’hui qu’il y a quelques années".

 
Comment est-ce que Betty a changé vos vies ? Beaucoup de filles viennent-elles vous voir en se disant inspirées par la série ?
Rachelle : Betty et Skate Kitchen ont indéniablement changé nos vies. Cela nous a notamment offert plus de possibilités de faire de skate. Ce qui est génial. Je n’ai pas à chercher un autre boulot. Je peux faire celui-ci qui est compatible avec le skate. C’est inespéré. Puis, oui beaucoup de filles viennent nous voir…
Ajani "Indigo" : Si Betty a changé quelque chose, c’est de nous offrir plus de possibilités d’apprendre aux filles comment skater. On s’est associé avec différentes marques et compagnies de skate et on organise des sessions pour les filles. Il y a beaucoup d’échanges entre les filles et des rendez-vous pris dans les skateparks qu’importe les niveaux.
Rachelle : Effectivement, il est plus facile de commencer le skate en étant une fille aujourd’hui qu’il y a quelques années. Beaucoup de filles nous reconnaissent et nous disent : « Je te reconnais de la série ». On leur demande : « Tu skates ? » « Non, j’ai trop peur ». « Mais vas y viens, monte sur ma planche, essaie ». Beaucoup de filles n’osent pas mais en ont envie. On essaie de les motiver.
Ajani : Quand j’ai commencé le skate, les seules filles que je croisais étaient Rachelle et Nina (Moran, Kirt) puis les autres filles de Skate Kitchen. Il devait y en avoir cinq autres, pas plus. Aujourd’hui, j’en croise tout le temps. Je vois des filles dans la rue, dans le métro avec leur skate. C’est fou.
Rachelle : J’ai croisé deux filles de 12 ans skatant à Washington Square Park. C’était génial. Je n’avais pas ma planche sinon je les aurais rejoins. Mais cela m’a fait quelque chose de les voir. Elles étaient là et n’avaient pas peur de se faire critiquer ou rabaisser. Aujourd’hui à New York, c’est la norme. On voit aussi des groupes de filles et de garçons skatant ensemble.  J’adore ça.
 
retrouvez l'interview complète des filles de Betty sur Filmsactu.

 
Betty


Par Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2022 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.