FilmsActu.com



Brad Pitt se souvient d'avoir été complètement défoncé à la première de FIGHT CLUB

Brad Pitt a obtenu sa seconde récompense pour Once Upon A Time In Hollywood de Quentin Tarantino. Après son Golden Globes du meilleur second rôle, sa prestation en Cliff Booth lui vaut un SAG Awards. L'Oscar est désormais à portée de main.

Once Upon A Time In Hollywood

Dans le fameux podcast WTF with Marc Maron auquel il a participé avec Leonardo DiCaprio (qui a révélé n'avoir rien compris à Inception), l'acteur d'Ad Astra est revenu sur l'avant-première mondiale de Fight Club de David Fincher en 1999 à Venise et a admis qu'il avait été complètement défoncé avec Edward Norton ce soir-là.

"C’était une projection de minuit à la Mostra de Venise." se souvient Brad Pitt. "Pour une raison qui m’échappe on s’était dit (avec Edward Norton) que ce serait une bonne idée de fumer un joint avant d'y aller. Dans la salle, ils nous placent sur un balcon près du directeur du festival. L'ambiance est très formelle... Le film commence. La première blague arrive, et on entend les mouches voler. Le silence total. Une autre blague, et c'est la même chose.

Mais plus le film avance, plus il nous paraît drôle à Edward et moi. On commence à rire. On est les trous du cul au fond de la salle qui se marrent à leurs propres vannes. On est les seuls à rire. Arrive la réplique d’Helena Bonham Carter : "On ne m'a pas baisée comme ça depuis l'école primaire", et là je vois le directeur du festival, mort de honte depuis le début, se lever et sortir. Il ne dit pas un mot. Il se lève et part, ce qui nous fait encore plus rire
".

Fight Club

Brad Pitt évoque ensuite l'avant-première à New York où, s'il n'était pas défoncé cette fois-ci, il avait été choqué de ne voir personne s'enthousiasmer sur le film. "Le film se termine, les lumières se rallument. Je regarde le public. Les gens qui se lèvent doucement de leurs sièges, sans parler et ils sortent tranquillement de la salle. Je me souviens avoir regardé Fincher et lui avoir dit : "Putain qu’est-ce qu’on a fait ? Il s’est passé quoi ? Je croyais que c’était une tuerie !".

Fight Club

Il faut se souvenir qu'avant de devenir un film culte, Fight Club avait été lapidé par une grande partie de la critique à sa sortie.

Voici un échantillon de ce que pensaient les médias français en novembre 1999 de Fight Club.

Fight Club

 

Libération : L'assommant Fight Club ne sait tout bonnement pas se battre, ce qui tombe mal pour un marathon de 2h15 de bourre-pif supposé. 10 novembre 1999

 

Les Cahiers du Cinéma : Globalement, Fight Club rend nécessaire la création du concept culinaire, esthétique, moral, de "film dégueulasse". N°540, novembre 1999

 

Telerama : Brad Pitt et Edward Norton collent bien à ce que réclament leurs rôles respectifs : cabotinage arrogant et sobriété soucieuse. Qu'importe : pris dans la tourmente des images chocs, ils deviennent anodins. Quant à Fincher, il paraît près de ressortir à chaque coin de plan le tour de passe-passe qui sustentait The Game, son film précédent : tout cela n'est qu'un jeu, etc. Trop tard, le degré de macération atteint par sa pauvre fable putride et bêtasse ne laisse plus qu'un seul recours : passer sur ce film-tache le savon rose dont il a fait son très douteux fétiche promotionnel. Ça partira très bien.

 

Positif : Se voulant l'Orange mécanique de cette fin de millénaire, Fight Club n'est en fait qu'un produit "chic et choc"... N°467, janvier 2000

 

Les Inrockuptibles : Il y en aura encore certains pour trouver ce film inventif et drôle (à condition de supporter un spot publicitaire de 2h15 et le cabotinage de Brad Pitt), mais ils n'oseront pas dire que Fight Club est "objet gentil".

 

Fight Club









Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2020 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.