FilmsActu.com

Neuilly sa mère !

Le 20/07/2009 à 09:05
Par
Notre avis
4 10

La note de 2/5 est une moyenne :

- 3/5 pour ceux qui n'ont jamais vu Newport Beach

- 1/5 pour ceux qui ont déjà vu Newport Beach

 

S'il est plutôt plaisant de voir un film qui n'a pas peur de forcer les clichés pour délivrer une histoire un peu caricaturale mais pas dénuée de malice, Neuilly sa mère, premier film de Gabriel Julien-Laferrière, nous aura cependant laissé avec un sentiment étrange et pour le moins mitigé. Un sentiment de déjà-vu plutôt prononcé pour être exact... Mêmes personnages, mêmes intrigues secondaires, mêmes scènes : on ne compte plus les points communs entre cette histoire et une autre, celle d'une série diffusée depuis 2003 sur les chaines du monde entier, Newport Beach (actuellement sur France 4). Plagiat, coïncidence ou hommage ? Seuls les intéressés pourraient répondre. De notre côté, on sera juste tenté d'affirmer que si le synopsis de Neuilly sa mère intrigue ou titille certains, il vaut mieux se tourner vers la série de Josh Shwartz, autrement mieux écrite et bien plus touchante. Ca prend plus de temps à regarder, mais c'es autrement mieux fichu. Découvrez ci-dessous notre critique de Neuilly sa mère !


Neuilly sa mère : Critique

Neuilly sa mère : Critique

 

Lorsqu'on découvre un titre comme Neuilly sa mère, on sait pertinemment à quoi s'attendre : "Neuilly" - ville de Sarkozy, contre "sa mère" - expression culte en banlieue. Tout reposera sur l'opposition entre ces deux mondes "si différents mais tellement proches" comme le dirait une mauvaise campagne publicitaire. Le ressort n'est pas tout jeune et nous a offert par le passé quelques jolies choses, tels que La vie est un long fleuve tranquille, Le Prince de Bel Air, Ralph Super King (en cherchant plus loin) ou encore dans un registre un tantinet différent, Camping à la ferme. La grosse ficelle qui consiste à prendre un élément X pour le mettre dans un environnement Y et voir ce qui se passe fonctionne toujours (cf : Bienvenue chez les Ch'tis) et permet ici de dresser un tableau parallèle entre les cités et les quartiers riches, pour finalement arriver au constat plein de bon sens qu'il y a du bon et du mauvais dans les deux. Et dès lors que l'on accepte son côté politiquement correct et son discours bien lice (les blagues sur notre président y sont aussi subversives qu'un sketch des Guignols de l'info d'aujourd'hui), Neuilly sa mère peut s'apprécier comme une comédie gentillette qui a pour elle de nous offrir une palette de personnages outrés et archétypaux (tellement clichés qu'ils en deviennent attachants) et une histoire qui se laisse agréablement suivre.

 

Certes, nous sommes là face à un produit formaté au possible, dont on voit les finitions à des kilomètres. Mais l'ensemble est porté par une énergie plaisante, conférant au film un rythme plutôt enjoué. On regrettera que les producteurs se soient sentis obligé d'étaler des guests dans tous les seconds rôles (Lemercier, Semoun, Demaison, Armelle, Balasko, Eric et Ramzy...) renforçant l'aspect superflu de ces derniers. Mais fort heureusement, les deux gamins découverts dans Nos jours heureux, Samy Seghir et Jérémy Denisty, et les comédiennes Rachida Brakni et Farida Khelfa sont là pour équilibrer une balance qui aurait pu s'effondrer. Mais ... mais il y a un "mais" !

 

Critique du film Neuilly sa mère !

 

Mais une chose nous a pour le moins taraudée avec ce film. Elle concerne le scénario, sa construction et tous les éléments qui le composent. Les scénaristes ont bien sur le droit de "s'influencer" ou de "faire des hommages" (d'aucun s'en s'ont même fait une marque de fabrique) mais il nous semble qu'ils doivent le faire en prenant bien soin de ne pas franchir une certaine limite. Ou alors qu'ils aient au moins le fairplay de citer leurs sources. Hors, ce n'est pas exactement le cas sur Neuilly sa mère, dont l'histoire, les personnages et les rebondissements ressemblent à s'y méprendre à ceux de la série Newport Beach (the OC aux US), qui raconte exactement la même histoire.

 

L'histoire de Newport Beach ? Un jeune des quartiers difficiles qui n'a peu connu son père, un peu bagarreur mais qui a bon fond, pas mauvais en classe mais qui n'a jamais pensé faire des études (rapport à son niveau social) et qui va débarquer dans une ville de riches, où il va devoir faire ami avec un "demi-frère" qui n'a pas la cote dans sa classe, faire ses preuves dans le système scolaire et éviter de répondre aux agressions des élèves de son école (des fils de riches qui le traitent de racaille). Bien sur, même s'il se trainera toujours son passé tel un fardeau, il réussira finalement à s'intégrer, à sortir avec sa voisine (une fille de riche blonde et inaccessible, qui fricote avec les fils de riches cités plus haut) et rendre son "demi-frère" populaire. Troublante ressemblance... Il y a un fossé de là à accuser de quoique ce soit les scénaristes de Neuilly sa mère (Philippe et Marc de Chauveron, sur une idée "originale" de Djamel Bensalah). Peut être n'ont-ils jamais regardé Newport Beach de leur vie, ce qui est aussi fort probable. Mais il n'empêche que leur script ressemble comme deux goutes d'eau à celui de la série et fait malheureusement plutôt pâle figure face à cette dernière, qui l'étale dans toutes les catégories dès lors qu'on les compare frontalement. Le spectateur pourra donc choisir si, à partir du même pitch, il veut avoir un condensé express passé à la moulinette comique francaise, ou une version plus longue (quatre saisons), loin d'être exempte de défauts, mais largement plus aboutie, plus juste et moins factice (et avec Rachel Bilson dedans en prime). Nous, on a fait notre choix, California here we come !

 

Critique du film Neuilly sa mère !







À voir aussi
Chronicle
01/01/1970, 01:00
Les Infidèles : La bande annonce est là !
01/01/1970, 01:00
Radiostars avec Manu Payet et Clovis Cornillac : la bande annonce !
01/01/1970, 01:00
Intouchables : des infos sur le DVD et le Blu Ray !
01/01/1970, 01:00


Depuis 2007, FilmsActu couvre l'actualité des films et séries au cinéma, à la TV et sur toutes les plateformes.
Critiques, trailers, bandes-annonces, sorties vidéo, streaming...

Filmsactu est édité par Webedia
Réalisation Vitalyn

© 2007-2023  Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.