FilmsActu.com



Test DVD : American Ganster - Version Longue Collector

Test DVD American Ganster - Version Longue Collector

Parce qu'il s'agit tout de même de l'un des meilleurs films de l'an passé, on espérait beaucoup du DVD de American Gangster qui s'annonçait bien alléchant sur le papier. Dans les faits, c'est un peu moins bandant que prévu, tant sur un plan technique qu'au niveau de la pertinence des suppléments. Mais ce qui gêne encore peut-être le plus, c'est la version longue. Malgré ses dix-huit minutes supplémentaires, on sait très bien à quoi s'attendre de ce type d'appellation lorsque l'on parle des films de Ridley Scott. Chez le réalisateur, il n'y a que des versions salles ou des director's cut. Version longue ? Il ne connaît pas et il est même souvent intervenu sur d'autres films (Gladiator, par exemple) en précisant que la plupart des montages à rallonge n'étaient pas dus à sa volonté. Les choses ne sont pas dites ici, mais le commentaire audio ne concerne que la version salles et le nouveau montage en question ressemble effectivement à un bon gros argument marketing... Des scènes sont ainsi balancées au milieu du film, avec des nuances variant dans l'étalonnage, sans doublage pour la version française, et rallongent finalement le film plus que de raison. Elles donnaient pourtant un peu plus la parole à Cuba Gooding Jr...


Test DVD American Ganster - Version Longue Collector

 

Le plus étrange étant sans doute cette nouvelle fin qui, en essayant d'extrapoler ce que fait subtilement celle de la version salles (Lucas est dépassé par le monde nouveau), en fait un peu trop dans le démonstratif. Soit, les deux personnages se retrouvent... Mais traiter le personnage comme s'il sortait d'une autre galaxie en découvrant le Starbucks, les baskets hors de prix et les racailles nouvelle génération demeure un peu trop caricatural. On comprend un peu mieux le choix de Scott sur la version cinéma...Decouvrez le Test DVD de American Ganster - Version Longue Collector.



Test DVD American Ganster - Version Longue Collector


Test DVD American Ganster - Version Longue Collector


Test DVD American Ganster - Version Longue Collector


Test DVD American Ganster - Version Longue Collector

Test DVD American Ganster - Version Longue Collector





Par Réagir


Image : 7/20

On s'en remettra, le Home Cinema aussi (parce que le Blu-Ray débarque dans quelques mois), mais non, American Gangster n'est pas vraiment le DVD tip-top à la hauteur du résultat qu'on attendait. Ce qui empêche surtout le film de Ridley Scott de bénéficier des meilleurs égards sur galette, c'est la grande gourmandise de l'éditeur qui case beaucoup trop de choses sur un seul disque, et ne les case pas forcément très bien. Y regrouper les deux montages (2h30 pour l'un, 2h48 pour l'autre) est déjà un petite erreur en soi. D'autre part, le film se caractérise par une splendide photographie parfois ocre et sombre et qui nécessite les meilleurs traitements pour pleinement en profiter en numérique. Il faut reconnaître qu'ici, ce n'est pas constamment le cas. Bon nombre de séquences situées dans la pénombre (de surcroît appuyées par une atmosphère simili sépia 70's) manquent de relief et surtout de contraste, en plus de trahir quelques fourmillements inévitables. Pour sûr, le film avait une toute autre gueule en salles. Ces faiblesses évidentes de l'encodage sont d'autant plus regrettables que d'autres séquences (extérieurs clairs, le voyage au Viêt-Nam ou même la première exécution, pourtant nocturne) accusent a contrario d'une finesse parfois épatante. Comme souvent, malheureusement, une vache n'y retrouve pas son veau et American Gangster subit un peu maladroitement les limites d'un support où le très bon côtoie le pas terrible. Gageons que la prochaine édition Blu-Ray, qui aura largement la place de caser tout ce qu'on veut dessus, mettra sa copie un peu plus en valeur...


American Ganster – Version Longue Collector


American Ganster – Version Longue Collector

American Ganster – Version Longue Collector


Son : 8/20

Heureusement, le disque est un peu plus généreux en ce qui concerne le son, même si le débit est ici revu à la baisse pour les mêmes raisons de durée/versions longues/ plusieurs pistes... 384kbps pour tout le monde, donc (comme chez Warner), et un mixage un peu sélectif. Atmosphères historiques oblige, l'enveloppement met l'accent sur une bande originale qui utilise des morceaux d'époque et un vrai relief de la part des canaux avant (en VO, essentiellement) et qui ne lésine pas sur les basses. Pour vraiment s'éclater, il faudra évidemment se rendre sur les séquences clé comme le match de boxe ou sur la dernière fusillade, scènes durant lesquelles les ingénieurs du son se sont visiblement bien amusés. La VF, bien que réussie sur un plan artistique, perd sensiblement en dynamique. Comme souvent...

 

Attention ! Les scènes ajoutées de la version longue ne bénéficient pas d'un doublage et basculent soudainement en version originale sous-titrée.


 

American Ganster – Version Longue Collector


Bonus : 6/20

L'interactivité de American Gangster laisse dubitatif. Tout ceci est effectivement très exhaustif, très généreux, mais on a l'impression que, pressé par le temps, on a oublié d'offrir une vraie ligne continue à l'ensemble et que l'on aborde différents aspects, parfois trop longuement, mais jamais en tirer quelque chose de fascinant. Le premier bricolage en règle, c'est le commentaire audio, uniquement disponible sur la version salles. On est heureux de découvrir que Ridley Scott et son scénariste Steven Zaillian prennent le temps de nous adresser la parole... même si l'on comprend très vite qu'ils ne l'ont pas enregistré ensemble. L'énergie n'est donc pas communicative d'un intervenant à l'autre et l'on trouvera plus d'intérêt à suivre le scénariste qui nous décrit ici un fascinant travail de recherche pour mettre l'histoire sur pied le plus fidèlement possible, là où le réalisateur est peut-être encore un peu trop dans son film. Il n'aura d'ailleurs jamais été aussi bon dans l'exercice que lorsqu'il se replonge dans ses tournages passés.

 


American Ganster – Version Longue Collector

 

 

Ce qui est vraiment gênant dans ce long making of qu'est L'Empire Déchu (78min23), c'est qu'on ne sait jamais vraiment où ses réalisateurs ont envie d'aller et le documentaire s'éternisera parfois beaucoup trop longtemps sur certains aspects là où d'autres seront carrément oubliés. Cinq sujets principaux sont donc proposés sur l'histoire vraie, les costumes, l'implication de Scott, le tournage de la scène de boxe et l'enregistrement de la bande originale. On s'étonnera alors de constater que le premier segment, qui dure pas moins de 25 minutes, est essentiellement une featurette appuyant lourdement sur le fait que les héros ont existé et participé au tournage. On trouvera d'ailleurs toujours un peu étrange que Franck Lucas soit traité en star par tout le monde - excepté Scott, à fond dans son boulot - alors quil ne rechigne pas à admettre qu'il a tué des gens froidement. Ce making of s'éternisant un peu trop sur les fringues et la musique (et pourquoi pas d'autres département artistiques ?), on préférera surtout le module centré sur le travail de Scott ainsi que l'épatante mise en chantier de la scène du Combat de Boxe où tout à été reconstitué avec tous les détails et parfois des astuces amusantes. Certaines personnes dans les gradins n'ont d'ailleurs été que des mannequins de bois...

 


American Ganster – Version Longue Collector

 

 

En revanche, les amateurs de secrets de fabrication doivent absolument se ruer dans la rubrique Dossiers dont les trois segments (25 minutes en tout) constituent dans leur forme un vrai making of brut de décoffrage, sans chichi, sans blabla. Juste Ridley Scott au travail, en pré-production et en tournage sans interruption. Malheureusement, c'est très court, et ça choisit là encore très arbitrairement ses sujets sans vraiment expliquer pourquoi ceux-ci et pas d'autres. On assiste ainsi, comme une petite souris, à la relecture du scénario entre Scott et Zaillian par téléphone, à la rencontre de Scott avec des agents du FBI qui lui expliquent comment travaille la police avec les trafiquants d'héroïne, et enfin au tournage de la descente où les coups de feu explosent de partout... Non sans amuser Russell Crowe. 25 minutes seulement qui laisserait croire qu'il existe sûrement quelque part, un vrai making of complet de 6 ou 7 heures dont nous sommes privés...

 

Une interactivité qui s'achève sur deux petites scènes coupées (3min47), pas si mauvaises en plus, dont un début alternatif plus efficace que celui retenu dans le montage final. Pourquoi deux scènes coupées ? Parce que toutes les autres sont regroupées dans la version longue officielle, bien évidemment... Là encore, aucun commentaire de Scott, bien qu'il évoque l'introduction en question dans son commentaire principal.


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




American Gangster - Edition Collector
American Gangster - Edition Collector
Sortie : 20 Mai 2008
Éditeur : Universal Vidéo

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.