FilmsActu.com



Tree of Life

Notre avis
4 10 Cela fait trois ans, déjà, que Tree of Life est porté aux nues. Un état de grâce annoncé, dû au passé du réalisateur, au duo mythique inscrit au casting, au talent et au génie d'un cinéaste visionnaire si peu prolifique. Trois ans que l'on attend, que l'on rêve, que l'on espère. Sauf que voilà. Objet esthétique merveilleusement photographié, poème filmé à la puissance émotionnelle palpable, Tree of Life est aussi plombé par un message philosophique et mystique new age, doublé d'images façon cours de science nat' sur l'origine de la vie sur Terre remixée à la sauce 2011 de Kubrick. Oui, le film de Terrence Malick est beau. Puissant. Mais également surréaliste, alambiqué, affreusement long et beaucoup trop complexe pour réellement convaincre. Tree of Life fût propulsé au rang de chef d'œuvre alors que l'on n'avait encore rien vu. On aurait sans doute dû attendre un peu. Découvrez notre critique de Tree of Life.

Tree of Life : la critique
Critique Tree of Life

Tree of Life ne s'écrit pas, ne se décrit pas. Il se vit. Car avant d'être un réalisateur, un scénariste et un (merveilleux) metteur en scène, Terrence Malick est un artiste. Un artiste avec dix milliards d'images en tête, des idées qui bouillonnent sans cesse et une vision du cinéma toute personnelle. Alors quand il s'intéresse à l'origine de la vie sur Terre, pour mieux en comprendre le sens (question qui revient finalement dans chacun de ses films), il nous livre une œuvre qui ne ressemble à rien de connu. Évidemment, on pense rapidement au maître Stanley Kubrick, mais Tree of Life sait aussi se démarquer pour livrer son message d'une simplicité presque vulgaire comparé aux métaphores et autres allégories bigrement complexes qui le parsèment... L'éternelle, l'inexorable question du "Pourquoi ?" - pourquoi sommes-nous sur Terre, pourquoi Dieu donne et reprend sans prévenir, pourquoi serais-je bon alors qu'Il ne l'est pas ? Terrence Malick, en deux ex machina, derrière sa caméra, nous répond : "Aime sinon la vie filera en un éclair".

 

Tree of Life : la critique : la critique

 

Car Tree of Life est un film sur la vie, sur la mort, sur le deuil, la perte d'un enfant, l'amour d'un père et la colère d'un fils. Du concret, du solide auquel se raccrocher, car l'introduction, comme la conclusion façon shining happy people sur la plage, baignent dans des métaphores mystiques qui ont de quoi laisser sceptiques. Des méduses, des molécules et des dinosaures (!), des cascades, des éruptions, de la lave en fusion, une éclipse et les anneaux de Saturne, le big bang, des tâches d'encre façon tests de Rorschach et des fonds d'écran Microsoft, le tout entrecoupé d'images noires qui ont le chic pour briser la rêverie.

 

Une parenthèse diablement surréaliste dont on a du mal à comprendre l'intérêt réel dans l'histoire – d'autant que Malick se permet alors un immense bond dans le temps, des brontosaures à cette famille dans l'Amérique des années 60, une mère aimante mais passive (troublante Jessica Chastain), un père aimant mais brutal (Brad Pitt, plus vrai que nature). Un père qui refuse de laisser ses enfants passer à côté de leur vie comme ce fût le cas pour lui. Et si la voix off, incessante, nous ramène au message philosophique, Terrence Malick excelle véritablement dans la captation de moments de vie, des sourires, des rires des enfants, leurs peurs, leurs regards chargés de reproches, de haine, de colère, d'espoir aussi. Des moments parfois si vrais qu'on pourrait simplement croire la caméra posée là, dans un coin, pour filmer la vie. Peu de dialogues, beaucoup de silences et de non-dits... D'ailleurs, le texte de Sean Penn doit tenir sur une page et demi. Mais une telle puissance dans les images qu'on en a encore la tête qui tourne. En revanche, que ceux qui s'attendaient à un face à face mémorable Brad Pitt / Sean Penn le sachent tout de suite : les deux hommes n'ont finalement qu'une scène, silencieuse, en commun.

 

Tree of Life : la critique : la critique

 

Depuis l'épisode décevant du Nouveau Monde, on s'attendait à une véritable expérience avec Tree of Life, un film qui nous titillerait du coeur jusqu'aux tripes. 2h18 plus tard, reste un arrière-goût amer d'une fable christique surréaliste dont on attendait trop. Des questions, des interrogations, des portes et des fenêtres ouvertes où s'engouffrent des courants d'air façon tsunami. Reste aussi un film absolument magnifique à regarder, un objet visuellement splendide, où tout est filmé en grand angle, et offre une profondeur, une immensité à tout ce que l'on voit, pour conforter encore le discours naturaliste du film. Alors, reste cette conclusion malheureuse : cet Arbre de Vie n'a finalement pas les racines assez puissantes pour s'implanter à jamais dans le paysage du cinéma. Tree of Life fût propulsé au rang de chef d'œuvre alors que l'on n'avait encore rien vu. On aurait sans doute dû attendre un peu.

 

 


BANDE ORIGINALE DE TREE OF LIFE

 



Par Aurélie Vautrin 34 commentaires


À voir aussi
Cannes 2011 : toutes les bandes annonces !
2 Minuit à Paris
Cannes 2011 : Sleeping Beauty, la revue de presse
3 Les critiques de Polisse

Derniers commentaires
Par haythem ouanes tunis il y a 7 an(s)
j'ai bien aimé le film je l'est vue 5 fois car je fais mon mémoire sur le film puisque Etudes au cinéma bref , et j'est comme sujet la mort et comment le silence reflet la mort et je ne parle pas de silence technique , ce film malgré qui'il ya beaucoup de musique et de bruitage met tu sen toujours le vide et le silence et j'ais bien aimé cette sensation ...
Répondre
-
voter voter


Par levieuxdragon il y a 8 an(s)

likeSmall
Le vieuxdragon, as-tu eu le temps d'aller le voir ?

Ca y est !! J'en sors et c'est un film difficile à noter. C'est une expérience à part. Le début déroute mais les images, le cadrage et la lumière des plans m'ont véritablement fasciné. La famille et la perte d'un être cher sont apparemment ce qui a marqué le héros, Sean Penn. La partie de la création du monde est d'une beauté sans nom. Et puis vient une narration presque normale sur la relation père/fils. Une partie tendue ou on essaie de rassembler les morceaux pour comprendre le sort de cette famille. L'amour, encore et toujours, des frères et de la mère est très présent. La dernière partie, la plage, reste un mystère. Est-ce le pardon que Sean Penn accepte en lui-même ? Accéder à l'amour de Dieu tout en acceptant ses erreurs ? Seul Terrence Malik pourrait nous en expliquer le sens, encore faut-il qu'il se montre un de ces jours.

Répondre
-
voter voter


Par Gabriel il y a 8 an(s)
TEMPLIER1666 a écrit:...ACQUISITION... ACQUISITION...
...TRANSMISSION OK...
Tu vois, on a fini par être d'accord : tout arrive Gabriel.
Chef-op?! ça ne m'aurait pas intéresser de toute façon, je suis plutot spé***é dans le montage/mixage bien que j'ai taté un peu de la caméra aussi (plusieurs petits court-mètrage).
Donc tu comprends pourquoi pour moi TREE OF LIFE est une merveille aussi par sa complexité artistique absolument sidérante de maitrise niveau montage (j'imagine le travail titanesque du monteur de Malick!!).
En tout cas chacun ses gouts et j'apprécie enfin le fait que tu reconnaisses que je n'ai attaqué personne au départ.
A la prochaine Gabriel.
...KALIMA CHOK TI Dé...


Chef op entre autre, ça serait réducteur de se limiter et en bon intermittent depuis plus de 15 ans je pense avoir plusieurs cordes à mon arc ^^...
Je suis effectivement d'accord avec toi sur le travail fournit (je n'irai jamais dénigrer le boulot fait, je reconnais les efforts) mais je ne dissocie pas le fond de la forme, la technique de l'histoire pour évaluer si un film me plait. Et si les images sont fabuleuses, ça ne suffit pas pour moi.
Et effectivement tous les goûts ...

Et je reconfirme que tu ne fais pas parti des horribles personnages à qui j'ai répondu au départ.

Maintenant sache aussi que je ne suis pas un menteur, j'ai bel et bien vu le film sinon je n'en parlerai pas. Je pense juste ne pas avoir à me "justifier" en citant toutes les scènes hors bande annonce.

Répondre
-
voter voter


Par Gabriel il y a 8 an(s)
levieuxdragon a écrit:
Gabriel a écrit:Mince alors dois je reconnaitre que je suis bien d'accord avec toi concerant Polisse et the Artist, sauf pour Tree tu auras deviné.
Je suis preneur pour nettoyer les WC du prochain Scorsese, je refuse jamais du travail. De mon côté j'ai des plans taf, on cherche des bon chef op mais je suis pas sûr que t'es le profil.
Enfin relis bien, j'ai réagis à des posts injurieux, je ne te nomme pas car toi tu rapprochais Tree of life et Blade Runner sur le traitement reçu à l'époque. En revanche j'ai réagi sur ton agressivité. Enfin pour conclure j'aurai opté pour un lexique adapté en sortant "l'arroseur arrosé" plus que "piégeur piégé"... Et non je ne suis coupable de rien je te rassure., si ce n'est vouloir m'exprimer sur un site à propos d'un film sans juger ou mépriser qui que ce soit.


Salut Gabriel,
pas encore vu le film mais j'ai cru comprendre que tu es chef op.
Je bosse avec un ami qui vient de créer sa boite de prod (atraverslemiroirprod.com). On a d'ailleurs été à Cannes pour vendre un court-métrage (Entre deux) et on a quelques projets en cours.
Enfin bon, c'était plus un message perso qu'autre chose... :)



Je vais regarder avec plaisir le site. Tu sais comme moi que le travail est issu du réseau donc no problemo pour faire tourner. Sait on jamais.

Répondre
-
voter voter


Par TEMPLIER1666 il y a 8 an(s)
...ACQUISITION... ACQUISITION...
...TRANSMISSION OK...
Tu vois, on a fini par être d'accord : tout arrive Gabriel.
Chef-op?! ça ne m'aurait pas intéresser de toute façon, je suis plutot spé***é dans le montage/mixage bien que j'ai taté un peu de la caméra aussi (plusieurs petits court-mètrage).
Donc tu comprends pourquoi pour moi TREE OF LIFE est une merveille aussi par sa complexité artistique absolument sidérante de maitrise niveau montage (j'imagine le travail titanesque du monteur de Malick!!).
En tout cas chacun ses gouts et j'apprécie enfin le fait que tu reconnaisses que je n'ai attaqué personne au départ.
A la prochaine Gabriel.
...KALIMA CHOK TI Dé...

Répondre
-
voter voter


Par levieuxdragon il y a 8 an(s)

likeSmall
Gabriel a écrit:Mince alors dois je reconnaitre que je suis bien d'accord avec toi concerant Polisse et the Artist, sauf pour Tree tu auras deviné.
Je suis preneur pour nettoyer les WC du prochain Scorsese, je refuse jamais du travail. De mon côté j'ai des plans taf, on cherche des bon chef op mais je suis pas sûr que t'es le profil.
Enfin relis bien, j'ai réagis à des posts injurieux, je ne te nomme pas car toi tu rapprochais Tree of life et Blade Runner sur le traitement reçu à l'époque. En revanche j'ai réagi sur ton agressivité. Enfin pour conclure j'aurai opté pour un lexique adapté en sortant "l'arroseur arrosé" plus que "piégeur piégé"... Et non je ne suis coupable de rien je te rassure., si ce n'est vouloir m'exprimer sur un site à propos d'un film sans juger ou mépriser qui que ce soit.


Salut Gabriel,
pas encore vu le film mais j'ai cru comprendre que tu es chef op.
Je bosse avec un ami qui vient de créer sa boite de prod (atraverslemiroirprod.com). On a d'ailleurs été à Cannes pour vendre un court-métrage (Entre deux) et on a quelques projets en cours.
Enfin bon, c'était plus un message perso qu'autre chose... :)

Répondre
-
voter voter


Par Gabriel il y a 8 an(s)
Mince alors dois je reconnaitre que je suis bien d'accord avec toi concerant Polisse et the Artist, sauf pour Tree tu auras deviné.
Je suis preneur pour nettoyer les WC du prochain Scorsese, je refuse jamais du travail. De mon côté j'ai des plans taf, on cherche des bon chef op mais je suis pas sûr que t'es le profil.
Enfin relis bien, j'ai réagis à des posts injurieux, je ne te nomme pas car toi tu rapprochais Tree of life et Blade Runner sur le traitement reçu à l'époque. En revanche j'ai réagi sur ton agressivité. Enfin pour conclure j'aurai opté pour un lexique adapté en sortant "l'arroseur arrosé" plus que "piégeur piégé"... Et non je ne suis coupable de rien je te rassure., si ce n'est vouloir m'exprimer sur un site à propos d'un film sans juger ou mépriser qui que ce soit.

Répondre
-
voter voter


Par TEMPLIER1666 il y a 8 an(s)
...TRANSMISSION REINITIALISE...

Au fait j'ai adoré LE COMPLEXE DU CASTOR et j'irais surement voir le nouveau XMEN.

On peut être élitiste (ou plutôt "passionné de cinéma" et pas juste consommateur primaire) et aimer tous les genres de cinéma (même le X!!).

Et dernier point TREE OF LIFE a été descendu justement par tous les journalistes élitiste"intellichiant"(les inrocks, télérama, Le parisien...).

Ce dernier palmarès a recompensé de vraies oeuvres de cinéma (POLISSE, DRIVE, THE ARTIST ... et ne t'en déplaise TREE OF LIFE). Ils ont mis dehors presque tous les auteurisants manièrés et politisés (HABEUS PAPAM et LE HAVRE en tête) à part les pénibles Frères Dardenne (je te l'accorde) et ça c'est vraiment un espoir pour ce festival qui commençait à s'enquiloser dans le consensuel.

Pour moi ce jury a pris le risque ( comme avec TAXI DRIVER, APOCALYPSE NOW, SAILOR ET LULA ou PULP FICTION) d'élire un VRAI film qui divise.

TREE OF LIFE n'est pas un épiphénomène et son aura grandira avec les années.
Peut-être trop avant-gardiste?!

J'ai repris tes mots (français basique donc facile à comprendre, mais je m'en accorde) car en fait tu parlais de toi tout en rejetant tes déviances sur moi. Le piègeur piègé par ses propres mots.

Classique chez les coupables.

Manifestement tu auras toujours raison et les autres tort, c'est ta vision de la démocratie, tant pis!!

Si ça t'intéresse il cherche un préposé au lavage des WC sur le tournage du prochain Scorsese.

Je suis prêt à te pistonner.

A la prochaine Gabriel.

PS : et je te le rappelle une fois de plus, je n'ai jamais insulté ceux qui n'ont pas aimer le film, t'es vraiment bouché ou alors tu es de mauvaise foi (je plancherai plutôt pour la deuxième possibilité).

... TRANSMISSION INTERROMPUE...
... EN ACQUISITION...

Répondre
-
voter voter


Par gabriel il y a 8 an(s)
Et bien nous sommes au moins d'accord sur une chose, c'est la fin de cette discussion stérile que tu as entamée par l'agressivité sans réellement comprendre le fond à savoir de pas insulter ceux qui n'ont pas aimé, tout simplement.

Et je ne te tiens pas rigueur du plagiat après tout tu ne peux pas être aussi créatif que ton maître Terrence.

Je suis effectivement d'accord avec Liliouane et Stephane également. Ceux qui ont apprécié tant mieux merci de ne pas méjuger ceux qui n'ont pas apprécié (et ce n'est pas pour autant que nous n'avons pas compris. Je ne vais pas épiloguer sur le fait que j'ai vu le film et que j'en ai eu une lecture différente, sans quoi je n'aurai pas poster de messages en réaction à des posts injurieux.
Personnellement je ne pense pas que ne pas aimer Tree of life fait de nous des êtres insensibles, mais libre à vous de placer ce film comme barème de la sensibilité Humaine.
Enfin j'aime tous les cinémas, je suis loin d'être un élitiste primaire comme d'autres, donc j'irai avec plaisir voir Melancholia, Very Bad Trip 2, le compelxe du Castor, X men ou Pirates des Caraïbes 12 et peut être qu'avec une formation comme la tienne, tu pourras y avoir une place comme assistant du stagiaire régie préposé au quatre quart ou devras tu payer également ton entrée ?
Pour le final il fallait bien que je t'envoie un petit pic après tout ;-)

Répondre
-
voter voter


Par TEMPLIER1666 il y a 8 an(s)
Merci d'avoir soulevé ce point le vieuxdragon. Je pense que cette personne n'apprécie pas ceux qui le contredisent. Aussi suis je devenu "le méchant" dans son esprit belliqueux, comme ceux qui donnent un avis contraire au sien.

Gabriel, tu sembles pétri de certitude, et ce que tu "devines" est loin d'être une évidence mais tes sarcasmes me lassent. Tu me fais penser, par certains aspects, à la petite intelligencia que j'ai croisé à l' Esra (une école de cinéma à Bordeaux) et ailleurs. Et ce n'est pas flatteur crois moi.

Le premier à avoir attaqué c'est toi Gabriel. Alors jouer les vierges effarouchés, laisse moi rire.

Et je suis sûr d'une chose en te lisant : "tu n'as jamais vu le film" car tu ne parles pas de scènes spécifiques juste des généralités que tout le monde a vu dans les magazines à la TV.

Et comme dirais liliouane : "je ressors du cinéma completement retournée mais étrangement bien.. ceux qui n'aiment pas tant pis pour eux, qu'ils arêtent juste de nous gonfler durant les séances ... s'ils ne ressentent rien tant pis pour eux.. ceux qui ont aimé ont bien de la chance.. car ils ont bien un petit " truc"
, un vécu, un ressenti.."

Si tu ne ressens rien, tant pis pour toi et arrête de nous gonfler.

Va voir PIRATES DES CARAIBES 12 çà c'est ton cinéma. Et en 3D enplus!!!!
Leçon finale. ...
TRANSMISSION TERMINEE...

Répondre
-
voter voter


>> Voir les 34 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.