FilmsActu.com



La Planète des Singes : les origines

Notre avis
6 10
Si le lancement d'un reboot pour expliquer les origines de La Planète des Singes avait aux premiers échos tout du projet opportuniste, le résultat tient à l'écran autant de la réussite que de l'échec. Le bon point est que, fait rare pour un blockbuster estival, le réalisateur Rupert Wyatt inscrit avant tout ses personnages au coeur du récit. Mais davantage que James Franco ou Freida Pinto, qui traversent le film sans grande implication, c'est Andy Serkis - déjà incroyable en Gollum dans le Seigneur des Anneaux ou en King Kong pour Peter Jackson - qui derrière son masque de numérique (il interprète César, le singe qui mène le soulèvement simiesque) donne un semblant d'humanité à La Planète des singes version 2011. Le superbe travail opéré par le studio d'effets spéciaux WETA n'est néanmoins pas une bouée de sauvetage pour Wyatt dont la mise en scène plan-plan peine à donner corps à la dimension mythologique du récit. Découvrez ci-dessous notre critique de La Planète des Singes : les origines.

Critique La planète des Singes 2011 Les origines

Critique de La Planete des Singes : les origines


Plus de quarante ans après que Charlton Heston ait foulé La Planète des Singes, la franchise simiesque demeure l'une des plus profitables de la Fox. Cinq films, une série TV, une série d'animation, un remake (la coquille vide à la production design soignée réalisée par Tim Burton), tous multidiffusés à la télé et multi-édités en DVD et Blu-ray. On comprend d'autant mieux le besoin du studio de remettre la machine à fric au goût du jour. Conséquence de l'essai raté du remake du génie de Burbank, le studio décide de revenir de nouveau aux origines de la franchise - ou comment les singes se sont soulevés face aux hommes. Rupert Wyatt réalise donc un hard reboot qui reprend les bases de La Conquête de la planète des singes en suivant le soulèvement simiesque mené par César, le premier singe a s'être levé et dit NON à la barbarie humaine. Signe des temps, le studio évite soigneusement de redessiner l'analogie avec les mouvements afro-américains.

La planète des Singes : Les origines


La série originelle réalisée dans les années 70 était le témoin des préoccupations et bouleversements de son époque, la menace nucléaire (on était alors en pleine Guerre froide) mais aussi, en filigrane, la ségrégation raciale. Du leader à la carrure d'un Malcom X dépeint dans La Conquête de la planète des singes, César devient une sorte de Moise qui conduit son peuple vers sa destinée. Il n'accepte plus de voir les coups, les humiliations gratuites et les maltraitances qu'endurent les siens. Andy Serkis est à ce titre incroyable. Le comédien parvenait déjà à restituer avec justesse la dualité psychologique de Gollum/Smeagol dans Le Seigneur des anneaux et à faire ressortir la part d'humanité de King Kong à travers les gestes et le regard de l'animal ; sous le masque numérique de César, c'est bien lui, et surtout pas James Franco ou Freida Pinto, parfaitement transparents, qui tient tout le film sur ses épaules. Contrairement au gorille géant aux caractères anthropologiques mais mu par des instincts primaires, César est un singe qui évolue au niveau de l'être humain, doué de conscience et de raison. Sa besoin de liberté est d'abord un choix. L'interprétation de Serkis s'appuie sur un véritable tour de force mené par les équipes de WETA. Le sérum qui aide César à prendre conscience, à raisonner, se lit dans les yeux (ils deviennent vert), l'élément du visage le plus complexe a reproduire numériquement. Cependant, Serkis n'est pas aidé par Rupert Wyatt, peu inspiré aux commandes d'un tel blockbuster. Le réalisateur qui signe ici son second film, ne parvient pas à donner corps au récit et ce n'est qu'aux dernières minutes qu'il daigne libérer sa caméra et assure toute la liberté de mouvement que le sujet demandait. Alors, si La planète des Singes : Les origines est une déception au regard de ce qu'il a à offrir, le final est suffisamment excitant pour donner envie de connaître la direction que prendront Fox et Wyatt sur les épisodes suivants.

Critique de La Planète des Singes : les origines publiée le 04 août 2011.

 

 



Par Michèle Bori 18 commentaires


À voir aussi
5 Captain America
9 Cowboys & Envahisseurs
1 Super 8
16 Green Lantern

Derniers commentaires
Par Laurent66 il y a 7 an(s)
Peut-être Canolitan n'a pas vu le film en entier. Ce ne sont pas 40 singes qui vont envahir la Terre. C'est le Virus qui va au fil des décennies réduire l'humanité à pas grand chose, tout en augmentant l'intelligence des singes. Ceux-ci vont prendre le contrôle de la technologie humaine pendant un temps, jusqu'à son obsolescence sans doute.
Répondre
-
voter voter


Par mandragos il y a 7 an(s)
excellent film qui montre clairement ce qui pourrait arriver a l'homme si il pousse ses recherches trop loin ,cela pourrait nous retomber decu.
Répondre
-
voter voter


Par ketsia il y a 8 an(s)
ce film est absolument magnifique. des beaux effets, une histoire qui tient la route, émouvant, sérieux et pas trop long. on est tellement captiver par le film qu' on ne voit pas les 2 heures passer!!! à voir absolument. Mais déçu par la place que prennent les acteurs humains (très moindre) ;)
Répondre
-
voter voter


Par ketsia il y a 8 an(s)
Canolitan a écrit:J'ai pas trop aimé perso. [ATTENTION SPOIL DANS CE QUI SUIT]

Déjà l'explication à la subite évolution des singes est juste pitoyable (on a inventé un produit qui améliore le cerveau tout d'un coup !) et surtout en totale contradiction avec l'explication du livre de Pierre Boulle. Mais bon admettons cette explication. Y auraient du passer dessus en 5 minutes mais non, pendant tout le film on nous montre sans cesse cette substance qui évolue , on la teste sur des singes, on les euthanasie , on la teste sur d'autres singes etc, au bout d'un moment on a envie de hurler "C'est bon on a compris que c'était la substance qui rendait les singes intelligents passez a autre chose maintenant" , explication moisie donc mais en plus y insistent.

Deuxièmement le film n'explique RIEN , à la fin du film une quarantaine de singes intelligents (mais pas plus qu'un humain voir même moins) regardent la ville depuis la foret. Et ? the end. Comment 40 singes, certes intelligents pourraient ils conquérir une ville et encore pire, la Terre ??
Alors ok on nous dit que la fameuse substance (encore elle !) serait finalement mortelle pour les humains mais bon c'est pas pour ça que la population humaine va s'éteindre d'un coup surtout que presque personne n'a été exposé au produit en question.
Enfin je trouve que le film a de grosses longueurs, regardez la bande annonce elle contient 90% des scènes intéressantes du film, le reste sert a meubler.

En plus de ça il y a des incohérences totales (l'ami du singe parle déjà le langage des signes et est intelligent alors qu'il n'a pas été exposé a la substance !).

Bref déçu. Y auraient du dire tout le contenu du film en 10 minutes et commencer vraiment le film a la fin, moi ce que je veux savoir c'est comme 40 singes vont détruire l'humanité XD
!!!
je ne suis pas d acorde ce film est tout a fait magnifique, vu que la substance est l' élément déclencheur de tout c' est normal qu' on en parle beaucoup...

Répondre
-
voter voter


Par ketsia il y a 8 an(s)
Canolitan a écrit:J'ai pas trop aimé perso. [ATTENTION SPOIL DANS CE QUI SUIT]

Déjà l'explication à la subite évolution des singes est juste pitoyable (on a inventé un produit qui améliore le cerveau tout d'un coup !) et surtout en totale contradiction avec l'explication du livre de Pierre Boulle. Mais bon admettons cette explication. Y auraient du passer dessus en 5 minutes mais non, pendant tout le film on nous montre sans cesse cette substance qui évolue , on la teste sur des singes, on les euthanasie , on la teste sur d'autres singes etc, au bout d'un moment on a envie de hurler "C'est bon on a compris que c'était la substance qui rendait les singes intelligents passez a autre chose maintenant" , explication moisie donc mais en plus y insistent.

Deuxièmement le film n'explique RIEN , à la fin du film une quarantaine de singes intelligents (mais pas plus qu'un humain voir même moins) regardent la ville depuis la foret. Et ? the end. Comment 40 singes, certes intelligents pourraient ils conquérir une ville et encore pire, la Terre ??
Alors ok on nous dit que la fameuse substance (encore elle !) serait finalement mortelle pour les humains mais bon c'est pas pour ça que la population humaine va s'éteindre d'un coup surtout que presque personne n'a été exposé au produit en question.
Enfin je trouve que le film a de grosses longueurs, regardez la bande annonce elle contient 90% des scènes intéressantes du film, le reste sert a meubler.

En plus de ça il y a des incohérences totales (l'ami du singe parle déjà le langage des signes et est intelligent alors qu'il n'a pas été exposé a la substance !).

Bref déçu. Y auraient du dire tout le contenu du film en 10 minutes et commencer vraiment le film a la fin, moi ce que je veux savoir c'est comme 40 singes vont détruire l'humanité XD

Répondre
-
voter voter


Par mahtatovic il y a 8 an(s)

likeSmall
c'est null ce film la !!!!
Répondre
-
voter voter


Par sph1x il y a 8 an(s)

likeSmall
Intelligent voilà ce que je retiendrais de ce film. Les nombreux clins d'oeil à la Planète des Singes ponctuent le film et ce fut un réel plaisir pour moi.
Les effets spéciaux sont très très bons mais ce qu'il faut retenir c'est surtout les émotions que le film réussit à véhiculer et ce qui est le plus incroyable est que ce n'est pas les acteurs qui y parviennent le mieux (à l'exception de John Lithgow de tant en tant) mais tout simplement (et qui est pour moi la star de ce film) Césear (Andy Serkis y est surement aussi pour beaucoup). La palette d'émotions est tout simplement incroyable et WETA ont comme à leur habitude montré tout leur savoir faire.

Le film emporte largement le titre de blockbuster de cet été 2011 et pour une fois c'est amplement mérité.

Répondre
-
voter voter


Par Epice il y a 8 an(s)

likeSmall
Pour moi le meilleur film de l’été. Il comporte de nombreuses incohérences et les acteurs passent au second plan face aux singes numériques mais en dépit de tout cela, j’ai passé un excellent moment ! Voir l’évolution comportementale de César est captivant et parfois très troublant tant les effets sont convaincants (Weta oblige). J’ai été plus d’une fois stupéfait par certaines scènes. Je redoute seulement qu’une suite ne soit pas aussi intéressante que cette préquelle qui pose les fondations de cette saga.
Répondre
-
voter voter


Par titof80 il y a 8 an(s)

likeSmall
mon épouse est allé le voir , pour ma part je ne savais pas trop et j'ai zappé le film pour une bonne vieille émission ce jour là , elle est revenue enchantée par cette version totalement différente et qui traite différemment le sujet. salle pleine au cinéma ce jour là (comme d'autres fois d'ailleurs pour le même film) très bon ressenti
Répondre
-
voter voter


Par Tomy the cat il y a 8 an(s)
Mouais... Enfilage de séquences impressionnantes (les singes sont magnifiques) sur un sénar timbre poste, avec les clichés habituels genre le jeune méchant, on SAIT que c'est lui l'enc... dès le premier plan sur son visage! Chaque personnage reste bien à sa place convenue... Bref, les effets spéciaux ne font pas un film.
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 18 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




La planète des Singes : Les origines

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.