FilmsActu.com



Predators

Notre avis
3 10

Projet attendu et considéré comme l'ultime chance à la pérennité de la franchise, Predators n'est finalement qu'un film mineur, tablant à peine plus haut que les récents essais précédents mais n'arrivant vraiment ni à la hauteur du film original, ni de sa suite. Avec son casting peu convaincant (Adrien Brody et Laurence Fishburne en tête) et un rythme ne parvenant pas à retenir notre attention, le film n'a pour lui que sa première demi-heure, plutôt alléchante, mais annonciatrice de promesses qui ne seront jamais tenues.

Découvrez ci-dessous la critique de Predators


Critique Predators

Critique Predators

 

Les exemples sont légion : passer derrière John McTiernan, ça passe ou ça casse ! D'ailleurs ça casse plus souvent que ça ne passe puisqu'excepté un Predator 2 signé Stephen Hopkins, beaucoup plus sympathique qu'on voudrait le prétendre, les aventures suivantes du chasseur de l'espace n'ont plus jamais fait bonne figure. La faute à Alien VS Predator ainsi que sa suite, véritables accidents industriels sans identité ni style. Du coup, Predators semblait un peu retentir comme un cor de chasse sauveur dont les intentions avaient tout pour plaire (revenir à la sauvagerie engrangée par l'instinct de survie), surtout lorsque celui-ci est chaperonné par un fan-boy de la première heure, réputé pour son amour du B. Malheureusement, aussi cool et déterminé soit-il, Robert Rodriguez, ici producteur, n'est pas parvenu à grand-chose, en tout cas pas plus que son réalisateur Nimrod Antal dont le seul réel exploit ne s'est limité qu'à faire mieux qu'Alien Vs Predator et Aliens Vs Predator 2 : requiem. Un moindre mal.

 

Critique Critique Predators

 

Le problème de Predators, c'est que malgré ses très nombreux et lourds clins d'œil au premier Predator (comme pour dire "vous voyez, nous on a compris ce qu'il fallait faire !"), le résultat semble finalement ne pas avoir particulièrement saisi ce qui faisait fonctionner l'œuvre originale de McTiernan. A savoir un propos riche sur la bestialité en milieu hostile et le radicalisme pour en sortir vivant, à travers une narration simple et épurée. L'art d'aller à l'essentiel, confirmé par l'encore plus réussi Piège de Cristal. Finalement, Predators, c'est un peu comme Die Hard 4 : ça étale des tartines de références pour satisfaire le fan, mais ça se complique trop la vie à surexploiter un concept de base jusqu'à le travestir. A commencer par le traitement même des personnages, inexistants, passant la moitié du film à expliquer pourquoi ce sont des terreurs, pour finalement basculer dans la caricature de n'importe quel badass de téléfilm, avant de les transformer en girouettes pour le simple plaisir d'y caser quelques twists destinés à relancer une intrigue bien plate. La palme revenant à un Laurence Fishburne, à mi-chemin entre l'onirisme allumé et un appel au razzie. Dans le genre performance imbitable mais ultra-drôle, on tient là une démonstration de premier ordre.

 

Critique Critique Predators

 

Outre une annihilation totale de ce que le projet pouvait avoir de charismatique, Predators est surtout d'un ennui mortel. Après une entrée en matière aussi expéditive qu'efficace, on admettra quand même que le film se laisse agréablement suivre pendant une bonne demi-heure, où il assume clairement son statut de série B tout en sueur et faisant fît d'un bon sens trop prononcé. Puis l'affaire part vite en quenouilles : affrontements plan-plan (tout le film est un vaste champ/contre-champ interrompu par quelques plans larges), peu imaginatifs, redondances, intrigues secondaires à pleurer de stupidité et beaucoup, beaucoup trop de petites choses qui voudraient élever le propos sans chercher à pallier les lacunes narratives et surtout les grosses baisses de régime. Car après sa sympathique première partie qui démarre crescendo, le film ne fait que descendre inlassablement les marches jusqu'à un final sans la moindre tenue, essayant de singer le film original sans génie ni inspiration.


Difficile de savoir si nous sommes en présence d'une véritable déception ou d'un simple rendez-vous manqué de plus, mais il y avait là un vrai potentiel gâché. Et cette fois ci, on ne pourra pas accuser le studio puisqu'à en juger par ses dialogues (souvent très tartes) et de sa violence parfois cradingue, la censure n'est pas le problème. Une simple question de tambouille, mal dosée et parsemée d'ingrédients inégaux. Peut-être ne vaut-il mieux plus retoucher à l'intouchable.

Article publié le 28 juin 2010



Par 28 commentaires


À voir aussi
1 Robert Rodriguez a plein d'idées pour Predators 2
1 [MAJ] Predators en DVD et Blu-ray aux Etats-Unis
25 Predator - Ultimate Hunter Edition : le test Blu-Ray
2 Predator 2 – Blu-Ray

Derniers commentaires
Par mashima il y a 9 an(s)
pour ma part, je n'est pas trouvé ce predators mauvais. C'est un film que j'ai trouvé trés sympathiques pendant la premiére partie et malgré le fait qu'il perde un peu de son souffle dans la deuxiéme c'est un film qui se laissse regarder. si je devais le noter je mettrais 14/20.
Répondre
-
voter voter


Par justice il y a 10 an(s)
Moi j'ai trouvé ce predator exellent faut arrêter les critiques négative pour faire genre "on est des experts" ce film n'est peut-être pas à la hauteur de premier predator, mais il lui fait quand même honneur je trouve. 17/20 pour ma part.
Répondre
-
voter voter


Par shaman23 il y a 10 an(s)
Beh moi, j'ai trouvé ça fun...

Bon, c'est pas parfait, quelques problèmes de rythmes par ci par là, des défauts d'écritures, une mauvaise exploitation du casting, etc... mais je crois que le plus gros défaut du film, c'est clairement qu'on (enfin moi mais j'imagine ne pas être seul dans ce cas) attendait tellement de ce nouvel opus...
La participation de Rodriguez au projet, Danny Trejo, Fishburn et surtout le retour de la franchise mythique a fait espérer tellement de fans qu'on ne pouvait fatalement qu'être au moins un peu déçu.
Apparemment, certains sont vraiment déçus et à la limite, je peux le comprendre.

Malgré le passage de Fishburn qui donne un arrière "gout de c'est ça son rôle ?!" (et idem pour Trejo... ce qui pour moi est encore pire, heureusement que grâce à Machete on a notre dose de Trejo et Rodriguez) et c'est pas la seule faille du scénario... malgré un très simple "chasser ou être chassé" ainsi qu'un pas plus complexe "survivre à tout prix où se raccrocher au concept d'humanité" malgré tout ce qu'on peut reprocher à Predators en somme, pour moi on à faire un opus bien loin du navet que certains décrivent.

On est entre série B et pop corn movie et ça en 2010, j'ai l'impression que c'est le genre de grand écart qui passe moyennement.
Mais moi je marche...
Disons que je ne regarde pas "Trois heure moins le quart avant JC" et "Tchao pantin" avec le même regard, ni les mêmes attentes...

Par exemple, j'ai beaucoup aimé AVP. J'ai trouvé ce film graphique, fun, divertissent et j'ai aimé l'exploitation de la mythologie Yautja. C'était agréable de voir les humains paumé entre les deux camps et se retrouver tout en bas de la chaine alimentaire entre les rats et les plantes vertes. C'est un film "sans substance" mais à la limite, je m'en tape, des fois l'entertainement est une fin en soi.

Ici, c'est un peu pareil avec un coté nostalgie parfois plus remake que suite, quelques scènes bien sentie et une ambiance plutôt agréable.
De l'action, de la série B, du fantastique/SF et on se marre... enfin on souri et on apprécie.

Après, "l'homme est un loup pour l'homme", Jack London et L'appel de la forêt... Bon, on a compris.

Habituellement, je ne suis pas un public facile..., au contraire en fait, mais sans non plus être, le genre "Critique, pseudo-intello vaguement jmelapete avec option snobisme antipopulo limite démago".
Il faut juste que je sois interpellé ou ému ou captivé ou diverti ou que je m'en prenne plein les yeux ou les oreilles ou encore que ça me donne à réfléchir ou que ça me fasse travailler l'imaginaire...

J'ai vraiment aimé Predator, un peu moins le II il faut être honnête... et j'ai trouvé AVP Requiem sans intérêt.

Mais là, avec Predators, j'ai été diverti, certaines scènes (le combat au Katana par ex) m'ont tapé dans l'œil, je suis plutôt content de la BO et du sound design, graphiquement j'ai adhéré, ça a percuté mon imaginaire... et puis, même minime, la relecture du thème de la prédation, de l'instinct naturel du tueur en chacun de nous, de la chasse, de la traque... bref, cette substance originelle présente dans predator, elle est bel et bien là avec le background créé en 1987 qui va avec... et ce même si il est vrai qu' on reste un peu sur notre faim...

Au moins, l'alchimie est là et à défaut d'or, on a quand même de l'argent.

Aller, 14.5/20

Répondre
-
voter voter


Par Sinefil il y a 10 an(s)

likeSmall 67
Je tiens à ajouter un aspect qui manque dans ma critique (puisque n'ayant pas assez de nombres de mots) en précisant que les acteurs ne sont vraiment pas trop à en vouloir. Ils font avec ce qu'on leur donne à jouer. Après, et c'est vrai, c'est le talent et le charisme qui s'occupe du reste. Surtout dans un film comme celui-ci. Même si la performance de Larry Fishburne ne restera pas parmi les plus mémorables de sa prestigieuse filmographie, force est de constater que l’écriture de son personnage est d'une médiocrité à footre la haine. Quant à Adrien Brody, malgré la bonne volonté qu'il met à donner vie au mauvais garçon qu'il est sensé incarné, je constate qu'il n'a pas le charisme d'un Jason Statham ou encore moins d'un Schwarzenegger (qui a explosé dans le Predator de Mc Tiernan) aidé aussi par son côté action-man et par la noirceur radicale du récit. Le reste du casting s'est contenté du minimum syndical. Et pour ceux qui ne comprennent pas l'absence du concept du chasseur solitaire, c'est parce qu'il s'agit ici d'une nouvelle r@ce de Predator chassant à trois et apparemment beaucoup plus puissant que notre fameux Predator(connu des Terriens et capturé ici par le trio de vilains) qui lui opère en solo. Et malgré cet nouveau dans l'univers de la saga, absolument rien est exploité avec épaisseur. Si je dois donner une note sur 20(ces notes chiffrées qui me manquent tellement) : 7/20. License mal exploitée !
Répondre
-
voter voter


Par ravi87 il y a 10 an(s)

likeSmall
Le nouveau chapitre de "predators" n'est pas si mauvais.Mais il ne sera jamais aussi excellent que le premier,celui de Mctiernan incontournable.Le suspense de ce film est bien mise en place.L'enlèvement des humains,la découvertes d'une nouvelles planètes,l'appararition de nouveaux créatures.Mais cependant le critique reste sur le personnage de Noland incarné par Laurence Fishburne qui sait utiliser la technologie du predator,comment.Comme par enchantement,alors que ça aurait pû être comme rambo se cachant dans la boue.Le personnage Royce qui libère un predator croyant qu'il pourrait prendre le vaisseau et le piloter comme dans Star Wars.Le seul personnage sois disons bien est Alice Braga dans le rôle d'Isabelle.
Les predators meurt très vite et sont moins malins que les autres predator par rapport aux 2 predators
Le premier predator est excellent,on montre l'apparition d'un vaisseau se dirigeant vers la Terre un bon début.Du suspens,de l'action,du mystère et de la science-fiction et à la fin il y le monstre vraiment parfait pour rivaliser avec l'Alien.Après le succés Le Predator 2 fait son apparition.On montre la même bête qui sort,d'on ne sait d'ou à L.A,avec un vaisseau enfouit dans les bas-fonds de la ville.L'incohérence de ce film donne beaucoup de critique à ce film.Après le film predators, j'espère qu'il y aura une suite plus mieux que ça. Le film n'est pas mal mais c'est vrai qu'il y quelques scenes qui sont inutiles;

Répondre
-
voter voter


Par quicheutte il y a 10 an(s)
sincèrement je ne comprend pas vos critique j'ai trouvé ce predators excellent et tout comme le premier et le deuxième celui-ci ne ma vraiment pas déçu .Et franchement je vous comprend pas vous vous plaignez parce que ce film manque d'inspiration et qu'il fait trop d'allusion au premier et en même temps vous vous plaignez parce qu'il n'est pas comme le premier faut savoir ce que vous voulez.Puis c'est quoi votre problème avec AVP le deuxième était merdique certes mais le premier est vraiment bien.Bon pour en revenir sur predators moi je trouve qu'il mérite un 19/20.ET surtout predators n'est vraiment pas comparable à die hard 4 ce n'est vraiment pas dans la même catégorie de film alors vos critiques de merdes vous pouvez les gardée.Les gens sont capables de mettre des critiques positives pour des films français complètement pourri et merdique sans parler des acteurs mais pour un film aussi bien que celui-ci apparemment pas.Moi je dit que les journaliste garde leur critique pour eux et laisse le public jugé par eux même du film tout simplement parce que le public n'a forcément pas le même avis que les journalistes prétendant si connaitre en film alors qu'il ne sont qu'une bande de brelle .
Répondre
-
voter voter


Par Moi il y a 10 an(s)
Bonjour à tou(te)s,

Moi j'ai trouvé ce 3eme opus assez interressant, si on fait abstraction des 10 dernières minutes..
Bien sur, et nous sommes tous d'accord, on ne pouvait pas faire mieux que le 1er, mais je trouve le pari assez réussi.
Les acteurs sont dans l'ensemble crédibles (a part Fishburne) et les décors sont plutot dépaysants.
Il est régretable que les 2 m**** d'AVP ai ruiné la license... Je suis sur que sans ça votre réaction n'aurait pas été la meme...

A bas AVP et vivement Predators 2!

Répondre
-
voter voter


Par darks-warrior il y a 10 an(s)
serieu qelqun pourai me dire qui c se pretator moche vc la moitier de ses dredlocks ????
Répondre
-
voter voter


Par blang il y a 10 an(s)
Je me souviens du tout premier predator que je suis allé voir au ciné. Celui ci m'a déçu. Je dirais qu'il n'est pas terminé, il manque une heure à mon avis. Début du film ou il tombe en chute libre? Sans explications sans rien on ne sait pas qui les envois ca aurait été pas mal d'avoir un début genre alien 2 ou on envois ripley sois disant parce qu'il n'y avait plus de nouvelles des colons et en fait ils sont envoyé pour essayer de récupérer un alien.ici il y une vielle installation de forage donc un début style alien 2 était possible .deuxième chose on voit arriver Laurence fishburne avec un masque et une arme du prédator. Et rien on ne s’en sert pas ? Rien. Pourtant une chasse à armes égale ca aurait pu être bien aussi a voir. Dommage.
Je reste sur ma faim et c’est bien dommage car 23 ans après le premier j’ai juste envie de mettre mon dvd et attendre une version blu ray d’un très bon film qu’est predator de 1987.

Répondre
-
voter voter


Par levieuxdragon il y a 10 an(s)

likeSmall 4
Vincent30 a écrit:Bonjour,

J'aime beaucoup le commentaire de Pat666... Moi aussi étant un fan de Predator dès ses débuts, j'ai été très déçu de ce Predators. Pour moi, le film est très plat du fait que rien ne vient étoffer le scénario de ces petits soldats qui sont parachutés (où? et quand?), on ne sait comment ils ont pu être "attrapés" sur terre par la fameuse lumière (certainement une technologie Predator, mais dont on ne saura rien de plus ici!)... C'est une piètre reproduction du premier façon dans la jungle mais sur une autre planète... Et pour faire croire qu'on fait mieux que dans les autres, voilà une famille de Predators plus grands, plus forts et plus moches que les anciens, et avec ça, quelques chiens abominables... Je crois que le réalisateur n'a pas vraiment compris ce qu'attendent les vrai fans! Le scénario est beaucoup trop axé sur les humains... Le talent de chasseur des predators n'est pas du tout mis en évidence, on a juste l'impression qu'ils sont forts uniquement quand ils sont en mode invisible et que c'est des gros lourdauds sinon... Si on compare la morphologie des Predators et des humains, je pense que le rapport taille/poids, donc à quelque part, l'athléticité est au bénéfice des Predators?!
Enfin, personnellement, et à l'encontre de beaucoup, j'ai beaucoup aimé les films AVP. Surtout le premier, justement pour ce que ce Predators n'est pas... car AVP nous donnait beaucoup d'informations sur les Predators, par la lecture des symboles gravés dans la pyramide, et l'alliance avec l'humain avait quelque chose de sympa, qui aurait pu être produite ici de manière bien plus développée...
Une grande déception pour les fans!


c'est vrai qu'au risque d'énerver quelques fans j'ai été très surpris du 1er AVP ou je me souviens avoir passé un bon moment bien flippant alors que le AVP2 qui annonçait être + gore via la b.a fut par contre ultra décevant. Quand à ce nouveau Predators, je continue à crier sa nullité.

Répondre
-
voter voter


>> Voir les 28 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Predators

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.