FilmsActu.com



Test Blu-ray : Les Yeux sans visage

Test Blu-ray du film Les Yeux sans visage

Retrouvez le test Blu-ray du chef d'oeuvre de Georges Franju qui avait déjà connu une sortie en DVD en mai 2009 et dont l'éditeur Gaumont livre cette fois une copie Haute -Définition du plus bel effet.


Sortie Blu-ray : 2 novembre 2010

Test Blu-ray du film Test Blu-ray du film Les Yeux sans visage





Par Sabrina Piazzi Réagir


Image : 10/20

Nous sommes ici en présence d'une des plus belles éditions HD que Gaumont ait pu nous présenter jusqu'à maintenant. En effet, ce Blu-ray du chef d'oeuvre de Georges Franju est absolument somptueux, du générique d'ouverture (d'une stabilité confondante) à la dernière image. C'est bien simple, la pureté de l'image est telle que l'on croirait un film contemporain tourné en N&B alors que le film vient de célébrer son cinquantième anniversaire. Préalablement édité par René Château en 2002 avec une image recadrée, puis ressorti chez Gaumont en DVD en mai 2009 avec une image déjà superbe, ce master HD s'impose comme l'édition ultime. La photo stylisée trouve ici un éclat inégalé, avec des blancs opalescents et des noirs d'une profondeur abyssale, les contrastes étant quant à eux particulièrement tranchés (au scalpel on pourrait même dire vu le contexte du film) et le grain pratiquement inexistant. Il n'y a qu'à voir le relief des textures, la précision des plans rapprochés, le ciré en vinyle noir-glacé d'Alida Valli ou le foisonnement des détails de la forêt environnant la propriété du docteur Génessier pour se rendre immédiatement compte de la richesse et de la densité de cette édition. Malgré de très sensibles décrochages sur les fondus enchainés, la brillante restauration mérite amplement ses cinq étoiles.

 

Retrouvez nos captures Blu-Ray en Full HD (1080p) :

Les Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visage

 



Son : 8/20

Ce que nous retenons tout d'abord de ce mixage mono DTS HD Master Audio c'est l'impressionnante délivrance de la musique intrigante et angoissante signée Maurice Jarre dont la ritournelle lancinante restera à jamais gravée dans les mémoires des cinéphiles. D'une indiscutable limpidité, cette piste unique restaurée déborde d'effets en tous genres, des aboiements inquiétants des chiens du docteur, des chants continus des oiseaux peuplant la forêt et d'autres effets qui en feront sursauter plus d'un. Aucun souffle n'est à déplorer hormis lors d'une seule séquence où la voix pourtant imposante de Pierre Brasseur semble légèrement éloignée malgré sa présence au premier plan. Mais il ne s'agit là que d'une broutille et l'écoute frôle la perfection.

 

Les Yeux sans visage

 

 


Bonus : 8/20

Les fleurs maladives de Georges Franju (46min19)

L'éditeur reprend ici le module déjà disponible sur l'édition DVD sortie en 2009. Tout d'abord que se cache-t-il sous ce titre énigmatique ? Il s'agit d'une citation de Georges Franju présentée en ouverture de ce documentaire et qui indique d'emblée la personnalité d'un homme au bord de la folie pour qui le cinéma paraissait plus réel que la vie : "Je n'adhère pas à la vie mais à l'image. Ces images sont, comme disait Baudelaire, mes fleurs maladives".

Au fil de ce film nous retrouvons les interventions d'Edith Scob (Christiane dans Les Yeux sans visage), Jacques Champreux (scénariste de Judex et Nuits rouges), Kate Inee (auteur de Georges Franju - Au-delà du cinéma fantastique), Bernard Queysanne (assistant de Georges Franju sur La Faute de l'abbé Mouret), Jean-Pierre Mocky (qu'on ne présente plus), ainsi que le concours amical de Robert Hossein, Freddy Buache (fondateur de la cinémathèque de Lausanne, ami du cinéaste) et du regretté Claude Chabrol. Dans un premier temps, un rapide coup de projecteur est donné sur les courts métrages documentaires réalisés par Georges Franju au début de sa carrière, notamment Le Sang des bêtes, film de vingt minutes réalisé en 1948 ayant pour thème les abattoirs de la ville de Paris, qui a entraîné plusieurs évanouissements de spectateurs dans les salles où il était projeté. Pour les interlocuteurs qui l'ont connu, Le Sang des bêtes marque un premier tournant dans la carrière de Georges Franju, celui de le faire passer du documentaire à la fiction, du court au long métrage. Tous s'arrêtent sur la personnalité complexe du réalisateur, un homme profondément angoissé, solitaire, introverti, pour qui tout était difficile sauf le cinéma auquel ils se consacrait continuellement.

 

Les Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visageLes Yeux sans visage


D'anecdote en anecdote, ce documentaire parvient à faire oublier sa forme quelque peu bâclée (on passe sans raison du profil droit au profil gauche de l'intervenant) grâce à une brillante étude du style Franju en entrelaçant le fond et la forme des Yeux sans visage. Un style unique et singulier dans le cinéma français qui fait de lui le cinéaste dont l'univers insolite-réaliste le rapproche le plus de celui d'un David Lynch. Un metteur en scène fasciné par ce qu'il y avait de plus déviant chez ses contemporains, alliant à l'écran beauté plastique et ironie avec une tendresse pour des personnages grâce auxquels il prenait un malin plaisir à faire peur en ancrant le fantastique dans la banalité du quotidien.

 

Bien qu'elle ne soit pas mentionnée une seule fois dans ce documentaire, il existe une scène finale alternative qui était en fait le prolongement de la fin gardée au montage et dans laquelle on voyait Christiane errer dans la nuit jusqu'à ce qu'elle croise un automobiliste qu'elle effraie en ôtant son masque.

 

Enfin, notons l'existence d'une édition Criterion proposant le court-métrage de Georges Franju intitulé Le Sang des bêtes (susmentionné dans le documentaire), ainsi que des extraits d'entretiens d'époque.

 

 


À voir aussi
Les Maudits
Nosferatu, fantôme de la nuit
La Poison
Suspiria : Collector

Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Les Yeux sans visage
Les Yeux sans visage
Sortie : 2 Novembre 2010
Éditeur : Gaumont Video

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.