FilmsActu.com

Sophie Marceau


Actualités Sophie Marceau.
Sa biographie, filmographie, ses premiers et derniers films.
News, vidéos et photos de Sophie Marceau.
 

Réalisatrice, Actrice
Né le : 17 Novembre 1966

Biographie


Née 17 novembre 1966, Sophie Marceau, de son vrai patronyme, Maupu, grandit en banlieue parisienne à Gentilly. Issue d'un milieu ouvrier rien ne la prédestine à embrasser la carrière d'actrice jusqu'au jour du 26 mars 1980, date du casting de La Boum. C'est accompagnée de son père qu'elle tourne les essais chez Gaumont.  Consacrée à treize ans par La Boum de Claude Pinoteau, elle reçoit deux ans plus tard le César du Jeune Espoir Féminin pour La Boum 2, du même réalisateur.

Mûe par un fort besoin de liberté et se sentant quelque peu prisonnière de son contrat avec Gaumont, elle décide à l'âge de 16 ans d'emprunter 1 million de franc afin de le racheter. Libre de toute emprise, elle peut choisir les rôles et les films qu'elle veut. Elle fait alors la rencontre du réalisateur polonais Andrzej Zulawski qui la choisit pour L'amour Braque. Malgré leur différence d'âge, elle a 18 ans il en a 44, ce fût un véritable coup de foudre. De leur union, qui dura plus de 15 ans, naît Vincent en 1995. Sophie tournera par trois fois ensuite sous la direction de son mari dans Mes nuits sont plus belles que vos jours, La Note Bleue et La Fidélité. Le couple se sépare en 2001. Devenue l'une de nos jeunes premières les plus populaires, elle se taille aussi un large succès sur le marché international et notamment au Japon. Et ses choix cinématographiques en surprennent plus d'un, alternant les genres, de la comédie romantique au drame en passant par le film à costumes au cinéma d'auteur. Elle tourne alors sous la direction d'Alain Corneau : Fort Saganne, Maurice Pialat : Police où l'on se rappelle d'un tournage houleux suite à de fréquentes altercations entre l'actrice et le réalisateur, Philippe de Broca : Chouans, entre autres, et partage la vedette avec les plus grands : Depardieu, Deneuve, Noiret ou Belmondo.

Puis, quelque peu délaissée par les réalisateurs français suite à ses critiques acerbes et son caractère qualifié de "difficile", elle part pour Hollywood. En 1994, Mel Gibson la choisie pour jouer le rôle de la princesse Isabelle dans son film épique et oscarisé Braveheart. Son charisme, son talent et son charme font mouche et les propositions affluent. Ainsi elle joue dans Firelight de William Nicholson, qui obtint trois prix au Festival de San Sebastian, incarne Anna Karénine dans le film éponyme, sous la direction de Bernard Rose, est Hippolyta dans Le songe d'une nuit d'été de Michael Hoffman et tient la vedette de la comédie romantique Lost & Found de James Pollack, également interprétée par David Spade et Patrick Bruel. Enfin, consécration des consécrations elle fait fondre 007 en Elektra, fille du magnat du pétrole Sir Robert King, dans Le monde ne suffit pas de Michael Apted.

Belphégor de Jean-Paul Salomé marquera son retour en France en actrice aventureuse. En 1991, elle fait ses débuts sur les planches dans Euridyce de Jean Anouilh. Son interprétation lui vaut le Molière de la Révélation Théâtrale. Et, en 1993, elle joue Dolittle face à Lambert Wilson dans Pygmalion de George Bernard Shaw. Elle passe de l'autre côté de la caméra, écrit et réalise le court-métrage L'aube à l'envers interprété par Judith Godrèche, qui fut présenté à la section Un Certain Regard du Festival de Cannes 1995. En 2002 elle retrouve l'actrice et lui confie le premier rôle de son premier long métrage, Parlez-moi d'amour. De plus elle a publié en 1996 La menteuse, une oeuvre "plus ou moins autobiographique" commente t-elle. D'ailleurs elle déclare : "Réaliser est pour moi très important. J'adore jouer, observer, imiter. Entrer dans les normes des autres nourrit mon côté caméléon (...). Depuis toujours, l'écriture est très importante dans ma vie. J'ai écrit un livre, j'ai d'autres textes qui attendent (...). Mon second film mûrit. Il faut se laisser le temps."

En 2003, elle est en tête d'affiche du dernier film de Diane Kurys, Je reste !, avec pour partenaires Vincent Perez et Charles Berling. Une comédie bien structurée en adéquation avec l'esprit de notre époque. Et comme toutes les histoires de couple, chacun peut s'y reconnaître quelque part. En 2005, on la retrouve aux côtés de Yvan Attal dans Anthony Zimmer de Jérôme Salle. Elle explique d'ailleurs que pour ce film "J'ai aimé l'histoire et la précision de l'écriture. Avec peu de mots, Jérôme Salle construisait une intrigue prenante, bien ficelée. Il avait une vision précise et une réelle maîtrise de ce qu'il souhaitait raconter. Le projet m'a aussi séduite parce qu'il me permettait pour la première fois de jouer une sorte de femme fatale. Chiara parlepeu, elle se sert de sa séduction comme d'une arme et l'on comprend au fil des rebondissements pourquoi. Elle a beaucoup à cacher et ses véritables mobiles ne sont pas forcément ceux que l'on croit. C'est un personnage assez loin de moi, je suis beaucoup plus spontanée et beaucoup démonstrative !".

Les dernières news

Mes préférences

L'actualité des Jeux Vidéo
Newsletter FilmsActu


 © 2007-2020 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.