FilmsActu.com



Cannes 2012 : Critiques mitigées pour Cogan, la mort en douce

Cogan la mort en douce : Critique

Après Tree of Life l'année dernière, Brad Pitt est de retour au Festival de Cannes avec le thriller violent : Cogan - La mort en douce (Killing Them Softly) par le réalisateur Andrew Dominik. Le film commence lorsqu’une partie de poker illégale est braquée et que tout le monde des bas-fonds de la pègre se retrouve menacé. Les caïds de la Mafia font alors appel à Jackie Cogan pour trouver les coupables. Mais entre des commanditaires indécis, des escrocs à la petite semaine, des assassins fatigués et ceux qui ont fomenté le coup, Cogan va avoir du mal à garder le contrôle d’une situation qui dégénère… Au vu du synopsis et du casting on se dit que le film promet d'être à la hauteur de ses attentes. Apparemment pas !

 

Pour rappel, en 2007, Dominik et Pitt avait déjà tourné ensemble sur le film L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford qui avait séduit la critique ainsi que les spectateurs. L'essai a-t-il été transformé ? Découvrez les premières critiques presse, plutôt mitigées, en attendant la sortie prévue pour le 17 octobre prochain :

 Cogan la mort en douce : Critique

COGAN LA MORT EN DOUCE : critiques négatives

 

Excessif : "A l'image du personnage de Brad Pitt qui est un pur produit cynique de son époque, le film est cru et noir à l'inverse de L'assassinat de Jesse James qui était mélancolique, complexe, mystérieux et peut-être plus mature."

 

Studio Ciné Live : "L'ensemble se heurte toutefois à ses propres limites - trop nombreuses pour toutes les citer!- à commencer par l'inévitable comparaison avec le cinéma des Coen et de Tarantino dans cette façon de jouer les codes avec la série B. Malheureusement, les dialogues manquent de jus et les personnages, de coffre."


Cogan la mort en douce : Critique

 

COGAN LA MORT EN DOUCE : critiques positives

 

Télérama : "Dialogues au cordeau, performances d’acteurs énormes, notamment l’Australien Ben Mendelsohn (Animal Kingdom) en junkie aux cheveux sales."


The Guardian (UK) : "Film remarquablement agréable à regarder, superbement et négligemment pessimiste, un monde à part où les criminels professionnels et semi-professionnels se plaignent de toujours nettoyer le gâchis fait par les bras cassés."

 

Cinemateaser : "Killing Them Softly se révèle donc passionnant à bien des égards, d’autant que Dominik accompagne sa démonstration d’une esthétique sublime, entre photographie maronnasse, pluvieuse et nocturne, bande-son signifiante, ralentis déconstruisant la violence et les "valeurs" de son héros, Jackie Cogan, campé par un Brad Pitt tout en subtilité et charisme sardonique."


Hollywood Reporter : "Un récit criminel savoureux et moderne avec des connotations politiques, et un Brad Pitt avec un sens du style plus subtile, plus précis."

 



Par 1 commentaires


À voir aussi
3 Des Hommes sans loi : les critiques de la presse
Cannes 2012 : Les critiques de Moonrise Kingdom sont tombées !

Derniers commentaires
Par Dany il y a 8 an(s)

likeSmall
Je le sent bien ce film.En tout cas,a lire d'autre critique(pas que ce film,mais pour d'autre),j'ai l’impression que beaucoup sont blaser,ou alors il attentent le saint Graal ou que tout le monde soit d'accord....
Répondre
-
voter voter


>> Voir la réponse dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.