FilmsActu.com



The Return

Notre avis
6 10 A partir d'un argument pourtant peu original, Asif Kapadia parvient à brouiller les pistes et à insuffler une âme à ce petit film fantastique qui sait prendre son temps pour s'achever dans un final surprenant. A un scénario plutôt bien écrit viennent s'ajouter une exploitation élégante du décor mais aussi une atmosphère étrange distillée par la partition de Dario Marianelli, contribuant largement à faire de The Return un thriller surnaturel largement fréquentable. Quant à Sarah Michelle Gellar, elle confirme qu'elle a su négocier son passage sur le grand écran.

Critique The Return

Critique Critique The Return

 

Le nom d'Asif Kapadia ne nous était pas inconnu : son premier long métrage The Warrior, l'histoire d'un guerrier qui renonce à la violence et se voit pris en chasse dans les montagnes de l'Himalaya, avait été à juste titre couronné de prix dans les festivals internationaux en 2001. Quatre ans plus tard, le réalisateur britannique d'origine indienne fait ses débuts aux Etats-Unis avec The Return, un thriller fantastique un peu sous estimé lors de sa discrète sortie en salles fin 2007. Mélangeant la réalité, le rêve et les flash backs, le récit emprunte des chemins sinueux pour nous plonger dans la quête intérieure de Joanna Mills (Sarah Michelle Gellar), un parcours qui la mène à revenir sur les lieux d'un traumatisme passé et par là même d'affronter ses souvenirs d'enfance.

 

Critique Critique The Return

 

Progressivement, The Return se transforme en jeu du chat et de la souris, une traque inversée que Joanna mène avec un tueur tapi dans les tréfonds de ses souvenirs, ou peut-être de son imagination. A moins que ce petit jeu n'aille trop loin et n'aboutisse à la matérialisation de l'homme dans le monde réel. Le parallèle évident entre le cheminement de la jeune femme et les mécanismes de l'inconscient et n'a rien de bien nouveau, mais il est mené au moyen d'un scénario bien ficelé qui sait prendre son temps sans jamais s'égarer, pas même lors des scènes oniriques aux relents lynchiens. Asif Kapadia ne néglige pas ses personnages, ce qui apporte d'autant plus de force au dénouement, lequel s'avère à ce titre assez surprenant. Rescapée de The Grudge, Sarah Michelle Gellar adopte une approche très intériorisée de son personnage, auquel elle confère un mélange de vulnérabilité et de mélancolie. L'actrice ne force jamais le trait, évitant ainsi au film de sombrer dans la mièvrerie même lors des inévitables scènes de traque, et se voit fort bien épaulée par un casting secondaire soigneusement choisi - Peter O'Brien et Sam Shepard, notamment.

 

Critique Critique The Return

 

L'une des qualités du film est de parvenir à planter réellement son histoire dans un décor. Avec le même soin qu'il révélait déjà dans The Warrior lorsqu'il filmait les montagnes vertigineuses de l'Himalaya, Asif Kapadia exploite joliment les décors texans, les extérieurs comme les intérieurs, pour créer une véritable ambiance visuelle, elle-même soutenue par la composition musicale à la fois mélancolique et doucement inquiétante de Dario Marianelli. Un sens de l'atmosphère qui contribue indéniablement à faire de ce thriller sans prétention, qui aurait pu sombrer dans le déjà-vu, une honnête réussite du genre.





Par Elodie Leroy Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




The Return

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.