FilmsActu.com



Sylvester Stallone et Dolph Lundgren se clashent en rematant leur combat de Rocky IV

Sylvester Stallone et Dolph Lundgren, c'est certes du fight à l'écran mais une bonne dose de bromance en coulisses.

Les deux acteurs se sont rencontrés sur Rocky IV avant de se retrouver avec la saga Expendables (bientôt sur Expendables 4) et dernièrement sur Creed 2. "Je dois beaucoup à Stallone" nous aura confié le géant suédois. "Je ne pourrais jamais assez le remercier".

Creed 2

A l'occasion de la sortie en DVd / Blu-Ray de Creed 2 (le dernier épisode de la saga Rocky), Sly et Dolph se sont retrouvés à commenter leur légendaire combat final de Rocky IV. Et ça se clashent dans tous les sens !



"Il est arrivé, Dolph ressemblait à un moniteur de ski, regarde sa tête maintenant" balance Sly à son pote. "Le pauvre."

"C'était un vrai combat de volonté, furieux et sauvage." poursuit Stallone a propos de la scène de Rocky IV qu'il a à commenter. 

"J'étais champion de karaté à l'époque et j'avais 10 ans de moins que toi" souligne Dolph. "Et tu me suivais ! Je me fatiguais et j'étais impressionné". 

Creed 2

"Quand je regarde ces séquences" continue Stallone, "je me dis que jamais on ne pourrait en faire de similaires aujourd'hui. Regarde ce plan où je me prends tes vrais coups dans la tête ! Je les ressentais jusque dans mon cul ! Tu m'as frappé sur la tête et le choc est descendu le long de ma colonne vertébrale comme si j'avais été frappé par la foudre... Les gants que l'on utilisait ont depuis été interdits car trop dangereux. Regarde cette vitesse d'exécution que l'on avait".

"Je me souviens d'avoir à tourner ses plans où je te frappe à répétition dans la figure" confie Dolph à Sly. "Je ne sentais mal de devoir le faire.. Puis il y a ton speech final qui rassemble ces deux pays qui a une résonance dans Creed 2".

Creed

Si Sly a mis la pâtée à son adversaire en 1984, on a pasn pu demander à Dolph Lundgren qui aurait réellement gagné s'ils s'étaient battus pour de vrai. Voici sa réponse :

"Ecoutez, j’étais plus grand que lui, j’étais champion européen de karaté, j’avais un sacré avantage. Je l'aurais démoli. Cependant il aurait pu avoir de la chance. J’étais quand même sacrément costaud à cette époque. Mais il m’a impressionné. On a vraiment fait du sparring ensemble. Pas non plus de manière très dur mais on y allait quand même. Je m'étais aussi entraîné avec son frère Frank qui était un bon combattant. Peut-être même meilleur que Sly."

Creed 2

Dans une interview accordée en Angleterre, Sylvester Stallone (que l'on a malheureusement pas eu l'occasion de rencontrer) s'est souvenu comment il a failli mourir des poings de Dolph Lundgren sur le tournage de Rocky IV. "Après plusieurs séquences d'un combat sur le ring à prendre des coups, j'ai senti une brûlure dans la poitrine mais je n'y ai pas fait attention... Plus tard cette nuit là, j'ai eu du mal à respirer et on m'a transporté d'urgence à l'hôpital... Puis soudain, je me retrouve dans un avion m'emmenant du Canada au St john's Hospital de Santa Monica, où j'ai été placé en soins intensifs pendant huit jours... 

Il (Dolph Lundgren) m'a frappé si fort dans la poitrine que ma coeur s'est cogné contre mon sternum et a commencé à gonfler. Du coup, il a eu du mal à battre, et sans l'intervention des médecins il aurait continuer à gonfler jusqu'à ce qu'il s'arrête. Certains personnes meurent de cette manière dans des accidents de voiture après qu'ils aient pris le volant en pleine poitrine. Dans un sens, j'ai été frappé par un bolide appelé Drago".



STALLONE EN A-T-IL FINI AVEC ROCKY ? L'AVIS DE DOLPH LUNDGREN ET DE MICHAEL B JORDAN



Par Veronica Sawyer Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.