FilmsActu.com



Laisse-moi entrer

Notre avis
7 10

Matt Reeves, réalisateur révélé par Cloverfield s'offre un second luxe en mettant en boite un remake quasi copié-collé de Morse, le petit chef d'œuvre suédois qui a touché les fantasticophiles l'an passé. Dans l'absolu, il nous livre une belle représentation de l'innocence maintenue dans une enfance abandonnée, à la fois touchante, pudique et violente. Mais toutes ces qualités étaient déjà présentes dans l'original. Les paradoxes étant ce qu'ils sont, Laisse-moi entrer est donc un bon film pour ceux qui n'auraient pas vu Morse, mais sans trop d'intérêt pour les autres puisque forcément inférieur...

Découvrez ci-dessous la critique du film Laisse-moi entrer


Critique Laisse-moi entrer

Critique Laisse-moi entrer


Laisse-moi entrer fait partie de ces remakes sur lesquels, si on connaît l'original, il est difficile de porter un jugement si l'on met en balance ses qualités artistiques concrètes et les raisons de son existence. Force est d'admettre que le film est absolument loin d'être mauvais : il s'avère même franchement réussi. Une chose peu ou pas très difficile si l'on considère que Matt Reeves est allé chercher les plus gros atouts de son film dans le Morse original. Néanmoins le réalisateur nous propose un résultat à la fois exactement similaire... et tout de même un peu différent. Différent dans le sens que des éléments importants du film original ont été supprimés (notamment les voisins ou bien sûr le fameux plan furtif sur le sexe cousu de l'héroïne) au profit de nouveaux, réintégrés du livre.

 

Critique Critique Laisse-moi entrer

 

Un peu à la manière de ce qu'était The Ring à Ringu, la version américaine traine forcément les pieds dans un balisage bien tracé, mais parvient à en extirper une certaine identité propre, dans laquelle le metteur en scène prouve qu'il est capable de poser de charmantes ambiances. On en vient même à regretter qu'il ne se soit pas autorisé plus de variantes dans l'intrigue, puisqu'il met en exergue une belle mise en place du petit Owen, son personnage principal, en le confrontant aux prémices de la sexualité et à l'urgence de la virilité. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les meilleures scènes du film sont celles où l'enfant se retrouve tout seul, partagé entre mille émotions. Une qualité que l'on peut attribuer également au personnage de Richard Jenkins. Car, pour le reste, le comparatif ne sera pas forcément en faveur de cette relecture. Même si ça marche très honnêtement (la mise en scène et la direction d'acteurs sont très réussies, le garçon apportant même un petit plus par rapport à celui du film original), on y perd cette sensation de magie touchante qui se dégageait entre les enfants dans Morse, un peu résumée ici à une gentille dragouille expéditive. Rien de scandaleux, mais c'était quand même le point central de tout.

 

Critique Critique Laisse-moi entrer

 

Laisse-moi entrer semble plus énergique, mais Morse est moins factice. Le remake s'amuse à déplacer ou combiner des séquences au plus efficace là où l'original n'avait pas peur de s'attarder sur ses intrigues secondaires. Et partir dans ce type d'analyse ne ferait qu'accroitre la dépréciation du film pour ce qu'il est. On ne comprend pas forcément par exemple l'utilisation excessive du numérique pour transformer la fillette en monstre zombièsque désarticulée lors de ses attaques. De plus Matt Reeves laisse un peu l'ambiance poético-fantastique de côté au profit d'un réalisme accru, allant jusqu'à découper la fameuse scène finale là où le film suédois se contentait d'un étonnant plan fixe quasiment onirique. Et là encore le débat serait sans fin et ne fait que nous renvoyer systématiquement au visage l'évidente existence du film : il s'adresse à ceux et uniquement à ceux qui n'ont pas encore vu Morse. Et ceux là, quoi qu'on puisse en penser, vont voir un bon film. C'est une évidence.

Première publication le 13 septembre 2010



Par 5 commentaires


À voir aussi
4 Laisse-moi entrer : l'affiche française
Laisse-moi entrer : le remake de Morse en images
5 Morse (Let the Right One In)
4 Morse

Derniers commentaires
Par fan de tigroux il y a 9 mois
wiilink a écrit:comme prévu, inférieur que l'original même en copiant.

comme tous les remakes c'est fait pour remplir les salles pas pour fair ede bons films la catastrophe beurk

Répondre
-
voter voter


Par anon-tigroux il y a 10 an(s)
Jeremie79 a écrit:Je ne comprendrai jamais cette espèce de xénophobie dont fait preuve le cinéma US: quand ils veulent découvrir un film, allez hop, ils font un remake. Mauvais en plus, la plupart du temps. Le pire est à venir avec "Dinner for Schmucks".

Sur ce coup-là, c'est toi qui fais preuve de xénophobie...

Répondre
-
voter voter


Par pethor il y a 10 an(s)

likeSmall
wiilink a écrit:inférieur que

Répondre
-
voter voter


Par anon-Jeremie79 il y a 10 an(s)
Je ne comprendrai jamais cette espèce de xénophobie dont fait preuve le cinéma US: quand ils veulent découvrir un film, allez hop, ils font un remake. Mauvais en plus, la plupart du temps. Le pire est à venir avec "Dinner for Schmucks".
Répondre
-
voter voter


Par wiilink il y a 10 an(s)

likeSmall
comme prévu, inférieur que l'original même en copiant.
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 5 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Laisse-moi entrer

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2020 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.