FilmsActu.com

Chronicle

Le 23/02/2012 à 17:49
Par
Notre avis
5 10

Don't believe the hype ! Si Chronicle a en apparence tout du film "high concept" ayant deux ans d'avance sur la mode, le film de Josh Trank ne parvient que trop rarement à offrir autre chose que quelques belles promesses. La faute à un dogme de mise en scène mal digéré, qui ne trouve jamais vraiment sa place au cœur de cette histoire de super-héros au demeurant pas déplaisante, et qui aurait peut-être mérité un traitement plus classique. Un nouvel exemple que les bonnes idées ne font pas les bons films … Retrouvez ci-dessous Chronicle : la critique complète !


Chronicle : Critique

CHRONICLE : CRITIQUE


Chronicle est un film qui se repose sur deux concepts dans l'air du temps. Le premier consiste en une relecture de l'image du super-héros, façon Heroes ou The Misfits, dans laquelle les superpouvoirs ne sont plus forcément synonymes de grandes responsabilités, mais plutôt de raccourci vers le Graal des teenagers américains, à savoir la gloire. Le second est l'utilisation de ce dogme de mise en scène ultra hype dit de "found footage", qui tente de nous faire croire que tout ce qui est à l'écran a été filmé par une caméra amateur - façon Cloverfield, Appolo 18, REC et autres. Deux idées qui auront donné naissance à une excellente campagne de teasing virale, qui nous laissait présager d'un X-Men vs. Blair Witch vs. Jackass des plus originaux. Seulement voilà, le risque avec ce genre de films de petit malins est souvent de ne pas parvenir à aller au-delà de ce "high concept" qui créé le buzz ; buzz dont la pérennité ne sera assurée que par l'audace d'aller un peu plus loin que ce qui est promis. Et en cela, Chronicle se prend violemment les pieds dans le tapis.

 

Chronicle : Critique

 

Chronicle raconte donc l'histoire de trois ados entrés en contact avec un artefact extraterrestre qui leur donnera des pouvoirs télé-kinésiques. A l'inverse de ce que leur culture Marvel-esque leur a appris – et qui consiste à accorder un devoir moral à celui qui dispose d'un don extraordinaire - nos trois héros n'utiliseront pas leurs pouvoirs pour faire le bien, mais bien pour faire leur bien. La figure est connue, mais fonctionne ; et plus encore actuellement, à cette époque où quelques films de super-héros interchangeables se succèdent les uns après les autres sur nos écrans. Il en résulte une histoire, certes balisée, mais pas inintéressante, qui se laisse suivre avec plaisir jusqu'à sa fulgurante conclusion (fortement inspirée par un célèbre manga, on en dira pas plus). Bref, de par son côté "film de super-héros new age", Chronicle remplit simplement mais sérieusement son cahier des charges. Sauf que voilà, on se demande si le film de Josh Trank n'aurait pas mieux fonctionné s'il avait laissé de côté son précepte plombant de mise en scène.

 

Chronicle : Critique

 

Le problème du "found footage" dans Chronicle tient autant dans sa mise en œuvre que dans sa justification. En effet, le réalisateur lui-même ne semblant jamais vraiment convaincu par le pourquoi de cette caméra subjective, il s'entêtera scène après scène à essayer de la faire rentrer dans son scénario, à grands coups de marteau s'il le faut. Tous les raccourcis seront donc bons pour justifier la présence de ce troisième œil, dont même les personnages finissent par se lasser. "Pourquoi tu filmes ?" sera certainement la phrase que l'on entendra dans la bouche des héros de Chronicle, jusqu'au moment où l'un d'entre eux répondra un "je ne sais pas" lourd de sens. Josh Trank parait alors prisonnier de son concept filmique, tant et si bien qu'il ne s'embarrassera pas lorsqu'il s'agira d'utiliser des techniques mise en scène (imitation le steady-cam ou de la grue) ou de montage (raccords dans l'axe, jump-cut)  qui n'ont pas leur place ici. Pire, lors de sa séquence finale, il ira même jusqu'à laisser tomber son dogme aux oubliettes, pour en embrasser un autre. Dès lors, le "found footage" prend des allures d'énorme épine dans le pied, empêchant souvent au récit de décoller, aux personnages d'exister et au film d'être autre chose qu'une bonne idée mal exploitée… "Don't believe the hype" comme ils disent, Chronicle est bien meilleur en teaser qu'il ne l'est en film.

 





À voir aussi
Chronicle : la bande annonce VOST
01/01/1970, 01:00
X-Men : Le Commencement
01/01/1970, 01:00
Cloverfield - Blu-Ray
01/01/1970, 01:00
Au Pays du Sang et du Miel
01/01/1970, 01:00


Depuis 2007, FilmsActu couvre l'actualité des films et séries au cinéma, à la TV et sur toutes les plateformes.
Critiques, trailers, bandes-annonces, sorties vidéo, streaming...

Filmsactu est édité par Webedia
Réalisation Vitalyn

© 2007-2022  Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.