FilmsActu.com



Stephen Dorff : "Il manquait un vrai bon film sur le MMA." De Blade à Embattled interview

"Il y a trop de films de merde !". Stephen Dorff n'a pas la langue dans sa poche. Celui qui s'est fait récemment remarquer en dézinguant Black Widow ("J'ai honte pour Scarlett") n'est pas avare en coups de boule, de coude et de poings dans le drame sportif et musclé Embattled, écrit par David McKenna à qui l'on doit des standards comme American History X ou Blow.


Stephen Dorff

 

Discussion ciné, rock, MMA, boxe, avec l'acteur de 47 ans que l'on a vu il y a peu dans True Detective saison 3 et auparavant dans Blade avec Wesley Snipes, Backbeat, Somewhere de Sofia Coppola ou encore dans des clips d'Aerosmith, Britney Spears et Limp Bizkit.


L'histoire d'Embattled : Un lycéen prodige du judo (Darren Mann) fait son entrée dans une cage du MMA pour affronter son rival ultime dans un combat pour la reconnaissance. Problème, ce dernier n'est autre que son propre père (Stephen Dorff), Cash "The Slayer" Boykins, légendaire champion chez les poids légers et mi-moyens.




Parlons de Cash Boykins, ton personnage dans Embattled. C’est un rôle compliqué et intense.
Stephen Dorff : Oui. C’est un personnage complexe et difficile à jouer. Mais le scénario, écrit par David McKenna (American History X, Blow avec Johnny Depp, Bully de Lark Clark), était brillant. J’ai toujours été fan de ce qu’il faisait. J’adore American History X ainsi que Blow. Ce que j’aimais dans ce film, c’est que Cash est un personnage que je n’avais encore jamais interprété. Puis c’est sur un film sur le MMA, un univers très à la mode et un sport qui a surpassé la boxe et pas mal d’autres sports. Pourtant il n’y a pas tant de films sur le MMA. Du moins, il n'y a pas de bons films. Il y a eu beaucoup de films merdiques. Le seul autre film de qualité qui me vient en tête est Warrior (avec Tom Hardy). Mais c’était déjà il y a quelques années. Embattled me semble cependant dix fois meilleur. Il est plus réel, moins artificiel. C’est une histoire de relations père/fils avec le père étant le plus gros champion de l’histoire de ce sport. C’est un animal sur le ring mais aussi en tant que personne. C’est un père abominable, ce n’est pas quelqu’un d’aimant. Cela a été compliqué à jouer mais c’est le genre de défi qui rend mon métier pertinent.

Quels sont tes films de sport préférés ?
J’adore Hoosiers avec Gene Hackman (film sur le basket, 1986), j’adore Raging Bull, Rocky, Rocky 2, Rocky 3, j’ai grandi avec ces films. Cinderella Man aussi (De l’ombre à la lumière avec Russel Crowe). J’adore les films de boxe mais il y en a tellement. Tous les ans, il y en a 10 de plus. C’est toujours le même film si ce n’est que le nom du personnage change. Le type est champion, se fait battre, connait une descente aux enfers puis retrouve son titre. Il était temps qu’arrive un film sur le MMA. Aux Etats-Unis, la boxe est un sport préhistorique. Si ce n’est pas Tyson ou une autre légende sur le ring, plus personne ne regarde. C’est un sport mourant. Le MMA et UFC ont pris le pouvoir.

 

Stephen Dorff


Tu es extrêmement présent physiquement dans Embattled. La préparation a-t-elle été compliquée ?
Ce qui a été compliqué, c’est que je sortais juste du tournage de True Detective saison 3. J’étais mince et sec. J’avais peu de temps pour prendre de l’épaisseur et du muscles. Je voulais que mes bras, mes épaules, mon dos soient plus solides. Je voulais être dans le meilleur état physique possible puis apprendre les chorégraphies pour pouvoir sauter dans la cage avec ces profs incroyables que j’ai pu avoir. On a travaillé mes mouvements. Pour un film modeste à 10 millions de dollars, on a eu une équipe soudée et efficace. Cela m’a aidé à prendre en confiance.

Dans le film, Cash évoque Deftones, System Of A Down, Rob Zombie à son fils. Es-tu toi-même un fan de rock ?
Oh oui. J’ai fait une playlist pour Cash. J’adore les Deftones. C’est un de mes potes qui les a signés au début des années 90. J’écoutais toujours Deftones, SOAD en jouant Cash ou à la salle de sports. Mais aussi du Tool, ce rock plus sombre et dur qui n’existe plus vraiment. La musique n’existe plus vraiment.  Ce qui reste est tellement merdique ! J’écoute ces disques géniaux. Linkin Park aussi mais Deftones est au haut du panier. Cette voix, ces mélodies…. J’adore cette scène du film. Mon fils dans le film adore les groupes de petites filles et moi je le détruis en lui disant "mais t’écoute cette merde de Selena Gomez et regarde toi. Qu’est ce que tu fous ?".

Tu as démarré dans un clip d’Aerosmith, puis de Limp Bikzit. Quels souvenirs gardes-tu de cette époque ?
J’ai aussi été dans un clip de Britney Spears. J’ai participé à trois clips afin d’en avoir eu marre et de dire stop (rires). Mais j’ai fait de gros clips. Celui d’Aerosmith (Cryin’ avec Alicia Silverstone) demeure l’un des  plus vus de tous les temps sur MTV. Le clip de Britney Spears aussi a été un énorme succès (Everytime). C’était juste avant qu’elle ne se rase la tête. Je la sauve dans une baignoire.

 

Stephen Dorff

(Blade, 1998)


On te parle encore beaucoup de Blade ?
Oui. Beaucoup. C’est l’un des ces films qui perdurent dans le temps. Blade a maintenant 22, 23 ans. On m’en parle constamment. Blade ceci, Blade celà. Les gens continuent d’adorer ce film. La vérité c’est que c’était le premier film Marvel. Il a été précurseur du raz de marée Marvel. C’est génial que les gens réagissent de manière si passionnée sur un de tes films. Qu’importe que cela soit un film commercial, quelque chose de plus sombre comme Embattled. Cette richesse fait le cinéma. Je ne veux pas travailler pour rien. Je veux que les gens voient le résultat. Sinon, cela ne sert à rien. Ces films me demandent beaucoup. Ce n’est pas qu’une question d’argent. Pour être motivé, je dois savoir que le film sera distribué et que les gens auront la possibilité de le voir. Sinon, cela m’énerve. Si je n’étais là que pour l’argent, j’aurais eu une carrière bien différente. Je n'ai jamais cherché à être connu. Ce qui m'intéresse, c'est d'être acteur. D'ailleurs je pense que je suis le seul acteur à mon niveau qui ne soit pas sur les réseaux sociaux.

 

Embattled de Nikolay Sarkisov est disponible en VOD, DVD, BR.

 

 

 

Stephen Dorff



Par 1 commentaires


Derniers commentaires
Par Benbad Boy il y a 2 mois
On dirait qu'il s'est inspiré de Conor McGregor (en tout cas pour le look).
Répondre
-
voter voter


>> Voir la réponse dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Stephen Dorff
Stephen Dorff
Né le : 29 Juillet 1973

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.